Perdre du gras sans perdre de muscles, c'est possible !

A l'occasion d'une émission E=M6 Spécial "Métabolisme et Perte de Poids", le Journal des Femmes a rencontré Mac Lesggy et la médecin-nutritionniste Alexandra Dalu pour comprendre comment on pouvait perdre de la masse grasse sans toucher à la masse musculaire, simplement en rééquilibrant son alimentation.

Perdre du gras sans perdre de muscles, c'est possible !
© 123RF-Popov

Qui dit "perte de poids", dit forcément "régime", "aliments interdits", "frustration" ? Non. Dans l'émission E=M6 Pourquoi je grossis, comment je maigris diffusée lundi 6 mai 2019 sur M6, le présentateur Mac Lesggy et Alexandra Dalu, médecin-nutritionniste, ont suivi trois volontaires pendant 3 mois : 2 femmes et 1 homme qui avaient des kilos à perdre. "L'un était obèse, l'autre en surpoids, la troisième avait pris 10 kilos en 2 ans, c'était le moment de réagir" nous détaille Mac Lesggy. "Sous contrôle médical avec examen à l'entrée et à la sortie, ils ont auto-corrigé leur déséquilibre sans éliminer de catégories d'aliments de leur assiette." A l'arrivée, ils ont perdu du poids, mais pas de muscles et ont les bonnes méthodes pour garder la ligne en mangeant de tout. Explications.

Qu'est-ce qui se passe dans le corps quand on maigrit ?

mac lesggy alexandra dalu e=m6
© Emma LAUPA/M6.

Mac Lesggy : Tout l'enjeu d'un amaigrissement à condition qu'il soit durable, c'est de perdre sa masse grasse sans toucher aux muscles. Dans le corps, on a deux masses distinctes que sont la masse musculaire et la masse grasse. D'une manière générale on n'a jamais trop de muscles. Par contre, on a souvent trop de graisse et c'est ce qu'on veut perdre. Le muscle est une véritable turbine qui va consommer en permanence les calories que nous avalons. Il a besoin d'énergie. Cette énergie est apportée par l'alimentation. Si dans un régime classique, vous perdez de la masse grasse et aussi de la masse musculaire, ça veut dire que vous avez de moins en moins besoin d'énergie, vous êtes dans une sorte de spirale où pour maintenir votre poids, vous êtes condamnés à manger de moins en moins. C'est intenable. A un moment vous avez envie de remanger normalement et comme une partie de votre masse musculaire a diminué et que vos besoins ont diminué, vous allez regrossir. C'est la base du yo-yo qui touche 90% des gens qui font des régimes. L'enjeu de cette émission c'est d'expliquer comment faire pour perdre de la masse grasse tout en préservant sa masse musculaire de manière ensuite à pouvoir se stabiliser autour d'un poids sans retomber dans l'effet yo-yo.

Qu'est-ce que l'on fait ou que l'on ne fait pas pour maigrir tout en préservant sa masse musculaire ?

Mac Lesggy : On évite de retirer des catégories particulières d'aliments de son alimentation comme dans le cas de régimes restrictifs parce que ça ne marche pas. On garde matin, midi et soir une alimentation équilibrée avec une source de protéine animale -poissons, oeufs-, des féculents, des légumes, un fruit et un produit laitier et on s'oblige à avoir une régularité dans cette alimentation quotidienne, tout simplement. C'est la grande force de ce rééquilibrage alimentaire présenté dans l'émission. Se dire qu'au lieu d'enlever des catégories d'aliments ce qui est extrêmement frustrant, vous vous obligez à faire figurer dans votre assiette toutes les catégories. Pas un repas sans féculents. Pas un repas sans fruits et légumes. Pas un repas sans protéines.

Alexandra Dalu : Et on ne boit que de l'eau, pas de sodas, pas de jus, pas d'eaux aromatisées non plus car le goût sucré provoque dans l'organisme un appel de l'insuline et il y a aura une mauvaise gestion du sucre et du gras.

5 points essentiels pour garder un poids de santé : 

  • A chaque repas manger : protéines, féculents, légumes, fruits et laitages.
  • Ne boire que de l'eau, pas de jus, pas d'eaux aromatisées.
  • Pas de grignotages entre les repas.
  • 10 minutes d'activités quotidiennes sont recommandées.
  • Dormir entre 6h30 et 8h par nuit avec un réveil sans fatigue.

