Vapotage : dangers, passif, irrite-t-il les poumons ?

Le vapotage désigne le fait de fumer une cigarette électronique et est parfois utilisé comme alternative au tabac. Le vapotage est-il dangereux pour la santé ? Quels effets ? Et le vapotage passif ? Quels risques d'irritation pour les poumons ? Quels dangers en termes de cancer et de maladies ? Réponses avec le Dr Frédéric Le Guillou.

Vapotage : dangers, passif, irrite-t-il les poumons ?
© vertolet-123Rf

Quand on parle de "vapotage" on fait référence au fait de fumer avec une cigarette électronique, aussi appelée "vapoteuse". Cette pratique est apparue sur le marché français en 2010 et s'est d'abord présentée comme une alternative à l'arrêt du tabac. On pense généralement que le vapotage est moins dangereux que la cigarette classique mais qu'en est-il vraiment ? Quels sont les dangers pour la santé quand on vapote ? Quid du vapotage passif ? Quels risques en cas de grossesse ? Sur la survenue de cancer ? Que penser des vapoteuses sans nicotineQuels risques d'irritation pour les poumons ? Quelle loi en France encadre le vapotage ? Tour de la question avec le Dr Frédéric Le Guillou, pneumologue.

Définition : c'est quoi le vapotage ?

"Les produits du vapotage sont les dispositifs électroniques de vapotage c'est-à-dire des produits (ou tout composant de ces produits, y compris les cartouches, les réservoirs et les dispositifs dépourvus de cartouche ou de réservoir) qui peuvent être utilisés, au moyen d'un embout buccal, pour la consommation de vapeur contenant de la nicotine" définit l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentaire (ANSES). Les dispositifs électroniques de vapotage, appelés "cigarettes électroniques" ou "vapoteuses", peuvent être jetables (Puff), remplissables ou rechargeables. Le vapotage est l'utilisation de ces cigarettes électroniques, à savoir le fait de "les fumer".

Image d'une cigarette électronique
Image d'une cigarette électronique © vasiliybudarin-123RF

Quels sont les dangers du vapotage ?

"Les risques potentiels sont liés aux substances chimiques émises par le dispositif de vapotage dans les conditions d'utilisation et inhalées par le vapoteur voire son entourage. Cela concerne les substances utilisées en tant qu'ingrédients du e-liquide, leurs contaminants éventuels, les composés qui peuvent se former dans le mélange, lors de la formation de l'aérosol ou même migrer depuis la cigarette électronique" indique l'Anses. 'La nocivité des émissions générées par la cigarette électronique sur le long terme et son efficacité dans
l'aide au sevrage tabagique sont questionnées, sans que la littérature scientifique ne permette à ce jour de définir un consensus indiscutable"
 rappelle Santé Publique France. "Les dangers liés à la e-cigarette dépendent de l'utilisation. Le gros danger du vapotage concerne les non fumeurs, notamment les jeunes, et le risque de tomber dans l'addiction à la nicotine. Le vapotage utilisé en tant que substitut pour arrêter de fumer suscite plus de controverses" nuance le Dr Frédéric Le Guillou, pneumologue. "Nous n'avons presque pas de données sur le vapotage, contrairement à la cigarette où les méfaits sont avérés. On sait néanmoins que la cigarette électronique peut chauffer jusqu'à 60 degrés ce qui implique la dégradation de substances dont on ne connait pas tous les composés : des irritants et substances toxiques peuvent être inhalés. Néanmoins la concentration de ces substances est largement inférieure à celle dégagée par la cigarette industrielle" temporise notre expert. Par ailleurs, la composition des liquidés utilisés dans la cigarette électronique n'est pas toujours connue. Selon la qualité et la composition, les dangers ne sont pas les mêmes. "Enfin, les méfaits dépendant du degré de chauffage de la vapoteuse, au-delà de 60 degrés on sait que l'utilisateur va inhaler les substances" ajoutent le Dr Frédéric Le Guillou.

Est-ce que vapoter irrite les poumons ?

"La cigarette électronique contient des substances irritantes pour les poumons qui peuvent faire tousser l'utilisateur. Il y a également des substances carcinogènes (responsables du cancer des poumons), des dérivés carbonides mais nous n'avons pas de preuve en littérature scientifique encore" répond le pneumologue.

Est-ce que la cigarette électronique sans nicotine est moins dangereuse ?

La cigarette électronique sans nicotine n'est pas moins dangereuse qu'avec. "La nicotine n'est pas dangereuse en tant que telle pour les poumons. Elle est cependant responsable de l'addiction, ce qui présente un danger avéré pour un non fumeur qui deviendrait ensuite addict et pourrait tomber dans la cigarette classique" défend le Dr Frédéric Le Gouillou.

Est-il plus dangereux de vapoter que de fumer du tabac ?

"Le vapotage est nettement moins toxique que le fait de fumer une cigarette industrielle. Dans la fumée du tabac, il y a au moins 4000 composants toxiques pour le cœur et les poumons. il y a également entre 200 et 500 fois moins de dérivés de carbonide dans la cigarette électronique que dans la cigarette à base de tabac" répond le pneumologue. Le vapotage peut avoir intérêt dans l'aide au sevrage mais à déconseiller totalement à quelqu'un qui ne fume pas car vapoter reste mauvais pour la santé (poumon, dépendance...).

