Temps d'incubation du VIH : combien de temps avant les premiers signes ?

Il peut se passer des années entre l'infection au VIH et le stade du Sida. Quand apparaissent les premiers signes ? Quand faire un test ? Après un rapport non protégé ? Réponses avec Franck Barbier, responsable parcours et programme au sein de l'association Aides.

Temps d'incubation du VIH : combien de temps avant les premiers signes ?
© TeraVector - stock.adobe.com

Quelle est la durée d'incubation du VIH ?

Une personne infectée par le VIH sans traitement peut présenter des signes de sida plusieurs années plus tard : en moyenne 8 à 10 ans. "Toutes les personnes sont différentes, chez certaines, le VIH peut progresser en sida en seulement 3 ans, pour d'autres le stade du sida n'intervient qu'au bout de 20 ans même sans traitement. Le sida survient lorsque les lymphocytes s'effondrent en dessous de 200 cd4 et ne sont plus capables d'assurer leur rôle de chef d'orchestre du système immunitaire", explique Franck Barbier, responsable parcours et programme au sein de l'association Aides.

Les premiers symptômes du VIH peuvent survenir dans les 2 à 4 semaines après l'infection du virus.

Quand apparaissent les premiers symptômes du VIH ?

Les premiers symptômes du VIH peuvent survenir dans les 2 à 4 semaines après l'infection du virus. Ces symptômes ne sont pas spécifiques, ils ressemblent beaucoup à ceux de la grippe : fièvre, fatigue, ganglions enflés qui régressent finalement. "Il ne faut surtout pas compter sur des symptômes particuliers pour se faire dépister car les symptômes sont généraux", assure Franck Barbier.  

Quand le VIH devient-il détectable ?

Le VIH est détectable six semaines après le risque avec le test ELISA et au bout de 3 mois après le risque avec le tests rapide TROD ou un autotest. Ces tests permettent de visualiser les anticorps produits par le corps face à la présence du virus.

Quand faire un test VIH après un rapport non protégé ?

Comme précisé ci-dessus, selon le test utilisé, une personne ayant eu un rapport non protégé potentiellement risqué doit faire un test au bout de 6 semaines ou 3 mois. "Parfois, ça vaut le coup de faire le test quand même avant ces délais car chez certaines personnes le système immunitaire a déjà produit des anticorps", recommande le responsable prévention de Aides. Si le test est négatif, il est nécessaire d'en refaire un à la date recommandée. Franck Barbier préconise tout de même aux personnes ayant des relations fréquentes ou multipartenaires, aux personnes usagères de drogues ou vivant dans des zones endémiques de se faire dépister régulièrement, au moins une fois par an. Il faut également savoir qu'une personne qui a un soupçon lors d'une relation sexuelle à risque peut se rendre aux urgences dans les 48 heures afin qu'un médecin évalue le risque et lui administre un traitement post exposition. C'est souvent le cas lorsque le partenaire sait qu'il est atteint du VIH mais n'est pas sous traitement, car une personne séropositive sous traitement efficace ne transmet pas le VIH. Le traitement d'urgence est également proposé après une agression sexuelle ou un viol. Il dure un mois. Il n'empêche pas le virus d'entrer dans le corps mais empêche les différentes étapes de son installation.

Le moment où le virus est le plus présent se situe deux à trois semaines après une infection.

A partir de quand une personne peut-elle transmettre le VIH ?  

Le moment où le virus est le plus présent se situe deux à trois semaines après une infection. La charge virale redescend ensuite très lentement. "En général, la personne ne sait pas qu'elle est atteinte du VIH à ce moment-là puisque le test est réalisé au bout de 6 semaines minimum", déplore Franck Barbier.

Merci à Franck Barbier, responsable parcours et programme au sein de l'association Aides.