Angine de poitrine : quels sont les symptômes d'une crise d'angor ?

L'angor, ou angine de poitrine, se manifeste par des crises douloureuses et violentes accompagnées d'une sensation de serrements au niveau de la poitrine... mais pas que. Explications pour reconnaître une crise et agir à temps.

Définition

L'angor, appelé aussi "angine de poitrine" est une atteinte des artères coronaires du cœur qui ne lui apportent pas l'oxygène nécessaire pour fonctionner correctement. Ce manque d'apport essentiel est à l'origine d'une souffrance cardiaque. On distingue l'angine de poitrine stable pour laquelle les caractéristiques n'évoluent pas au fil du temps (même cause, même intensité, même durée) et l'angine de poitrine instable.

Crise d'angor

Les crises d'angor sont douloureuses et presque toujours en rapport avec une artère coronaire partiellement obstruée. On distingue plusieurs types de crises d'angor :

  • La crise d'angor d'effort ou angor stable survenant pendant une activité physique ou sportive et disparaissant à son arrêt ;
  • La crise d'angor instable qui correspond à un stade plus avancé avec des crises survenant même au repos, souvent plus fréquentes et plus longues.
  • L'angor est un signe d'alarme devant faire consulter un cardiologue rapidement pour un bilan de la fonction cardiaque et des artères coronaires.

Angor instable

L'angor instable est plus grave car il apparaît à la fois à l'effort et au repos et peut entraîner un infarctus du myocarde (arrêt cardiaque soudain). Il se manifeste en général par des douleurs thoraciques qui surviennent sous forme de crises. L'électrocardiogramme, l'échographie, la scintigraphie et la coronarographie permettent de confirmer le diagnostic.

A quel âge ?

Le risque d'angine de poitrine augmente progressivement en fréquence avec l'âge. Elle concerne davantage les hommes plus de 50 ans, en particulier les fumeurs, souffrant de diabète, d'un excès de cholestérol, d'hypertension artérielle ou d'obésité.

Symptômes

Aux premiers stades, une douleur dans la poitrine apparaît uniquement lors de l'effort, de la digestion ou d'une émotion, des moments où le cœur nécessite davantage d'oxygène. La douleur est dite "angineuse", c'est-à-dire qu'elle correspond à un serrement en étau à l'arrière du sternum avec des irradiations possibles dans le bras ou dans l'épaule, accompagnée parfois d'une toux. Si l'obstruction des coronaires s'accroît, les symptômes peuvent survenir au repos, c'est l'angor instable qui peut être un signe précurseur d'un infarctus du myocarde.

Causes

L'angine de poitrine est provoquée par un rétrécissement du calibre des artères qui va freiner le flux sanguin qui arrive au cœur. La cause la plus fréquente est l'athérosclérose, c'est-à-dire la formation de plaques d'athéromes à l'intérieur des artères coronaires à cause des facteurs de risques cardiovasculaires : tabac, surpoids, sédentarité, hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie et les antécédents familiaux.

Cependant, certaines crises d'angor peuvent aussi être en lien avec des spasmes des artères coronaires qui entraînent une constriction suffisante pour diminuer le débit sanguin dans ces vaisseaux comme dans le cas de l'angor de Prinzmetal dont l'origine est inconnue.

Traitements

Les traitements de l'angor peuvent être initialement médicamenteux, mais à des stades avancés, l'angioplastie ou le pontage coronarien deviennent indispensables.

Le traitement consiste en l'administration de dérivés nitrés (Lénitral ou trinitrine). Il est important de distinguer la douleur angineuse de la douleur rencontrée en cas d'infarctus du myocarde qui ne cède pas à l'administration de trinitrine et qui nécessite une prise en charge en urgence.

En cas d'angor instable, le traitement de base est connu sous l'acronyme BASIC : Bétabloquants, Antiagrégants plaquettaires, Statines, Inhibiteurs de l'enzyme de conversion et Correction (alimentation, réduction des facteurs de risque).

Prévention

"La prévention de l'angor repose sur les mêmes principes que celle de l'athérosclérose. Elle inclut un programme d'exercices physiques supervisé par un médecin, l'abandon de la cigarette et la mise en place d'une alimentation équilibrée" rappelle le Dr Claire Lewandowski, médecin spécialisé en médecine générale.

Angine de poitrine : quels sont les symptômes d'une crise d'angor ?
Angine de poitrine : quels sont les symptômes d'une crise d'angor ?

Sommaire Définition • Crise d'angor • Angor instable Age de l'angor Symptômes Causes Traitements Prévention Définition L'angor, appelé aussi "angine de poitrine" est une atteinte des artères coronaires...

Autour du même sujet