Hypermétropie : mal de tête, vision floue, quels signes ?

Voir flou de près peut être un symptôme d'hypermétropie. Ce défaut visuel, assez fréquent (surtout chez les enfants), s'explique généralement par un œil trop court. Quelle correction ? Une opération est-elle possible ?

Hypermétropie : mal de tête, vision floue, quels signes ?
© Anton Horobets - 123RF

L'hypermétropie entraîne une baisse de l'acuité visuelle liée à un œil trop court. Elle est fréquente et physiologique chez les enfants jusqu'à 4-5 ans. Elle peut entraîner une fatigue visuelle et des maux de tête.

Définition : qu'est-ce que l'hypermétropie ?

L'hypermétropie est une anomalie ophtalmologique liée à un oeil trop court. L'œil est obligé de s'accommoder pour avoir une image nette ce qui peut entraîner des maux de tête, une fatigue à la lecture, parfois un strabisme. Une hypermétropie modérée asymptomatique est physiologique dans les premières années de la vie, jusqu'à l'âge de 4-5 ans. Elle devient souvent gênante vers la quarantaine, lorsque les capacités d'adaptation visuelle des individus s'amenuisent avec l'âge. La vision de près devient alors floue.

Symptômes : comment voit un hypermétrope ?

L'hypermétrope distingue mal les objets situés trop près car l'accommodation a ses limites. Le diagnostic est souvent évoqué chez l'enfant ou l'adulte jeune qui se plaignent de vision floue de près, d'yeux rouges qui piquent ou de maux de tête en fin de journée, dus à la fatigue visuelle générée par l'effort constant d'accommodation. Néanmoins comme la vision de loin est compensée par l'accommodation, le test de dépistage rapide des troubles de la vision des lettres réalisé à 5 mètres ne montre aucune anomalie. Si l'hypermétropie peut survenir dès le plus jeune âge, les enfants possèdent une capacité d'accommodation à ce défaut visuel qu'ils compensent naturellement. Dans ce cas, ils ne se plaignent pas de troubles de la vision. En règle générale, seuls les enfants qui présentent un strabisme sont détectés précocement dans le cadre d'une prise en charge ophtalmique. À l'inverse, l'hypermétropie latente ne se révèle véritablement que vers l'âge de 35 ou 40 ans lorsque le sujet ne parvient plus à compenser son défaut visuel.

Schéma d'hypermétropie © Peter Hermes Furian - 123RF

Hypermétropie faible, moyenne ou forte ?

Les ophtalmologues distinguent trois niveaux d'hypermétropie :

  • l'hypermétropie faible est comprise entre 0 à 2 dioptries,
  • l'hypermétropie moyenne est comprise entre 2 et 6 dioptries,
  • l'hypermétropie forte est comprise entre 6 et 20 dioptries.

Causes

L'hypermétropie peut provenir de deux facteurs :

  • Une malformation du cristallin qui, de par sa forme trop plate, n'est pas assez convergent ;
  • Un œil trop court, plus fréquent chez les jeunes enfants en raison de la petitesse de leur œil.

Complications

Chez les très jeunes enfants par exemple, il est possible qu'un effort d'accommodation trop important soit à l'origine d'un strabisme dit accommodatif. D'autre part, chez les personnes souffrant d'une forte hypermétropie, l'effort d'accommodation peut entraîner une sensation de fatigue, des maux de tête et une gêne visuelle. La vision non corrigée devient plus faible de près et de loin lorsque le pouvoir d'accommodation diminue, vers 40 ans.

Diagnostic

L'hypermétropie est évaluée chez l'ophtalmologiste, ce qui permet de définir la force des verres correcteurs ou des lentilles à utiliser.

Opération de l'hypermétropie

L'opération au laser de l'hypermétropie consiste à bomber la cornée pour en augmenter la courbure, de sorte que l'image d'un objet se forme sur la rétine (point de netteté). La technique la plus couramment utilisée est le LASIK avec ou sans Femtoseconde. Il permet de traiter les hypermétropies de 1 à 6 dioptries. Dans les cas de très fortes hypermétropies, la chirurgie réfractive consiste à mettre en place une lentille à l'intérieur de l'œil, appelée "implant intraoculaire".

"L'hypermétropie se corrige parfaitement"

Correction : port de lunettes, lentilles...

Comme de nombreux défauts visuels, l'hypermétropie se corrige parfaitement. Plusieurs alternatives s'offrent à l'hypermétrope pour corriger sa vision de près défaillante :

  • Le port de lunettes avec des verres dits "convergents" ou "positifs" dont le principe est de faire converger les rayons sur la rétine. Ils sont plus ou moins épais au centre selon l'importance de l'hypermétropie. Cependant, les progrès technologiques ont permis de réduire considérablement l'épaisseur de ces verres pour garantir un confort esthétique plus important.
  • Le port de lentilles de correction, dont l'efficacité semble meilleure que celle des verres.

Les conseils du médecin

Il est possible de prévenir l'aggravation d'une hypermétropie en réalisant des tests de dépistage régulièrement chez l'enfant (souvent pratiqués à l'école) et en consultant un ophtalmologiste au moindre trouble visuel, chez l'adulte et l'enfant.

Source : Dépistage des troubles visuels de l'enfant. Ministère de la Santé. 2009

Autour du même sujet

Ophtalmologie