Soigner une fissure anale

La fissure anale correspond à une plaie du canal anal (entre la marge anale et le rectum) provoquée par le passage de matières dures ou volumineuses. Elle se caractérise le plus souvent par une douleur et un saignement. Quels sont les traitements disponibles ? Peut-on mettre de la crème ? Réponses.

Définition

"La fissure anale est une ulcération de l'anoderme, peau du canal anal, remontant jusqu'au milieu de ce dernier Il faut la différencier d'un problème hémorroïdaire, inflammatoire, infectieux ou tumoral par l'interrogatoire et examen clinique", décrit le Dr Thierry Higuero, proctologue et membre du Conseil d'administration de la Société Nationale Française de Gastro Entérologie. La fissure anale est le deuxième motif de consultation proctologique après la maladie hémorroïdaire. Elle est plus fréquente chez l'adulte jeune quel que soit le sexe et touchant 15 % des femmes après un accouchement. La fissure anale est considérée comme aiguë lorsqu'elle est récente (moins de 6 semaines), chronique si plus ancienne.

Symptômes : saignements, constipation...

La fissure peut être très douloureuse ou asymptomatique en fonction de l'importance de la contraction du sphincter (muscle circulaire) de l'anus. "La douleur est classiquement en 3 temps avec une sensation de brûlure lors du passage de la selle, une phase d'accalmie puis une réapparition de la douleur à type de spasme pendant quelques minutes à plusieurs heures", détaille le Dr Higuero.

Il s'y associe souvent des saignements de faible abondance. Il existe une constipation secondaire réflexe par appréhension. Une démangeaison de l'anus doit, dans cette situation, faire suspecter une infection de la fissure.

Causes

L'événement initial serait un traumatisme déclenché par l'émission de selles dures et volumineuses (ou l'évacuation brutale d'une selle liquide) responsable d'une déchirure de l'anoderme. Deux autres facteurs expliquent la persistance de la fissure : la contraction du sphincter anal et une mauvaise circulation sanguine à ce niveau.

Qui consulter ?

Dans tous les cas consultez votre médecin traitant sans tarder. L'interrogatoire et l'examen clinique suffisent à faire le diagnostic et mettre en route le traitement. En cas de doute ou d'échec thérapeutique un avis proctologique est préférable. Si un saignement est constaté, la présence d'une fissure ne doit pas empêcher le dépistage endoscopique pour éliminer un cancer du rectum ou du côlon.

Traitements : crèmes, suppositoires...

Le traitement médical a plusieurs objectifs : réguler le transit intestinal, faire cicatriser la fissure et soulager la douleur. "La régulation du transit se fait par une alimentation enrichie en fibres et des laxatifs doux (mucilages, osmotiques, lubrifiants)" conseille le Dr Higuero.

Crèmes

Les topiques, sous formes de crèmes et suppositoires, sont souvent des cicatrisants à base d'anesthésiques locaux, de vitamines ou d'anti-inflammatoires.

Médicaments anti douleur

Les antalgiques (médicaments contre la douleur) les plus utilisés sont les AINS (anti inflammatoires non stéroïdiens) et le paracétamol. Cette prise en charge pendant 6 semaines permet la cicatrisation de la plupart des fissures anales aigues. Le risque de récidive reste élevé si la cause persiste et le traitement laxatif interrompu trop tôt. En cas d'échec on peut associer un traitement médical spécifique qui diminue transitoirement le tonus du sphincter anal.

Chirurgie : sphinctérotomie, fissurectomie

La chirurgie doit être proposée en cas de fissure anale chronique ou compliquée et de fissure anale aiguë hyperalgique ou récidivante. "Elle repose sur deux principes pouvant être associés : diminuer le tonus du sphincter en le coupant (sphinctérotomie) et retirer la fissure anale (fissurectomie)" explique le Dr Higuero. La sphinctérotomie est la méthode préférée des pays anglo-saxons. Du fait du risque d'incontinence anale irréversible (perte involontaire de gaz, selles liquides voire solides), son utilisation est très controversée en France où l'on préfère la fissurectomie.

Merci au Dr Thierry Higuero, proctologue et membre du Conseil d'administration de la Société Nationale Française de Gastro Entérologie.

Soigner une fissure anale
Soigner une fissure anale

Sommaire Définition Symptômes Causes Qui consulter ? Traitements • Crèmes • Médicaments • Chirurgie Définition "La fissure anale est une ulcération de l'anoderme, peau du canal anal, remontant jusqu'au...