Variant XE : symptômes, dangereux, positif 10 jours ?

Le nouveau variant XE du Covid est un des recombinants du variant Omicron BA.1+ BA.2 et circule dans le monde. Il est 10% plus contagieux que BA.2 et le patient infecté reste positif pendant 10 jours. Quels sont les symptômes ? Plus dangereux ? Dernières infos sur le variant XE du coronavirus et situation en France.

Variant XE : symptômes, dangereux, positif 10 jours ?
© luismolinero-123RF

[Mis à jour le 13 mai 2022 à 11h56] Après les variants du Covid,  les recombinants. Le variant XE est un "recombinant des sous-variants BA.1 et BA.2 (Omicron)" a expliqué le Dr Maria Van Kerkhove, épidémiologiste à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il serait 10% plus contagieux que BA.2. "On a plus de chance de le transmettre, surtout qu'aujourd'hui la période d'isolement est d'une semaine alors que c'est un variant qui a de grandes capacités à se développer à l'avenir" a indiqué le généticien Philippe Froguel dont les propos sont rapportés par L'Indépendant le 10 mai 2022. Le variant XE contaminerait plus longtemps les patients infectés : le test PCR serait positif pendant 10 jours ou plus, bien plus que les 6 habituels, "ce qui signifie que le virus a plus de possibilités de se propager plus largement" a déclaré le professeur Denis Kinane, immunologiste écossais, au journal The Mirror le 3 mai. "On dénombre 470 séquences de cas du variant XE au 19 avril entre le Royaume-Uni, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne et Israël" rapporte Santé Publique France le 20 avril. En France, XE est détecté à "un niveau très faible". C'est quoi ce nouveau variant XE ? Quels sont les symptômes ? Quelle est sa transmission ? Est-il dangereux ? Le point sur les connaissances actuelles.

Définition : c'est quoi le variant XE du Covid ?

Le variant XE a été détecté pour la première fois le 19 janvier 2022 en Angleterre. C'est "un recombinant des sous-variants BA.1 et BA.2" a indiqué le Dr Maria Van Kerkhove, épidémiologiste de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Les variantes recombinantes ne sont pas un événement inhabituel, en particulier lorsqu'il existe plusieurs variantes en circulation, et plusieurs ont été identifiées au cours de la pandémie à ce jour. Comme pour les autres types de variantes, la plupart mourront assez rapidement" a rassuré le professeur Susan Hopkins, conseillère médicale en chef de l'Agence de sécurité sanitaire britannique (UKHSA). Selon cette agence, la majorité du génome du virus (XE) appartient à BA.2.

Le variant XE est-il présent en France ?

En France, "le recombinant BA.1/BA.2 XE est détecté, mais à un niveau très faible : une séquence sur la base de donnée au 19 avril" rapporte Santé Publique France.

Quels sont les symptômes du variant XE ?

Les symptômes du variant XE ne semblent pas être différents de ceux des autres variants et recombinants du coronavirus. En Israël, les deux patients atteints du variant XE "présentaient des symptômes légers, notamment de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires, et n'avaient pas besoin de soins médicaux spécialisés" rapporte le média Haaretz le 16 mars.

Dans quels pays le variant XE a-t-il été détecté ?

► En Angleterre. Le premier cas de variant XE a été détecté le 19 janvier 2022. "Il représente actuellement moins de 1% du nombre total des cas séquencés. Au 22 mars, il y avait 637 cas de variant XE en Angleterre" selon l'Agence britannique de sécurité sanitaire.

► En IsraëlDeux personnes ont été détectées comme porteuses de la combinaison des variants BA.1 et BA.2 (le variant XE). "Les deux patients ont été testés positifs après avoir subi un test PCR à leur atterrissage à l'aéroport international Ben Gourion, et leurs échantillons ont été séquencés en Israël" rapporte le journal Haaretz.

► En Thaïlande. Le 2 avril, un premier cas positif au variant XE a été détecté selon le Bangkok Post

► En Inde : Le premier cas indien du variant XE du coronavirus a été signalé à Mumbai le 6 avril selon la Brihanmumbai Municipal Corporation (BMC). 

► Au Canada : Un cas de variant XE a été découvert au Québec, a annoncé le Journal des Montréal  le 7 avril.

► En Nouvelle-Zélande : le premier cas a été officialisé le samedi 23 avril dans un communiqué du ministère néo-zélandais de la Santé.

► En Espagne. Les premiers cas de variants XE ont été détectés le 21 avril. "Selon les informations qui nous viennent du Royaume-Uni, il [le variant XE] progresse ces dernières semaines à un rythme supérieur de celui de BA.2", affirme le ministère espagnol de la Santé

Le variant XE est également détecté au Danemark, en Finlande et en Allemagne.

Le variant XE est-il plus contagieux que les autres ?

"Le variant XE est 10% plus contagieux que le sous-lignage BA.2 mais nous l'étudions encore" a informé le Dr Maria Van Kerkhove, de l'OMS le 6 avril. "Ce recombinant particulier, XE, a montré un taux de croissance variable et nous ne pouvons pas encore confirmer s'il a un véritable avantage de croissance [par rapport à BA.2]. Jusqu'à présent, il n'y a pas suffisamment de preuves pour tirer des conclusions sur la transmissibilité, la gravité ou l'efficacité du vaccin" a nuancé le Pr Susan Hopkins, conseillère médicale en chef de l'Agence britannique de sécurité sanitaire.

Le variant XE est-il dangereux ?

Le variant XE contaminerait plus longtemps les patients infectés : le test PCR serait positif pendant 10 jours ou plus, bien plus que les 6 habituels, "ce qui signifie que le virus a plus de possibilités de se propager plus largement" a déclaré le professeur Denis Kinane, immunologiste écossais le 3 mai. "Il n'y a pas de signal inquiétant concernant XE. Il n'y a pas de gravité particulière associée à ce nouveau variant" indiquait Étienne Simon-Lorière, responsable de l'unité de génomique évolutive des virus à ARN, à l'institut Pasteur, le 13 avril.

Sources :

- Analyse de risque liée aux variants émergents de Sars-CoV-2, 20 avril 2022, Santé Publique France

-Variantes de COVID-19 identifiées au Royaume-Uni, Agence britannique de sécurité sanitaire, 25 mars 2022 / OMS.