Comment soigner une laryngite (virale, aiguë) ?

Voix rauque, toux sèche, mal de gorge... Une laryngite est une affection virale aiguë fréquente chez les enfants.Elle peut aussi de manifester de façon chronique chez l'adulte. Si elle se soigne en général rapidement, elle peut exceptionnellement se compliquer.

Définition

Laryngite virale

"La laryngite désigne l'ensemble des maladies caractérisées par une inflammation du larynx", explique le docteur Romain Troalen, généraliste. Cet organe fait la jonction entre le pharynx et la trachée. Il abrite deux cordes vocales, des muscles et des cartilages qui servent à la constitution des sons. Il s'agit ainsi du principal organe de la phonation (capacité de parole). La laryngite est virale dans la très grande majorité des cas. Cette affection peut être aiguë, ponctuelle, ou se pérenniser dans le temps et être chronique.

Laryngite aiguë et chronique

  • La laryngite aiguë est une maladie d'origine infectieuse, très majoritairement causée par un virus. "Les laryngites aiguës seront majoritairement rencontrées chez l'enfant, et de façon plus rare chez l'adulte ", précise le docteur. La consommation de tabac, la respiration d'air particulièrement froid ou le surmenage vocal favorisent les laryngites. Chez les enfants, la laryngite la plus fréquente est la laryngite aiguë sous-glottique, également le plus souvent d'origine virale. Elle est plus courante chez le garçon que chez la fille, et peut survenir toute l'année, bien que ce soit plus fréquent durant la période hivernale. Elle apparaît généralement au cours de la nuit, durant une rhino-pharyngite banale. "On la reconnait par une gêne respiratoire qui s'installe progressivement, avec l'apparition d'un enrouement, une voix rauque", précise le docteur. Elle engendre une température généralement peu élevée, entre 38 et 39 °C.
  • La laryngite chronique est la plupart du temps rencontrée chez, l'adulte. Celle-ci correspond à une inflammation chronique de la muqueuse laryngée, paroi interne du larynx. Elle peut être favorisée par d'autres infections, par exemple le tabac ou le reflux gastro-œsophagien.

Pharyngite ou laryngite ?

Ces deux maladies peuvent être facilement confondues puisqu'elles touchent toutes les deux la gorge. Pourtant, elles sont complètement différentes : si la laryngite touche le larynx, la pharyngite, elle, atteint le pharynx, l'organe de la déglutition. Les symptômes sont donc différents : si la douleur se produit quand on avale sa salive, mais que manger soulage, il s'agit probablement d'une pharyngite.

Symptômes

Les symptômes diffèrent suivant si la laryngite est aiguë ou chronique.

  • Pour la laryngite aiguë, on retrouve souvent les suites d'une infection rhinopharyngée : "La voix se modifie d'un coup, devient rauque avec des difficultés à parler (les cordes vocales peuvent être gonflées), avec une toux sèche, et des douleurs du larynx, c'est-à-dire le bas de la gorge", énumère le docteur Troalen. Chez l'enfant, il peut y avoir des difficultés respiratoires à cause de l'inflammation.
  • La laryngite chronique se manifeste d'abord par l'apparition d'une toux fréquemment sèche, une sensation de de gêne dans la gorge avec des raclements de gorge fréquemment nécessaires et une voix rauque, avec parfois difficultés à parler.

Contagion

La laryngite étant virale, "elle est contagieuse par contact direct comme des baisers, par les postillons, mais aussi par les objets souillés par la salive" indique le médecin.

Causes

L'inflammation peut être causée par une infection, bactérienne ou virale, ou encore une allergie. Oedématié et enflammé à l'occasion d'une laryngite, le larynx empêche ainsi le passage de l'air. Il s'ensuit une gêne respiratoire importante pouvant évoluer vers une forme plus sévère telle qu'une asphyxie. La laryngite touche généralement les enfants âgés de 1 à 6 ans.

Celle-ci peut être due à un tabagisme chronique, dans le cadre d'infections situées à proximité, ou se déclarer chez des personnes utilisant régulièrement leur voix, ou sujettes à un reflux gastro-œsophagien, pathologie dans laquelle du contenu digestif remonte jusqu'au larynx.

Diagnostic : qui et quand consulter ?

