Ehpad et Covid : sorties à nouveau autorisées grâce au vaccin

Le Conseil d'État suspend l'interdiction de sortie des résidents d'Ehpad le 3 mars car la majorité des résidents ont été vaccinés et "la vaccination a démontré ses effets positifs". Les personnes âgées sont les plus durement touchées par les formes graves de la maladie Covid-19. Visites, protocoles, précautions aux familles... Mesures en vigueur.

Ehpad et Covid : sorties à nouveau autorisées grâce au vaccin
© CHINE NOUVELLE/SIPA

[Mise à jour le jeudi 4 mars à 09h59] Les personnes âgées, surtout après 80 ans sont les plus durement touchées par les formes graves de la maladie Covid-19. Depuis le début de l'épidémie, les dirigeants des Ehpad ont dû durcir leurs conditions de visites et de sorties pour éviter la survenue de foyers de contamination. Le 3 mars 2021, le Conseil d'Etat annonce suspendre l'interdiction totale de sortie des résidents d'Ehpad, jugeant cette mesure recommandée par le ministère de la Santé "disproportionnée car la majorité des résidents ont été vaccinés et la vaccination a démontré ses effets positifs". Jusqu'ici les sorties dans les familles et pour des activités extérieures étaient suspendues jusqu'à nouvel ordre. Le juge des référés du Conseil d'État estime "que certaines sorties, notamment celles des résidents ayant été vaccinés, peuvent être compatibles avec la sécurité de l'ensemble des résidents et du personnel dès lors que des mesures adéquates de protection sont définies". Au début du mois de mars 2021, plus de 80 % des résidents des EHPAD et des unités de soins de longue durée et 43 % des soignants avaient reçu au moins une dose de vaccin, et plus de 50 % des résidents et 23 % des soignants, les deux doses requises "pour être regardés comme vaccinés". 

Comment se passent les visites en Ehpad ?

Les visites sont autorisées dans les Ehpad pendant l'épidémie de Covid mais répondent à plusieurs précautions. Un test de dépistage au Covid-19 ne peut pas être exigé pour les visiteurs en Ehpad. Les visites des professionnels des cultes peuvent être maintenues.

Avant la visite :

  • prendre rendez-vous auprès de l'établissement pour programmer sa venue (en accord le résident concerné). Les directions des établissements peuvent fixer un nombre limité de visiteurs par résident et/ou un nombre maximal de visiteurs simultanément par plage de rendez-vous.
  • se renseigner sur les conditions de visite spécifiques à l'établissement.
  • Si vous présentez des signes de maladie (fièvre, toux sèche, fatigue, etc.) ou si vous êtes " cas contact ", vous devez reporter votre visite et consulter votre médecin traitant.
  • Un auto-questionnaire visant à évaluer les risques d'une transmission de Covid-19 doit être rempli par chaque visiteur extérieur (professionnels, bénévoles et proches) préalablement à la visite.

À l'arrivée :

  • respecter les règles mises en place par l'établissement ;
  • privilégier dans la mesure du possible des vêtements dédiés à cette visite ;
  • se désinfecter les mains avec une solution hydro-alcoolique ;
  • mettre un masque (le nez et la bouche doivent être couverts), le masque chirurgical est recommandé ;
  • renseigner le registre mis en place à l'entrée de l'établissement et signer la charte d'engagement au respect des gestes barrières et au port du masque ;
  • s'installer dans les espaces dédiés aux visites. Les visites en chambre peuvent être autorisées par la direction dans certains cas (résidents ne pouvant pas se déplacer, situation de fin de vie, etc.).

Avec son proche :

  • se désinfecter à nouveau les mains avec une solution hydro-alcoolique ;
  • respecter la distance minimum d'un mètre ;
  • garder son masque durant toute la visite. Si la personne âgée n'entend pas correctement, il existe également des masques transparents homologués.
Consignes pour protéger son proche en Ehpad
  • Porter un masque pendant toute la visite.
  • Venir uniquement sur rendez-vous.
  • Remplir un auto-questionnaire.
  • Compléter un registre en indiquant son nom, adresse et numéro de téléphone.
  • Réaliser un test de dépistage RT-PCR 72 heures avant la visite en établissement par leurs propres moyens ou antigénique dans la journée.
  • Se désinfecter les mains en arrivant à l'Ehpad. 
  • Aérer régulièrement l'espace du lieu de la visite. 

