Douleur au mamelon : 10 causes possibles chez la femme

Votre mamelon est douloureux au toucher ? Vous constatez l'apparition d'un bouton, d'une boule ou d'une lésion ? S'il s'agit souvent d'une affection bénigne, cela peut cacher une pathologie plus grave comme un abcès voire un cancer. Tour des causes possibles d'un mamelon douloureux avec le Dr Nasrine Callet, gynécologue et oncologue.

Douleur au mamelon : 10 causes possibles chez la femme
© artemfurman - 123RF

Vos mamelons vous font mal, vous brûlent, vous démangent ou vous lancent ? Vous avez observé l'apparition d'un bouton, d'une petite boule ou d'une lésion ? Ces signes ne sont pas à négliger et doivent amener à consulter un médecin. Il peut simplement s'agir d'une affection bénigne comme une acné, une mycose ou d'une affection cutanée comme un eczéma ou une allergie de contact. Mais parfois, cela cache une cause plus grave comme un abcès voire un cancer du sein, surtout si les douleurs sont associées à un écoulement du mamelon. Liste des causes possibles d'une douleur au mamelon avec le Dr Nasrine Callet, gynécologue et oncologue (spécialiste du cancer du sein et des ovaires) à l'Institut Curie à Paris. 

Définition : qu'est-ce que le mamelon ?

Le mamelon - appelé communément téton - est la partie terminale du sein. Il est situé sur un cercle pigmenté que l'on appelle "aréole". Le mamelon se développe à partir de la puberté. "Il s'agit de la partie saillante du bout du sein dont la couleur est variable selon les femmes. Le mamelon et l'aréole forment la plaque aréolo-mamelonnaire et c'est cette plaque qu'il faut régulièrement surveiller", explique d'emblée le Dr Nasrine Callet. 

Schéma d'un sein : anatomie de la plaque aréolo-mamelonnaire

Schéma d'un sein anatomie mamelon
Anatomie d'un sein © guniita - 123RF

Mamelon douloureux : 10 causes chez la femme

1. Des boutons d'acné

Il arrive qu'un microbe ou qu'une bactérie passe à travers les pores de la peau de la plaque aréolo-mamelonnaire et s'infectent, de façon plus ou moins importante. "L'infection peut être superficielle et causer simplement des boutons d'acné. Des boutons d'acné présents sur le mamelon ou l'aréole peuvent faire mal et rougir si l'inflammation est profonde", indique notre interlocutrice. Si vous repérez un ou plusieurs boutons sur le mamelon ou l'aréole, consultez un médecin (dermatologue, gynécologue ou généraliste) pour vérifier qu'il s'agit bien d'une acné et éviter les risques de complications. 

2. Un abcès

L'infection peut parfois être plus importante et entraîner un abcès. "Lorsqu'il pénètre sous la peau de la plaque aréolo-mamelonaire, le microbe - le plus souvent, il s'agit d'un staphylocoque - va produire une sorte de "boule" sous le mamelon, qui peut s'infecter et évoluer en abcès", décrit la spécialiste. L'abcès renferme du pus, entraîne des douleurs, des rougeurs et parfois de la fièvre. Si vous observez ces symptômes, il faut rapidement consulter un dermatologue qui vérifiera qu'il n'y a pas d'autres causes plus inquiétantes. Un abcès se soigne généralement avec des antibiotiques. En revanche, s'il n'est pas pris en charge rapidement, on doit procéder à une incision chirurgicale pour le retirer. 

3. Une folliculite

Une douleur au mamelon peut être due à une folliculite. Il s'agit d'une infection de l'appareil pilo-sébacé (le poil et sa racine) qui est causée le plus souvent par un staphylocoque doré. Le signe cutané principal de la folliculite est la présence d'une pustule rouge ou blanche à la base d'un poil, qui peut entraîner des démangeaisons ou une douleur modérée si l'inflammation est importante. Si vous repérez une ou plusieurs pustules sur le mamelon ou l'aréole, consultez un médecin (dermatologue, gynécologue ou généraliste) pour vérifier qu'il s'agisse bien d'une folliculite et éviter que cela n'évolue en abcès. 

4. Un eczéma

"Il se peut qu'un eczéma se forme sur la plaque aréolo-mamelonnaire. Cette affection de la peau entraîne la formation de croûtes, des démangeaisons et des desquamations. Il peut également s'agir d'un psoriasis situé au niveau du mamelon", précise notre interlocutrice. Généralement, l'eczéma ou le psoriasis sont bilatéraux, c'est-à-dire qu'ils concernent les deux mamelons. Il convient de consulter un dermatologue qui établira le diagnostic et vous proposera un traitement adapté. 

5. Une allergie de contact

Privilégiez les soutien-gorge en coton et sans couture centrale. 

