Ostéodensitométrie : indication de cet examen, score, remboursement

Chargement de votre vidéo
"Ostéodensitométrie : indication de cet examen, score, remboursement"

Cet examen radiologique sert à mesurer la densité minérale osseuse. Il est notamment utilisé pour dépister l'ostéoporose chez les femmes ménopausées, plus à risques de fractures. Comment se passe cet examen ? Comment interpréter le résultat ? Explications avec Dr Monique Quillard, médecin généraliste.

Définition : c'est quoi l'ostéodensitométrie ?

L'ostéodensitométrie ou densitométrie osseuse est un examen radiologique qui permet de mesurer, grâce à un densitomètre, la masse de calcium contenu dans les os. Il est le reflet de sa solidité. Cet examen utilise les rayons X. "Il se pratique au niveau de la colonne vertébrale (lombaires) et du col du fémur. Une bonne concentration calcique est synonyme d'os solides ", précise le Dr Monique Quillard, médecin généraliste. L'examen, indolore, ne dure pas plus de quelques minutes et se déroule en position allongée. Il permet de détecter les personnes à risques d'ostéoporose : cette pathologie entraîne un risque élevé de fractures au niveau des hanches des poignets et des vertèbres et touche 1 femme sur 3 après la ménopause. L'ostéodensitométrie a également pour rôle la surveillance de l'évolution de l'ostéoporose au cours du traitement.

Indication : quand faire cet examen ?

Cet examen est indiqué lorsque des facteurs de risques de déficit osseux sont présents : femme âgée, ménopause précoce (avant 40 ans), dénutrition, sédentarité, tabagisme, alimentation pauvre en calcium, traitement au long cours de corticoïde, aspect clair des os sur les radiographies, antécédent de fracture du col du fémur sans traumatisme chez un parent du 1er degré et IMC (Indice de Masse Corporelle) inférieur à 19 kg/m2.

Déroulé de l'examen : comment se passe une ostéodensitométrie ?

L'ostéodensitométrie dure moins de quinze minutes et il est totalement indolore. Pendant l'examen, vous êtes étendue sur une table de radiologie, sur le dos. Le manipulateur utilise un appareil pour effectuer des mesures sur deux sites : le rachis lombaire et les cols fémoraux. L'absorption par le squelette d'un faisceau d'énergie à travers les os est analysée au cours de l'examen et permettra de poser un diagnostic.

Faut il avoir une ordonnance ?

Oui, cet examen n'est possible qu'à la condition d'avoir une prescription médicale. "Elle est généralement délivrée par son médecin traitant ou par un rhumatologue en présence de facteurs de risques d'ostéoporose ", précise le Dr Quillard.

Où faire une ostéodensitométrie ?

Il est pratiqué en cabinet de radiologie, dans une salle de densitométrie osseuse.

Score de l'ostéodensitométrie ? Que faire en fonction des résultats ?

Le résultat s'exprime par un T-Score. "Il correspond à l'écart entre la densité osseuse mesurée et celle, théorique, d'un jeune adulte de même sexe et au même site (col du fémur, rachis lombaire…)" explique le Dr Quillard. Les résultats sont :

  • T-score supérieur à -1 : densité normale
  • T-score entre – 2,5 et -1 : ostéopénie
  • T-score inférieur à -2,5 : ostéoporose.

En fonction de ces résultats, le médecin pourra confirmer son diagnostic. En cas d'ostéoporose, un traitement médicamenteux sera mis en place pour prévenir le risque de fractures. "Il repose essentiellement sur la prise de calcium et de vitamine D, la pratique d'une activité physique non violente, comme la marche à pied, et régulière à raison de 30 à 45 mn par jour ", ajoute le Dr Quillard. Lorsque le résultat est normal ou révèle une ostéopénie pour laquelle aucun traitement n'est mis en place, un suivi se fait tous les 3 à 5 ans pour contrôle.

Prix et remboursement

Cet examen est pris en charge par l'Assurance Maladie sur prescription médicale et pour les patient(e)s présentant des facteurs de risques d'ostéoporose. Elle est remboursée à 70 % sur la base d'un tarif fixé à 39,96 euros.

Merci au Dr Monique Quillard, médecin généraliste.