Premièrement, consultez votre médecin généraliste, qui fait un diagnostic clinique : "En fonction du type de toux et du fait que la voix ait changé, on peut détecter une laryngite ", explique le docteur Troalen. Parfois, ils utilisent une laryngoscopie indirecte, mais s'il y a besoin d'un examen plus précis, le patient est orienté vers un spécialiste qui aura du matériel plus adéquat. La laryngoscopie indirecte utilise une lumière projetée sur un miroir pour voir une partie du larynx. Le spécialiste, quant à lui, pourra explorer plus précisément le larynx à l'aide d'une nasofibroscopie, sorte de caméra introduite par la bouche pour aller jusqu'au larynx. En fonction de l'aspect retrouvé, une laryngoscopie directe peut être réalisée sous anesthésie générale, et autoriser des prélèvements à la recherche de lésions précancéreuses.

"Chez les enfants, le diagnostic est plus complexe : il faut absolument s'assurer que ce ne soit pas une épiglottite, c'est-à-dire une infection de l'épiglotte, qui peut être dramatique ", insiste le docteur Troalen. Il est donc essentiel que le médecin pratique un diagnostic différentiel. "Il faut également s'assurer que l'enfant n'ait pas une gêne respiratoire simplement parce qu'il a avalé quelque-chose, cela arrive ", précise-il.

Attention, certains signes révèlent une violente gêne respiratoire : la respiration est de plus en plus difficile, un arrêt des pleurs de l'enfant, thorax en creux à chaque inspiration, sueurs et pâleur du visage, et lèvres cyanosées (bleutées). Ces signes sont graves et nécessitent un appel urgent au 15 ou au 18.

En attendant les secours, il y a quelques gestes à adopter :

  • disposez des compresses humides sur le front de la personne,
  • n'allongez surtout pas l'enfant,
  • donnez-lui des corticoïdes si le médecin les a préalablement conseillés,
  • humidifiez l'atmosphère ambiante pendant un quart d'heure minimum. La vapeur d'eau permet en effet de diminuer l'œdème des voies respiratoires chez l'enfant et chez l'adulte. Vous pouvez pour cela faire bouillir une grosse casserole d'eau ou en faire couler la douche à la température maximum pour créer de la vapeur (jusqu'à ce qu'il y ait de la buée sur le miroir).

Que faire en cas de laryngite ?

Le traitement va différer en fonction du type de laryngite rencontrée. Il va en général s'appuyer sur l'éviction des facteurs ayant causé l'apparition de la laryngite, et la réduction des symptômes. "En cas de laryngite aiguë de type virale, le plus fréquente, il faut administrer un traitement symptomatique pour que ça soit moins désagréable, le temps que le corps se débarrasse du virus", explique le docteur Troalen. Pour cela, on donne des anti-inflammatoires, on met sa voix au repos, et en général ça suffit. "Si le tabac est la cause de la laryngite, il doit bien sûr être arrêté le plus tôt possible. Si la maladie est très gênante au quotidien, des corticoïdes peuvent être prescrits pour bien soulager la laryngite." En cas de laryngite chronique, les facteurs aggravants sont également arrêtés ou traités (reflux gastro-œsophagien), et une opération chirurgicale peut être nécessaire pour enlever la lésion. Une rééducation par orthophonie est parfois préconisée dans les suites.

Chez l'enfant, il est essentiel de traiter la fièvre. Pour se faire, découvrir l'enfant en disposant une serviette humide sur son front. Limiter la température de sa chambre à 19 ou 20 degrés maximum. Lui donner suffisamment à boire, toutes les 10 minutes environ, et se limiter à un seul médicament visant à diminuer la température (respecter les posologies recommandées par le médecin). Le paracétamol en suppositoire ou en sachet est le plus souvent conseillé par le médecin, surtout en cas de vomissement, car l'action est plus rapide. Consulter un médecin en cas de fièvre persistante ou d'apparition d'autres symptômes : diarrhée, douleurs abdominales, vomissements, éruption cutanée...

Comment soigner une laryngite (virale, aiguë) ?
Comment soigner une laryngite (virale, aiguë) ?

Sommaire Définition • Laryngite virale • Laryngite aiguë ou chronique • Pharyngite ou laryngite ? Symptômes Contagion Causes Diagnostic Que faire en cas de laryngite ? Traitements chez l'enfant Définition ...