Maladies hormonales : définition, liste, chez la femme, l'homme

Les maladies hormonales peuvent toucher différentes glandes et organes qui régulent la production et la sécrétion d'hormones dans le corps. Quels sont les symptômes associés à ces pathologies ? Comment sont-elles diagnostiquées ? Les réponses avec le Dr Pierre Nys, endocrinologue.

Maladies hormonales : définition, liste, chez la femme, l'homme
© greenapple78-123RF

Définition : c'est quoi une maladie hormonale ? 

"Une maladie hormonale est une maladie qui touche à la régulation de la sécrétion ou de l'activité des hormones", indique le Dr Pierre Nys. Elles peuvent découler soit d'un excès de production ou d'activité, soit, à l'inverse, d'un défaut de production ou d'activité de l'hormone concernée.

Quelle est la liste des principales maladies hormonales ? 

"Les pathologies hormonales les plus fréquentes sont celles qui touchent à la thyroïde comme l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie", poursuit-il. Le diabète est aussi une pathologie hormonale fréquente. "Le diabète de type 1 correspond à une production insuffisante d'insuline et le diabète de type 2 est lié à une anomalie initiale de l'activité de l'insuline", détaille le spécialiste. 
Les pathologies des gonades, c'est à dire des testicules chez l'homme et des ovaires chez la femme, font aussi partie de ces maladies hormonales. Elles regroupent différentes maladies comme les déficits en androgènes chez l'homme ou en œstrogènes chez la femme. Des problèmes au niveau des glandes surrénales comme l'insuffisance surrénalienne font aussi partie de ces pathologies. Des maladies hypophysaires peuvent aussi survenir. Elles sont les plus souvent liées à des adénomes, des regroupements de cellules qui vont sécréter trop d'hormones. De nombreuses autres maladies hormonales, plus rares, existent mais ne pourraient être listées de façon exhaustive. 

Quelles sont les maladies hormonales chez la femme ? 

Certaines maladies touchent plus fréquemment les femmes. "C'est le cas des maladies thyroïdiennes", rapporte le Dr Pierre Nys. Des dérèglements liés à une tumeur de l'ovaire par exemple peuvent aussi entraîner une sécrétion d'hormones androgènes et ne touchent par définition que les femmes. Mais ils sont très rares. 

Quelles sont les maladies hormonales chez l'homme ? 

Des anomalies liées à des tumeurs au niveau des testicules peuvent aussi entraîner certaines pathologies propres à l'homme. "Mais le système endocrinien reste le même chez la femme et chez l'homme", rappelle l'endocrinologue. 

Quels sont les symptômes d'une maladie hormonale ? 

"Le point d'appel principal qui doit pousser à envisager une maladie hormonale est une fatigue inexpliquée", indique le Dr Pierre Nys. Beaucoup de pathologies liées à des problèmes thyroïdiens, surrénaliens, ou encore le diabète, se manifestent par ce symptôme. "Les variations pondérales peuvent aussi être un signal à prendre en considération", complète-t-il. C'est notamment un symptôme associé à l'hypothyroïdie. "En fonction des pathologies, très nombreuses, les symptômes peuvent ensuite être très variées et sont donc à appréhendés au cas par cas", souligne le spécialiste. 

Examens : comment se diagnostique une maladie hormonale ? 

Une maladie hormonale se diagnostique avant tout par l'examen clinique. "Ensuite on procède à des dosages hormonaux, c'est-à-dire des prises de sang", explique le Dr Pierre Nys. "Dans certains cas précis, des examens par imagerie peuvent être nécessaires comme une IRM hypophysaire, une échographie thyroïdienne ou un scanner pour les glandes surrénales", ajoute-t-il.  

Quel est le médecin spécialiste des maladies hormonales ?

Le médecin spécialiste des maladies hormonales est l'endocrinologue. On conseille toutefois de consulter d'abord un médecin généraliste qui pourra, par la suite, orienter le patient vers un spécialiste en cas de besoin. 

Merci au Dr Pierre Nys, endocrinologue et auteur de Ma Bible de l'alimentation low FodMaps (éditions Leduc).

Endocrinologie