On peut donc maigrir sans faire de régime ?

Mac Lesggy : Ce n'est pas un régime, c'est un rééquilibrage alimentaire. Le mot "régime" il faut le bannir car il est compris au sens de régime privatif. Quand vous mangez équilibré, la satiété vient très vite. Il faut avoir une alimentation dans laquelle vous n'avez jamais l'impression de vous priver. Après, cette alimentation ne marche que si elle s'accompagne d'une activité physique.

Il faut faire de l'activité physique, mais on n'a pas toujours le temps ou l'envie... Avez-vous des conseils ?

Alexandra Dalu : Les femmes qui sont sportives, on ne peut que leur conseiller de continuer de faire du sport à leur rythme et comme elles le souhaitent. Le problème se pose pour les gens qui n'aiment pas faire de sport. Je conseille de faire 5 à 10 minutes de sport par jour : des étirements, des petits mouvements et puis de marcher le plus possible. Il faut un petit quelque chose tous les jours qui plaise. C'est comme ça que les femmes vont pouvoir garder une masse musculaire indispensable à leur bonne santé, ménopausées ou pas.

Le métabolisme change au fil du temps, notamment chez les femmes avec les fluctuations hormonales et il est plus difficile de maigrir. Comment faire ?

Alexandra Dalu : Quand vous vieillissez, vous perdez du muscle de façon naturelle et physiologique, c'est pour ça qu'on conseille toujours de faire de la musculation pour rester jeune plus longtemps. Quand vous avez cette masse musculaire adéquate, vous avez plus d'hormones de la jeunesse et plus d'hormones qui vous permettent de rester mince. Etre musclé, sans être musclé à l'extrême, permet de continuer de manger normalement de façon équilibrée sans être dans la restriction. Quand les femmes viennent et qu'elles ont eu des dérèglements hormonaux avant ou après la ménopause ou à la grossesse, il y a une prise en considération de ces changements pour réadapter les besoins en fonction du métabolisme qui a changé, c'est une prise en charge médicale et pas seulement sur la nourriture.

Vous mettez en évidence l'intérêt du sommeil dans l'émission, pourquoi ?

Alexandra Dalu : Vous mincissez quand vous avez un bon sommeil. Lorsqu'on dort, des hormones de la minceur sont fabriquées la nuit donc il y a un corollaire évident entre le fait de bien dormir et le fait de rester mince ou de redevenir mince ou de perdre du poids. Le sommeil est un médicament à part entière.

Bien dormir pour bien maigrir, on fait comment ?

Mac Lesggy : Le bon critère c'est de se réveiller sans fatigue et en forme. La durée minimale n'est pas de 8 heures pour tout le monde, chacun a sa durée mais ça s'établit généralement entre 6h30 et 8 heures de sommeil par nuit.

Pour avoir un poids de santé, on mange équilibré, on dort bien, on fait du sport, autres choses ?

Alexandra Dalu : On doit revenir à une vision plus simple de la vie.

Mac Lesggy : C'est sûr qu'il est plus facile d'aller dans un fast-food que de mettre dans son assiette un quart de protéines, un quart de féculents et la moitié de légumes mais c'est un mode de vie et des habitudes à prendre. Il faut quelques jours à quelques semaines pour s'y mettre mais ça change la vie !

émission E=M6 Mac Lesggy Alexandra Dalu
© M6

Rendez-vous sur lundi 6 mai à 21h00 sur M6 pour découvrir les dessous de l'expérience menée par Mac Lesggy et Alexandra Dalu et les dernières découvertes scientifiques sur le mécanisme de la prise de poids. Comprendre les véritables causes de vos kilos superflus pour enfin perdre du poids durablement sans effet yo-yo : c'est la promesse de cette grande soirée.

Perdre du gras sans perdre de muscles, c'est possible !
Perdre du gras sans perdre de muscles, c'est possible !

Qui dit "perte de poids", dit forcément "régime", "aliments interdits", "frustration" ? Non. Dans l'émission E=M6 Pourquoi je grossis, comment je maigris  diffusée lundi 6 mai 2019 sur M6, le présentateur Mac Lesggy et Alexandra Dalu, médecin...