Quelles maladies peut-on avoir avec la cigarette électronique ?

"Nous n'avons pas encore assez de données sur les maladies qui seraient liées au vapotage mais si vous êtes déjà atteint d'une maladie respiratoire, comme l'asthme par exemple, les irritants présents dans la e-cigarette pourront aggraver la pathologie" explique le Dr Frédéric Le Guillou. "À ce jour en France, 5 cas de pneumopathies sévères chez des vapoteurs âgés de 18 à 60 ans ont été signalés entre octobre 2018 et décembre 2019. Quatre patients ont été hospitalisés, dont 2 qui ont été admis en unité de soins intensifs ou réanimation. Aucun décès n'a été rapporté. À ce jour, on ne met pas en évidence d'épidémie de pneumopathies sévères non infectieuses chez les vapoteurs en France, telle que celle observée aux États-Unis" selon le bulletin de Santé Publique France publié en janvier 2020. "Les pneumopathies aux Etats-Unis étaient dues à une utilisation dérivée du système de vapotage avec du cannabis" précise le Dr Frédéric Le Guillou.

Que dit la loi française sur le vapotage ? 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux mineurs. "Le taux de nicotine est limité à 20mg/ml" précise Santé Publique France. La loi interdit par ailleurs le vapotage dans les transports publics, les établissements scolaires et sur le lieu de travail fermé.

Lieux interdiction de vapoter
Lieux Interdiction de vapoter
Établissement d'enseignement public ou privé (écoles, collèges, lycées, universités) Oui
Centres de formation des apprentis (CFA) Oui
Établissement destiné, ou régulièrement utilisés, pour l'accueil, la formation, l'hébergement ou la pratique sportive des mineurs Oui
Établissement de santé (hors espaces collectifs de travail fermés et couverts sans accueil du public comme une salle d'opération) Non, sauf si le responsable des lieux en décide autrement
Lieu public clos et couvert (restaurant, café, centre commercial, discothèque, etc...) Non, sauf si le responsable des lieux en décide autrement
Lieu collectif de travail sans accueil du public Non, sauf si le responsable des lieux en décide autrement
Lieu collectif de travail avec accueil du public Oui
Bureau individuel Non, sauf si le responsable des lieux en décide autrement
Aire de jeux pour enfants (parc, jardin public...) Non

Quels sont les dangers du vapotage passif ?

Quand on parle de "vapotage passif", cela fait référence au fait de respirer les fumées émises par la cigarette électronique quand on se trouve à côté d'un fumeur mais que l'on ne fume pas soi-même. On parle de la même manière de "tabagisme passif" concernant la cigarette. "La fumée émise par la cigarette lorsqu'elle est posée dans un cendrier ou en combustion, dite fumée "secondaire", est la plus toxique. C'est ce qu'on désigne notamment par le terme de "tabagisme passif". Dans le cas de la cigarette électronique, elle ne dégage pas de courant hors aspiration donc normalement elle ne présente pas de risque de vapotage passif" souligne notre interlocuteur.

Est-ce que le vapotage augmente le risque de cancer ?

"La cigarette électronique contient probablement des substances carcinogènes (responsables du cancer des poumons), des dérivés carbonides mais nous n'avons pas de preuve en littérature scientifique encore" réitère le pneumologue.

Quels risques si on vapote alors que l'on fait de l'hypertension ?

"Il n'y a pas de données ni d'étude sur le sujet" répond le pneumologue.

Le vapotage peut-il entraîner des brûlures d'estomac ? 

"Nous n'avons pas de données sur le sujet mais on peut supposer que oui dès lors que la nicotine est irritante. Par ailleurs, les substances contenues dans le liquide utilisé sont susceptibles de faire souffrir l'estomac de l'utilisateur s'il est sensible. Mais nous ne connaissons pas avec certitude la composition des liquides des e-cigarettes" reconnait notre interlocuteur.

Le vapotage passif est-il dangereux pour un bébé ?

La cigarette électronique ne dégage pas de courant secondaire (fumée secondaire) donc il n'y a pas a priori de vapotage passif. Cependant, il reste déconseillé de vapoter à côté d'un bébé.

Est-ce que la cigarette électronique est dangereuse pour une femme enceinte ?

L'utilisation de la cigarette électronique est autant déconseillée que la cigarette industrielle chez la femme enceinte. 

Merci au Dr Frédéric Le Guillou, pneumologue et Président de l'association Santé Respiratoire de France.

Sources :

- Avis relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique, Haut Conseil de la Santé Publique, 4 janvier 2022

- Produits du vapotage, ANSES, 23/10/2020

- Pneumopathies sévères chez des vapoteurs, bulletin au 8 janvier 2020, Santé Publique France

- Baromètre de Santé Publique France 2017, usage de la cigarette électronique. Tabagisme et opinions des 18-75 ans

Symptômes et questions diverses