Molluscum pendulum : quand enlever cette tumeur de la peau ?

Le molluscum pendulum (fibrome mou ou acrochordon) se développe souvent dans le cou, sous les aisselles ou vers l'aine. Cette petite excroissance de peau peut être inesthétique voire douloureuse si elle est égratignée. Faut-il l'enlever ou pas ? On fait le point avec le Dr Paul Dupont, dermatologue.

Définition 

Le molluscum pendulum, aussi appelé "fibrome mou", est une tumeur bénigne ou "acrochordon" de la peau assez fréquente. Elle se présente sous la forme d'une petite excroissance reliée à la peau par un fin pédicule. Ces petits bouts de chair apparaissent généralement autour du cou, au niveau des plis du corps comme le pli de l'aine ou aux aisselles, plus rarement sur les paupières. Leur taille est généralement de l'ordre de quelques millimètres, rarement au-delà du centimètre. Leur nombre augmente avec l'âge. "Ce ne sont pas pour autant des lésions dangereuses et elles ne nécessitent pas d'intervention sauf si elles grossissent trop", rassure le Dr Paul Dupont.

Symptômes

Le molluscum pendulum se manifeste par des lésions molles, de couleur chair ou hyperpigmentées, leur couleur pouvant aller de celle de la peau normale au brun foncé. Il n'est en général pas douloureux, mais peut être inesthétique ou devenir gênant. Cette excroissance peut en effet "se prendre" dans les vêtements ou les bijoux. Elle peut aussi se thromboser spontanément ou après un traumatisme : elle devient alors rouge et douloureuse, puis noire (nécrose) et tombe toute seule. 

"Ce ne sont pas des lésions dangereuses"

Causes

"Leur cause est mal connue. On peut penser vu leur progression de proche en proche que les mollusca pendula peuvent avoir une cause virale", explique le dermatologue.

Diagnostic

Un molluscum pendulum est assez caractéristique et aisément reconnaissable. Un examen clinique suffit donc le plus souvent pour le diagnostiquer. En cas de doute, le dermatologue peut l'extraire sous anesthésie locale pour le faire analyser.

L'enlever ou pas ?

Si les lésions sont asymptomatiques, aucun traitement n'est nécessaire. Lorsqu'elle deviennent gênantes ou qu'elles sont inesthétiques, il est possible de les enlever, soit en les détruisant avec de l'azote liquide (cryothérapie), soit en les sectionnant au niveau de leur pédicule avec un bistouri ou une électrocoagulation. Ce geste chirurgical est rapide et nécessite tout au plus une petite anesthésie locale. Contrairement à l'azote liquide, il ne laisse aucune trace, à condition de rester à l'abri du soleil. Mieux vaut donc se les faire retirer à l'automne ou en hiver. "Côté traitement naturel, on peut utiliser certaines huiles essentielles comme celles de Melaleuque ou de Genevrier diluées dans un liniment", suggère le spécialiste.

Merci au Dr Paul Dupont, dermatologue, auteur du livre "Soigner sa peau au naturel" aux éditions Eyrolles. 

Molluscum pendulum : quand enlever cette tumeur de la peau ?
Molluscum pendulum : quand enlever cette tumeur de la peau ?

Sommaire Qu'est-ce qu'un molluscum pendulum ? Comment le reconnaître ? Causes Diagnostic L'enlever ou pas ? Définition  Le molluscum pendulum, aussi appelé "fibrome mou", est une tumeur bénigne ou...