"Des douleurs ou des irritations situées au niveau du mamelon peuvent révéler une allergie due au contact de certaines matières de sous-vêtements. Cette allergie est notamment fréquente avec les fils de nylon ou les matières synthétiques qui composent les dentelles des soutien-gorge, souligne-t-elle. L'aréole et le mamelon vont être rouges et vont gratter". Une consultation chez un dermatologue est nécessaire pour vérifier qu'il s'agit bien d'un problème cutané et qu'il n'y a pas d'infection en-dessous. "S'il s'agit d'une allergie de contact, le dermatologue va donner des conseils comme mettre une pommade anti-allergique à base de corticoïdes et privilégier les soutien-gorge en coton et sans couture centrale qui risquerait de frotter contre le téton et de l'irriter", recommande notre spécialiste. 

6. Une mycose

La mycose (muguet, candidose...) provoque une douleur au niveau des mamelons, puis à l'intérieur du sein quand elle "remonte" le long des canaux lactifères (là où le lait est fabriqué). Si vous avez une sensation de brûlure au niveau du mamelon, des démangeaisons, des douleurs lancinantes (comme des "coups de poignard"), des fissures, une coloration du mamelon et de l'aréole rose vif, rouge ou violette, "il faut consulter un dermatologue qui s'assurera qu'il n'y a pas d'autres mycoses sur une autre partie du corps et qui vous donnera un traitement adapté", précise le Dr Callet. 

Un écoulement du mamelon doit être caractérisé pour en trouver la cause :

  • L'écoulement est-il au niveau des deux seins ou d'un seul sein ?
  • L'écoulement sort-il par plusieurs pores de la peau ou juste au niveau du mamelon ? 
  • L'écoulement contient-il du pus ?
  • L'écoulement est-il rouge ou au contraire, clair comme de l'eau ou du lait ?
  • L'écoulement est-il spontané (sans toucher le mamelon) ou provoqué (après avoir pressé le mamelon) ?

7. Un dérèglement hormonal

Quand en plus des douleurs, il y a un écoulement au niveau du mamelon, il convient de consulter rapidement un médecin. "En général, un écoulement bilatéral (au niveau des deux seins) est lié à une cause hormonale. L'écoulement est généralement clair ou de la couleur du lait. Ce sera au gynécologue ou au médecin généraliste de réaliser un bilan hormonal. Il peut s'agir d'une contraception mal adaptée, d'un surplus de l'hormone du lait, d'un dérèglement de la thyroïde, d'un traitement médicamenteux mal adapté", liste l'oncologue. 

8. Un polype

"L'écoulement d'un seul mamelon peut être dû à un polype - appelé papillome intracanalaire - qui bouche le canal de fabrication du lait. Il s'agit d'une tumeur non cancéreuse qui provoque une irritation, une douleur et un écoulement du mamelon qui peut être clair ou sanguinolent. On peut voir si un canal est bouché en faisant une IRM du sein ou un examen radiologique qui opacifie les canaux lactifères appelé galactographie", décrit l'oncologue. 

9. Un cancer du sein

Dans plus de 80% des cas la maladie de Paget du mamelon est associée à un cancer du sein sous-jacent.

"Un écoulement qui est rouge (sanguinolent), qui coule par un seul pore et qui modifie l'aspect du mamelon (le mamelon est rentré alors qu'il ne l'était pas, des croûtes sont apparues sur la plaque aréolo-mamelonnaire ressemblant à de l'eczéma et qui démangent...) peut faire penser à une maladie de Paget du mamelon qui est un cancer superficiel du sein", décrit le Dr Callet. Dans plus de 80% des cas la maladie de Paget du mamelon est associée à un cancer du sein sous-jacent. Le diagnostic de maladie de Paget du mamelon est fait par un examen clinique et une biopsie. On peut aussi analyser au microscope l'écoulement mamelonnaire. Une mammographie, une échographie du sein, voire une IRM seront réalisées pour voir s'il y a un cancer du sein sous-jacent. Le traitement est chirurgical et consiste à retirer le mamelon et la glande sous le mamelon puis à enlever le cancer associé éventuel.

10. Des crevasses pendant l'allaitement

Pendant l'allaitement, des gerçures, des crevasses ou des petites fissures peuvent apparaître sur les mamelons. Elles sont douloureuses et sont souvent causées par une mauvaise position d'allaitement, ce qui ne permet pas une bonne prise de sein par le bébé. "Cela est d'autant plus fréquent si le bout du sein est rentré (on appelle cela un "mamelon ombiliqué" ou "inversé") ou si la femme allaite pendant longtemps et que le bébé a déjà des dents", précise notre interlocutrice. Le traitement va être cicatrisant et anti-infectieux. Par ailleurs, il vaut mieux changer le côté d'allaitement pendant toute la durée de la cicatrisation. Si la fissure s'infecte, il y a un risque d'abcès. 

Mamelon douloureux : quelle prévention ?

► En cas de mamelon douloureux, consultez un médecin. 

► Même sans symptômes, consultez une fois par an un gynécologue.

► Faites une mammographie de dépistage des deux seins tous les 2 ans à partir de 50 ans. 

Merci au Dr Nasrine Callet, gynécologue et oncologue (spécialiste du cancer du sein et des ovaires) à l'Institut Curie.

Questions gynécologiques