Fibroscopie oeso-gastroduodénale (FOGD) : indications, risques

Douleurs épigastriques, reflux gastro-œsophagien persistant, difficultés de déglutition...Autant de situations pouvant justifier la prescription d'une fibroscopie (ou endoscopie) oeso-gastro-duodénale (FODG / EOGD). En quoi consiste cet examen ? Où le faire ? Est-il douloureux ? Réponses avec le Pr Maximilien Barret, gastro-entérologue.

Fibroscopie oeso-gastroduodénale (FOGD) : indications, risques
© romanzaiets-123RF

Définition : c'est quoi une fibroscopie oeso-gastroduodénale ?

La fibroscopie oeso-gastro-duodénale (FOGD), également appelée endoscopie oeso-gastro-duodénale (EOGD) ou gastroscopie, est un examen qui permet d'explorer les voies digestives hautes comprenant l'œsophage, l'estomac et le duodénum.

Quelles sont les indications d'une FOGD ?

La fibroscopie est notamment indiquée dans les cas de douleurs gastriques, abdominales, d'anémie par carence en fer, de reflux gastro-œsophagien, de difficultés à avaler les aliments, etc. Elle permet la visualisation de lésions de la muqueuse (telles qu'un ulcère gastrique ou duodénal), ainsi que la réalisation de biopsies. Des biopsies peuvent en effet être effectuées au cours de l'endoscopie afin de prélever un fragment de muqueuse à des fins d'analyse, par exemple pour le diagnostic d'une tumeur de l'œsophage ou de l'estomac, ou d'une inflammation de l'estomac. L'endoscopie oeso-gastro-duodénale permet également le traitement d'une hémorragie digestive, grâce à une injection ou à la mise en place de clips afin de permettre l'hémostase. "Un cas clinique typique, c'est par exemple le patient qui présente un RGO depuis de nombreuses années et qui ne répond pas bien aux traitements proposés. La fibroscopie oeso-gastro-duodénale va permettre de préciser les choses et de vérifier la présence ou non d'une hernie hiatale (partie de l'estomac remontée dans le thorax) qui favorise le reflux gastro-œsophagien, la survenue de lésions de l'œsophage (œsophagite peptique) en faveur d'une inflammation liée au reflux, et d'éliminer d'autres diagnostics", commente le Pr Maximilien Barret.

Comment se déroule une FOGD ?

La fibroscopie est effectuée à jeun, après une anesthésie locale, sous sédation ou parfois sous anesthésie générale. Un petit tube muni d'une caméra et d'instruments diagnostiques ou thérapeutiques est introduit dans la bouche puis dans l'œsophage pour arriver à l'estomac et enfin au duodénum. 

Où faire une FOGD ?

L'endoscopie est effectuée dans un établissement de santé publique ou au sein d'une clinique privée. Cet examen est réalisé par un gastro-entérologue formé à l'endoscopie.

Est-ce qu'on endort pour une FOGD ?

Si l'anesthésie générale ou la sédation ne sont  pas obligatoires, elle sont souvent privilégiées compte tenu du réflexe nauséeux et de vomissements qui se révèlent parfois difficiles à maitriser. 

Quels sont les risques d'une FOGD ?

"Les risques d'une endoscopie sont minimes. Ils sont principalement liés à l'anesthésie générale ou à la sédation lorsqu'elles sont réalisées. Il est impossible de perforer le tube digestif dans le cadre d'une gastroscopie diagnostique. En revanche, ce risque existe quand la fibroscopie est thérapeutique. Peuvent également survenir des saignements suite à une résection et plus rarement, une infection", indique le gastro-entérologue. 

Quelles sont les contre-indications d'une FOGD ?

"Les contre-indications de l'endoscopie oesogastroduodénale sont exceptionnelles, et principalement constituées par les traumatismes de la face et de la sphère ORL, la suspicion de perforation digestive, et les troubles sévères de la coagulation", note le Pr Maximilien Barret. 

Est-ce que ça fait mal une fibroscopie ? 

"La fibroscopie n'est pas douloureuse, mais elle peut se révéler extrêmement désagréable puisqu'elle provoque le réflexe nauséeux. C'est pour cette raison qu'elle est souvent réalisée sous  sédation ou sous anesthésie générale", informe le spécialiste. 

Merci au Pr Maximilien Barret, gastro-entérologue à l'hôpital Cochin

Autres examens