Autotest de dépistage du Sida : gratuit, fiabilité, où en trouver ?

L'autotest VIH permet le dépistage du virus du Sida. Il est effectué à partir d'une goutte de sang prélevée au bout du doigt. Comment ça marche ? Quand le faire ? Où le trouver ? Réponses du Dr Pierre Abgueguen, chef du service des maladies infectieuses et tropicales et médecine interne au CHU d'Angers.

Autotest de dépistage du Sida : gratuit, fiabilité, où en trouver ?
© pixinoo - 123RF

Pour dépister le VIH, virus responsable du Sida, il est possible de réaliser un autotest de dépistage. C'est un test rapide, promettant un résultat en 30 minutes maximum. Comment ça fonctionne ? Pour qui est-ce conseillé ? Quels résultats possibles ? Est-ce fiable ? Où le trouver ? En pharmacie ? A quel prix ? Réponses. 

Définition : qu'est-ce qu'un autotest de dépistage du Sida ?

Les autotests de dépistage de l'infection par le VIH sont des TROD (Test Rapide d'Orientation Diagnostique) utilisables par toute personne souhaitant se dépister seule à son domicile. Le prélèvement et l'interprétation des résultats sont à faire soi-même. Ce test permet de détecter des anticorps anti-VIH en 30 minutes à partir d'une goutte de sang. 

Comment marche un autotest de dépistage du Sida ?

L'autotest de dépistage du Sida (ADVIH) est très simple d'utilisation. Après avoir posé le contenu de la boîte sur une surface plane, prenez connaissance de la notice en veillant à bien réaliser les étapes les unes après les autres. Placez l'autopiqueur sur le bout de votre doigt. La goutte de sang prélevée grâce à l'autotest permet de mettre en évidence la présence des anticorps anti-VIH-1 et/ou anti-VIH-2 et permet d'obtenir un résultat en 30 minutes.

Illustration d'un autotest de dépistage du VIH
Illustration d'un autotest de dépistage du VIH © daridesign - 123RF

Quels sont les résultats possible d'un autotest de dépistage du VIH ?

  • Le test peut être négatif : la personne peut être rassurée pour autant que sa dernière prise de risque d'exposition date de 3 mois ou plus.
  • Le test peut être positif : le résultat doit être confirmé par un test sanguin Elisa 4e génération en laboratoire.

Quels sont les types d'autotest ?

"Il faut bien distinguer les autotests et les TROD (test rapide d'orientation diagnostique). On peut effectuer un test du VIH soit tout seul dans son coin, c'est ce que l'on appelle l'autotest, soit une méthode qui reprend la même technique mais qui est effectuée au sein d'un centre de dépistage ou d'associations, auxquels cas c'est fait par un intermédiaire, donc il y a un accompagnement", explique le Dr Pierre Abgueguen, chef du service des maladies infectieuses et tropicales et médecine interne au CHU d'Angers.

Où trouver un autotest de dépistage du Sida ?

On peut se procurer un autotest dans toutes les pharmacies et si ce n'est pas le cas, cela se commande en 24h. "On en trouve également sur Internet avec livraison à domicile. Toutefois, il faut faire attention à ce qu'il y porte bien la norme CE", insiste le spécialiste. Actuellement, seuls deux autotests VIH disposent d'un marquage CE imposé par la réglementation européenne. Ils sont disponibles en pharmacie et ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie. Certaines associations de lutte contre le VIH habilitées par les ARS peuvent, dans certains cas, remettre gratuitement des autotests aux personnes éloignées du système de santé. L'Assurance Maladie en assure le financement.

Quelle est la fiabilité d'un autotest de dépistage du Sida ?

Le faire dix jours après un rapport non protégé ne sert à rien. 

Globalement, l'autotest est fiable à 99%, à condition de respecter un délai de 3 mois entre la dernière prise de risque et la réalisation du test. Le faire dix jours après un rapport non protégé ne sert à rien. De plus, il faut que le test soit réalisé correctement. "Or, les gens n'ont pas forcément l'habitude de ce genre de ce test. Il faut respecter un délai de quinze minutes entre le moment où on prélève la goutte de sang et qu'on la met au contact du produit et l'interprétation du résultat. Si on le lit une heure après, il perd clairement de sa fiabilité. Enfin, il faut être vigilant avec la date de péremption car il peut y avoir des faux négatifs", constate le chef de service.

Quel est le risque de faux négatif ?

La fiabilité des tests n'est pas parfaite ; il existe des faux positifs (test positif et absence de contamination) et des faux négatifs (test négatif et contamination réelle). 

Quand faire un autotest de dépistage du Sida ?

Trois mois après la prise de risque. Avant ce délai, le test ne sera pas valide.

Pour qui est-il recommandé ?

Pour tous ceux qui ont pris des risques ou qui envisagent d'enlever le préservatif dans le cadre d'une relation stable.  "Cependant, ce genre de test ne me semble pas judicieux parce que s'il se révèle positif, on est seul à faire face à cette angoisse or généralement, ce sont ceux qui sont les plus angoissés qui font le test "en cachette", remarque le Dr Abgueguen. Dans ces cas-là, mieux vaut opter pour un TROD, pour qu'il y ait une sécurité dans le cas où l'on découvrirait sa séropositivité. 

Quel est le prix d'un autotest de dépistage et est-ce remboursé ?

Seuls 2 autotests VIH disposent d'un marquage CE imposé par la réglementation européenne

Les prix varient de 10 à 30 euros selon le type de test et la pharmacie. Il faut être vigilant car tous n'ont pas la norme CE. Actuellement, deux autotests VIH disposent d'un marquage CE imposé par la réglementation européenne. Ils sont disponibles en pharmacie et ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie.

Merci au Dr Pierre Abgueguen, chef du service des maladies infectieuses et tropicales et médecine interne au CHU d'Angers. 

Fiche Dépister le VIH, Assurance Maladie, 24 janvier 2022.

Autres examens