Vulvovaginite : c'est quoi, symptômes, solutions, crèmes...

La vulvovaginite est une inflammation de la vulve ou du vagin chez la femme, due à des champignons, des bactéries ou des virus. Quels sont ses symptômes ? Quelles crèmes mettre pour la soulager ? Causes, signes, traitements avec le Dr Odile Bagot, gynécologue.

Vulvovaginite : c'est quoi, symptômes, solutions, crèmes...
© Ahmet Misirligul - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une vulvovaginite ?

Une vulvovaginite correspond à une inflammation de la vulve et du vagin. Cette inflammation est généralement due à une infection d'origine virale, bactérienne, parasitaire ou mycosique (champignon). L'infection à levure Candida albicans constitue une des causes les plus fréquentes. Plusieurs facteurs augmentent le risque de vulvovaginite, notamment certains traitements médicamenteux (corticostéroïdes, antibiotiques, immunosuppresseurs) et les grossesses.

Vulvovaginite candidosique ou mycose ?

Lorsqu'elle est provoquée par une levure du genre Candida (champignon microscopique), on parle alors de vulvovaginite candidosique. Elle entraîne des démangeaisons et les urines vont aggraver le symptôme lorsqu'elles entrent en contact avec la vulve. Un simple examen permet le souvent le diagnostic, mais en cas de doute un prélèvement vaginal analysé au microscope permet de confirmer le diagnostic. Un traitement mycosique devra ensuite être instauré (crème plus ovule antifongique).

Les causes d'une vulvovaginite ?

Champignon = mycose vaginale

Bactérie = vaginose

Une vulvovaginite peut être d'origine infectieuse ou irritative. "Dans le premier cas, il s'agit soit de champignons, auquel cas c'est une mycose vaginale, soit d'un déséquilibre de la flore vaginale avec le développement des bactéries telles que Gardnerella vaginalis ou Mycoplasme et c'est une vaginose, explique le Dr Odile Bagot. Il existe également des cas de vulvovaginites non spécifiques qui peuvent être liées à un streptocoque ou à de simples déséquilibres de la flore vaginale entraînant un inconfort". Attention aux infections sexuellement transmissibles comme chlamydia trachomatis ou le gonocoque qui ne sont pas de simples vulvovaginites.

schéma vulvovaginite champignons bacteries
Schéma d'une inflammation de la vulve ou du vagin © designua - 123RF

Quels sont les symptômes d'une vulvovaginite ?

La vulvovaginite se manifeste le plus souvent par :

  • des pertes vaginales inhabituelles (leucorrhées),
  • des démangeaisons
  • d'une sensation de brûlure au niveau de la vulve et du vagin,
  • d'un gonflement des grandes lèvres qui deviennent sensibles,
  • des douleurs lors des rapports sexuels.

Vulvovaginite herpétique

"L'herpès n'est pas une vulvovaginite, il ne donne pas de pertes, et ne dépend pas de l'hygiène mais de l'immunité", indique notre interlocutrice. 

Traitements : comment soigner une vulvovaginite ?

Le traitement varie selon la cause responsable. Il existe plusieurs crèmes qui s'appliquent directement sur les lésions. La prévention repose sur une bonne hygiène intime et le port de sous-vêtements en coton. "Si les champignons sont en cause, on donne un antimycosique, si c'est une vaginose on donne un antibiotique et si c'est du streptocoque on donne de l'amoxicilline pour traiter l'agent infectieux causal", précise la gynécologue.

Merci au Dr Odile Bagot, gynécologue. 

Maladies gynécologiques