Qu'est-ce que la maladie de Basedow ?

La maladie de Basedow est la cause la plus fréquente d'hyperthyroïdie. Elle touche environ 5 femmes pour 1 homme. Symptômes, causes, traitements : le point sur une hyperthyroïdie qui apparaît souvent sur un terrain familial ou personnel de maladie auto-immune.

Définition

"La maladie de Basedow est une hyperthyroïdie d'origine auto-immune. On fabrique des anticorps contre soi-même", résume le Dr Magali Cocaul, endocrinologue à Paris. Il s'agit d'une auto-agression de l'organisme contre la glande thyroïde. La conséquence de cette pathologie est une production très importante d'hormones thyroïdiennes causant une augmentation de taille de la glande et une hyperthyroïdie (augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes dans l'organisme). 

Symptômes

Les symptômes sont les mêmes que ceux de l'hyperthyroïdie, associés, dans les formes typiques, à une augmentation de volume de la thyroïde (goitre) et à des manifestations oculaires. 

Soit, éventuellement :

  • tachycardie, perte de poids, sensation de chaleur, agitation, tremblements etc.
  • masse au niveau de la partie basse du cou, signe d'une augmentation de volume de la thyroïde
  • l'impression que les yeux sortent des orbites, du fait d'une inflammation des muscles sous-jacents : on parle d'exophtalmie.

Causes

La maladie de Basedow est due à la fabrication d'auto-anticorps, qui vont stimuler la glande thyroïde. Comme toutes les maladies auto-immunes, un terrain génétique peut prédisposer à développer la maladie. "On a ainsi des familles avec des dysfonctionnements auto-immunes", explique le Dr Cocaul André.

Par ailleurs, l'environnement est suspecté de jouer un rôle important dans l'émergence des pathologies auto-immunes. " Le nombre de ces pathologies a explosé : les perturbateurs endocriniens pourraient en être en partie responsables."  

Diagnostic

La maladie de Basedow est détectée biologiquement par une prise de sang qui vise à doser les hormones thyroïdiennes et détecter la présence d'anticorps. On peut aussi  recourir à l'imagerie, par le biais d'une échographie ou parfois d'une scintigraphie, examen permettant d'observer la fixation d'iode  sur la thyroïde.

"Il est très rare de proposer une chirurgie d'emblée"

Quand et qui consulter ?

Il est nécessaire de consulter son médecin traitant dès l'apparition des premiers symptômes. "Dès que l'on ressent un état anormal, il faut consulter son généraliste, lequel réorientera au besoin son patient vers un endocrinologue, spécialité qui prend en charge la maladie de Basedow et les autres pathologies thyroïdienne."

Traitements

Plusieurs types de traitement existent.

  • Le premier, médicamenteux, conserve la thyroïde en régulant son fonctionnement afin de soulager le patient et de lui éviter des troubles comme la tachycardie pouvant provoquer une insuffisance cardiaque grave. Ce traitement consiste en la prise d'un antithyroïdien de synthèse pendant une durée longue (voire à vie).
  • En cas de récidive, soit le traitement conservateur est reconduit, soit il peut être envisagé de recourir à l'ablation de la thyroïde par voie chirurgicale. Cette option, radicale, demande ensuite la prise à vie d'hormones thyroïdiennes. "Il est très rare de proposer une chirurgie d'emblée", explique le Dr Cocaul.
  • En cas de récidive également, on peut utiliser de l'iode radioactif qui détruit une partie de la glande (déconseillé aux femmes enceintes).

Merci au Dr Magali Cocaul, endocrinologue à Paris.

Qu'est-ce que la maladie de Basedow ?
Qu'est-ce que la maladie de Basedow ?

Sommaire Définition Symptômes de la maladie de Basedow Causes Diagnostic Quand et qui consulter ? Quels traitements ? Définition "La maladie de Basedow est une hyperthyroïdie d'origine auto-immune . On fabrique des...