Extrasystole : auriculaire, ventriculaire, quels dangers ?

Signe d'un trouble du rythme cardiaque, les extrasystoles sont assez fréquentes dans la population et en grande majorité asymptomatiques. Elles peuvent être auriculaires ou ventriculaires et avoir différentes répercussions sur le cœur.

Définition

L'extrasystole est un trouble du rythme cardiaque en lien avec un foyer ectopique, en dehors du nœud sinusal (c'est-à-dire le déclenchement d'un influx électrique en dehors du faisceau habituel) qui se manifeste par une contraction prématurée de l'une des cavités cardiaques.

Types d'extrasystoles 

Il existe plusieurs types d'extrasystoles en fonction de leur localisation :

Extrasystole auriculaire ou atriale

L'extrasystole est auriculaire lorsque la contraction prématurée concerne une oreillette (auricule).

Extrasystole ventriculaire

Lorsque les prématurités surviennent au niveau des ventricules cardiaques, on parle d'extrasystoles ventriculaires. Ces extrasystoles prennent naissance plus précisément entre le nœud de Tawara et les branches du faisceau de His.

Extrasystole supraventriculaire

On parle d'extrasystoles supraventriculaires (ou extrasystoles jonctionnelles) pour décrire les prématurités qui surviennent à la jonction entre les oreillettes et les ventricules.

Symptômes

Les extrasystoles passent souvent inaperçues, mais peuvent déclencher parfois une sensation de palpitations (soubresauts ou pause) au niveau de la poitrine ou de spasmes au niveau de l'estomac.

Causes

Dans la grande majorité des cas, les extrasystoles se produisent sur un cœur sain et aucune cause particulière n'est retrouvée. Parfois, elles sont déclenchées par le stress, l'émotion, la consommation d'alcool ou de café, l'effort, la fièvre ou un trouble du métabolisme des sels minéraux comme le potassium. De telles extrasystoles sont elles aussi bénignes et disparaissent avec leur déclencheur. Dans certains cas plus rares, les extrasystoles sont causées par un problème de thyroïde ou une maladie cardio-vasculaire comme par exemple une insuffisance coronarienne, une maladie du myocarde ou une insuffisance cardiaque. Dans ce cas, il faudra examiner avec attention la cause des extrasystoles et soigner le cas échéant la maladie sous-jacente.

Conséquences et dangers

Isolées et survenant sur un cœur sain, la grande majorité des extrasystoles n'a pas d'incidence sur la santé. En cas d'extrasystoles très fréquentes (plus de 20 000 par jour), il existe un risque d'altérer le fonctionnement du cœur et un traitement est alors nécessaire. Dans des cas plus rares, les extrasystoles peuvent survenir sur un cœur malade et provoquent des syncopes, une tachycardie ventriculaire ou atriale, une dysfonction systolique ou révéler une cardiopathie sous-jacente.

Qui consulter ?

En cas de sensation de palpitation ou de maladie cardiaque connue, il est préférable de consulter un cardiologue et/ou le médecin traitant pour faire des examens complémentaires.

Diagnostic et examens

Les extrasystoles sont soit découvertes de façon fortuite à l'occasion d'une auscultation cardiaque ou de la prise d'un pouls trouvé avec une irrégularité passagère, soit suite à la plainte de la personne qui ressent des palpitations et une gêne. Le diagnostic se fait grâce à l'électrocardiogramme qui confirme leur existence. D'autres examens complémentaires comme un holter ECG (enregistrement ECG sur 24h) et/ou une échographie cardiaque, peuvent être proposés pour compléter le diagnostic. Une prise de sang avec un dosage de la kaliémie et de la TSH sont proposés chez certains patients.

Traitement

En l'absence de maladie cardiaque sous-jacente, aucun traitement n'est nécessaire pour la grande majorité des cas d'extrasystoles.

Si une gêne est ressentie ou qu'il y a un risque cardiaque, un bêtabloquant peut être prescrit après avis médical. En cas de maladie cardiaque sous-jacente, une prise en charge en cardiologie est nécessaire avec parfois une chirurgie permettant de traiter le foyer ectopique.

Mes conseils

En cas d'extrasystoles, n'oubliez pas qu'il est important de traiter votre stress avec des techniques de relaxation (respiration par cohérence cardiaque, sophrologie, méditation…), de manger équilibré et de supprimer un excès de caféine et d'alcool qui peuvent les aggraver.

Extrasystole : auriculaire, ventriculaire, quels dangers ?
Extrasystole : auriculaire, ventriculaire, quels dangers ?

Sommaire Définition Types d'extrasystoles • Extrasystole auriculaire ou atriale • Extrasystole ventriculaire • Extrasystole supraventriculaire Symptômes Causes Conséquences Qui consulter ? Examens Traitements ...