Test salivaire endométriose : comment fonctionne l'Endotest ?

"Test salivaire endométriose : comment fonctionne l'Endotest ?"

L'Endotest® est le premier test salivaire pour diagnostiquer l'endométriose. Il a été mis au point par la start-up française Ziwig et le Collège national des Gynécologues et Obstétriciens Français. Comment fonctionne-t-il ? Comment détecte-t-il la maladie ? Comment le faire ? Quand sera-t-il disponible en France ? Quelle efficacité ?

En février 2022, la start-up française d'intelligence artificielle Ziwig et les experts du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) ont annoncé le développement de l'Endotest®, le premier test salivaire pour diagnostiquer l'endométriose basé sur le séquençage des microARN présents dans la salive.
L'endométriose touche 10% des femmes en France est difficilement détectée aujourd'hui (par IRM, coelioscopie ou échographie), le délai pour porter un diagnostic est encore de 6 à 8 ans selon le CNGOF. "L'endométriose évolue. Elle n'évolue pas dans le bon sens. Elle s'aggrave. Grâce à ce test salivaire nous allons pouvoir arrêter l'évolution de la maladie, opérer des femmes plus tôt, par exemple, et ne pas en opérer d'autres qu'on opérait jusqu'à présent pour savoir s'il y avait une endométriose. Là, on aura la réponse. C'est vraiment une avancée majeure !" s'est réjoui Philippe Descamps, le directeur du centre de référence endométriose du CHU d'Angers le 11 février sur FranceInter.

C'est quoi l'Endotest ?

L'Endotest® est un test salivaire qui permet de diagnostiquer l'endométriose. Il a été mis au point par la start-up française d'intelligence artificielle Ziwig et les experts du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. "Ce test est basé sur le séquençage des microARN présents dans la salive" indique Ziwig. La patiente crache dans un tube à son domicile et l'envoie à un laboratoire qui détecte la présence ou non de la maladie. La mise à disposition de ce test fait actuellement l'objet d'une concertation avec les autorités de santé françaises et est en attente de l'accord de la Haute Autorité de Santé (HAS), en vue de son inscription dans le parcours de soin et de son éventuel remboursement par l'Assurance maladie.

Test salivaire de diagnostic de l'endométriose : comment ça marche ?

Le test salivaire de dépistage de l'endométriose repose sur la détection de micro ARN, des biomarqueurs (signatures d'une maladie) que l'on retrouve dans la salive. Les micro ARN sont impliqués dans les mécanismes physiopathologiques (l'étude des troubles du fonctionnement de l'organisme) de l'endométriose. "Un lien direct entre la dérégulation de certains micro ARN et le développement des lésions d'endométriose à été mis en évidence" révèle Ziwig dans son communiqué. En janvier 2021, une équipe de recherche française, associant des médecins experts de l'endométriose et les ingénieurs en intelligence artificielle de la start-up Ziwig, a lancé l'essai clinique Endo-miRNA, publiée dans le Journal of Clinical Medicine. L'étude a porté sur 200 échantillons de salive et de sang provenant de 200 femmes souffrant de douleurs pelviennes chroniques évocatrices d'endométriose recueillies entre janvier et juin 2021. Le diagnostic d'endométriose était établi à l'inclusion, soit par la réalisation d'une coelioscopie avec biopsies, soit grâce à une IRM montrant des images caractéristiques d'endométriose. Les scientifiques ont alors analysé la salive de 153 femmes chez qui une endométriose avait été diagnostiquée et l'ont comparée à celle de 47 femmes qui ne souffraient pas de la maladie. Parmi les 2.600 micro ARN humains connus, 109 étaient impliqués dans la physiopathologie de l'endométriose. Cette découverte a permis de définir une "signature" de la maladie. "La salive offre une haute concentration en miARN et d'excellentes conditions de stabilité, y compris en cas de longue conservation." selon l'entreprise Ziwig. "La fiabilité de ce test est exceptionnelle avec une sensibilité de 97%, une spécificité de 100% et une performance diagnostique supérieure à 98%" précise le CNGOF. 

Endotest Ziwig 2022
Endotest Ziwig 2022 © Ziwig

Comment faire le test salivaire de l'endométriose ?

La patiente crache dans un tube (kit d'auto-prélèvement) à domicile et l'envoie au laboratoire qui réalise un séquençage de son ADN et détecte, ou non, la présence de la maladie en quelques jours. On ne sait pas encore si l'Endotest® sera en vente en pharmacies, avec ou sans ordonnance.

Quel est le prix de l'Endotest ?

Le prix de l'Endotest® n'est pas encore connu.

Quelle est l'efficacité de l'Endotest ?

"Il permet la détection précoce de toutes les formes d'endométriose, même les plus complexes, avec une fiabilité proche de 100%" selon Ziwig. Mais l'INSERM a émis des réserves : "L'étude sur laquelle s'appuie l'Endotest n'a été réalisée que sur un petit échantillon de 200 femmes dont les caractéristiques cliniques ne sont pas extrêmement détaillées, [...] certaines femmes atteintes d'autres pathologies chroniques comme la maladie de Crohn pourraient présenter des signes d'inflammation similaires [...]". L'institut estime qu'il faut mener d'autres études pour vérifier la fiabilité de l'Endotest. 

Sources : 

"Un test salivaire pour diagnostiquer l'endométriose, vraiment ?", 24 février 2022, INSERM.

"L'Endotest", Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), 11 février 2022, 

"Test salivaire pour le diagnostic de l'endométriose : Une avancée majeure pour la santé des femmes", Ziwig, 11 février 2022.

"Signature microARN salivaire pour le diagnostic de l'endométriose", Journal of Clinical Medicine, 26 janvier 2022,

Maladies gynécologiques