En cas de symptômes évocateurs de l'infection Covid, reportez votre visite.

Comment ça se passe s'il y a un cas positif à la Covid-19 dans l'Ehpad ?

En cas de survenue de nouveaux cas de COVID-19 depuis moins de 10 jours parmi les résidents, les visites des proches sont suspendues, sur tout ou partie de l'établissement en fonction de la configuration architecturale de l'établissement, sauf dérogation individuelle exceptionnelle (notamment fin de vie, troubles psycho-gériatriques d'un résident). Les visites peuvent reprendre lorsqu'aucun nouveau cas n'est survenu dans les 10 derniers jours. Les interventions des professionnels de santé médicaux et paramédicaux extérieurs ou de bénévoles formés doivent être maintenues, préconise le ministère de la Santé, pour éviter les ruptures de soins et d'accompagnement et éviter la perte d'autonomie pour les résidents. Les nouvelles admissions de résidents sont reportées, à l'exception des situations de sortie d'hospitalisation ou de maintien à domicile critique. L'isolement en chambre des cas de COVID doit être limité à des situations exceptionnelles pour une durée limitée.

Que faire en cas de symptômes ?

Si les visites sont possibles dans les Ehpad, elles dépendent de votre état de santé. 

→ Si vous ne présentez pas de symptômes de Covid-19 :  un test effectué à titre individuel présente peu d'intérêt, estime la Haute Autorité de Santé. Il peut être faussement négatif et vous rassurer à tort : vous ne devrez pas renoncer aux gestes barrières lors de votre visite. Toutefois, les tests sont recommandés dans le cadre d'un dépistage ciblé pour un groupe de personnes, afin d'identifier d'éventuels cas groupés au sein d'un établissement. Ainsi, ils pourront être proposés par exemple aux professionnels de l'EHPAD et aux résidents.

→ Si vous présentez des signes de maladie, tels que fièvre, toux sèche, fatigue, etc. ou si vous avez été récemment en contact avec une personne contaminée par le virus SARS-Cov-2, reportez votre visite que vous ayez fait ou non un test. Consultez votre médecin qui pourra vous expliquer à partir de quand vous pourrez revenir rendre visite à votre proche.

Peut-on prendre son proche dans les bras ?

Malheureusement non. Si votre proche veut vous embrasser ou vous toucher, expliquez-lui que, pour le protéger, vous ne pouvez pas. "Vous pouvez mimer tous les gestes d'affection et de tendresse. Même avec un masque chirurgical, un sourire peut se lire sur votre visage" souligne la Haute Autorité de Santé. Si votre proche rencontre des difficultés importantes de communication, il existe des masques transparents ; veillez dans ce cas à choisir un masque homologué par l'Afnor.

Mon proche peut-il sortir pour venir en famille ?

Les sorties dans les familles et pour des activités extérieures étaient suspendues jusqu'en mars 2021, mois au cours duquel le Conseil d'Etat a décidé de suspendre l'interdiction totale de sortie des résidents d'Ehpad, jugeant cette mesure recommandée par le ministère de la Santé "disproportionnée car la majorité des résidents ont été vaccinés et la vaccination a démontré ses effets positifs". Le juge des référés du Conseil d'État a estimé "que certaines sorties, notamment celles des résidents ayant été vaccinés, peuvent être compatibles avec la sécurité de l'ensemble des résidents et du personnel dès lors que des mesures adéquates de protection sont définies". Au début du mois de mars 2021, plus de 80 % des résidents des EHPAD et des unités de soins de longue durée et 43 % des soignants avaient reçu au moins une dose de vaccin, et plus de 50 % des résidents et 23 % des soignants, les deux doses requises "pour être regardés comme vaccinés". 

Sources :

• Communiqué de presse. Le Conseil d'État suspend l'interdiction générale et absolue de sortie des résidents d'EHPAD. 3 mars 2021.

• Protocole de renforcement des consignes relatives aux visites et aux mesures de protection dans les établissements médico-sociaux accueillant des personnes âgées et les USLD du 20 novembre 2020 

• "Protéger les aînés sans les isoler : Assouplissement des recommandations à destination des EHPAD pour les fêtes de fin d'année". 12 décembre 2020. Communiqués de presse de Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l'Autonomie.

Gestion de l'épidémie