Quelles sont les causes d'un retard de règles ?

Le retard de règles est une problématique qui inquiète de nombreuses femmes. Les causes sont multiples, mais le plus souvent bénignes. Que faire en cas de retard de 1, 2, 3, 4 jours ? Un retard signifie-t-il toujours une grossesse ?

Retard de règles de 3 - 4 jours  

On parle de retard de règles dès lors qu'elles n'arrivent pas dans la semaine après la date prévue alors que le cycle est régulier. Un retard de quelques jours n'est donc pas à considérer comme anormal car il peut correspondre à un simple changement de la date d'ovulation (libération de l'ovule par l'ovaire) en milieu de cycle. Si les cycles sont irréguliers, un retard de règles est plus difficile à établir. Plusieurs causes sont possibles :

  • une perte ou une prise de poids importante,
  • un excès d'exercice physique,
  • un stress,
  • une grande émotion,
  • un problème hormonal ou de thyroïde,
  • un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)…

"Si vos règles n'apparaissent pas et vous pensez que vous pouvez être enceinte, réalisez dès que possible une analyse de sang ou un test de grossesse urinaire, vendu en pharmacie sans ordonnance. Attention cependant à ne pas faire le test trop tôt. Par conséquent, si le résultat du test est négatif et que vos règles n'arrivent toujours pas au bout de deux ou trois jours, n'hésitez pas à renouveler l'opération ou à consulter votre médecin qui pourra vous prescrire une prise de sang ou une échographie", recommande le Dr Claire Lewandowski, médecin spécialisée en médecine générale.

Règles qui n'arrivent pas à l'adolescence

Chez la jeune fille, des règles tardives peuvent être le symptôme d'un retard pubertaire, qui correspond le plus souvent un à simple décalage du début de la puberté (entre 8 et 13 ans normalement). En France l'âge moyen des premières règles est de 13 ans. Si les règles ne surviennent pas à partir de l'âge de 16 ans, il est nécessaire de consulter pour établir les causes de ce retard. La pratique sportive intense peut parfois être en cause.

Retard de règles sous pilule  

La pilule contraceptive contenant des œstrogènes et de la progestérone est en général prise pendant 3 semaines puis arrêtée une semaine pour la survenue des règles. En cas de retard de règles sous pilule, plusieurs causes sont possibles :

  • un oubli de pilule qui a perturbé le cycle,
  • une grossesse (cas extrêmement rare si la pilule est prise correctement),
  • un dosage hormonal qui n'est pas adapté (sans que cela ne compromette l'effet contraceptif).

Dans le cas d'une pilule contraceptive ne contenant que de la progestérone, il est habituel de constater une irrégularité du cycle menstruel et parfois même une aménorrhée, c'est-à-dire une absence totale de règles pendant plusieurs mois. Apres l'arrêt de la pilule, la reprise des cycles naturels peut prendre du temps et retarder la survenue des règles. Il faut parfois plusieurs mois avant de retrouver un cycle régulier.

Aménorrhée post-contraceptive

L'arrêt de la pilule contraceptive après plusieurs mois ou plusieurs années d'utilisation peut aussi être à l'origine d'un retard. Il est parfois nécessaire d'attendre quelques mois avant d'observer une régularisation du cycle d'ovulation.

Retard de règles et grossesse

La grossesse est la cause la plus fréquente de retard de règles chez les femmes sexuellement actives. Ce phénomène correspond à l'interruption des menstruations quand l'ovule a été fécondé par le spermatozoïde. Pour confirmer cette hypothèse et éliminer d'autres causes, il est conseillé d'effectuer un test de grossesse environ 1 semaine après la date des règles initialement prévue (certains tests urinaires sont utilisables dès le premier jour de retard de règles). Cependant, seul un dosage sanguin des bêta-HCG (la HCG est l'hormone secrétée par le placenta) dans un laboratoire d'analyses médicales permet de confirmer de façon certaine la grossesse en cas de retard de règles.

Retard des règles et allaitement

En général, pendant toute la période de l'allaitement, le cycle menstruel est mis en veille, entraînant une absence de règles de plusieurs mois dans certains cas. 

Retard des règles à cause des médicaments

Hormis les contraceptifs hormonaux, certains médicaments comme les corticoïdes oraux, les antidépresseurs, les antipsychotiques, ou les anticancéreux peuvent perturber le cycle et provoquer un retard ou une absence de règles de plusieurs mois.

Retard de règle à cause du stress

Le stress, en agissant directement sur les hormones, affecte la santé et notamment le cycle menstruel qui subit des irrégularités. C'est souvent le cas lorsque l'on craint de tomber enceinte après des rapports sexuels non protégés : le seul fait de ressentir une forte angoisse peut faire disparaître les règles durant tout un cycle. Un important stress psychologique ou émotionnel peut aussi déclencher un retard, voire un arrêt complet des règles (changement de mode de vie brutal, perte d'un proche, rupture amoureuse, etc.). Les troubles du comportement et de l'alimentation peuvent également être en cause : perte de poids importante dans le cas de certaines pathologies telles que la boulimie ou l'anorexie, régime alimentaire déséquilibré ou carencé et obésité.

Quelles sont les causes d'un retard de règles ?
Quelles sont les causes d'un retard de règles ?

Sommaire Retard de règles : 3/4 jours Retard de règles chez l'ado Retard de règles sous pilule • Aménorrhée post-contraceptive Retard de règles : grossesse Retard de règles : allaitement Retard de règles : médicaments ...