Saignement après un rapport : pourquoi, est-ce inquiétant ?

"Saignement après un rapport : pourquoi, est-ce inquiétant ?"

Un saignement après un rapport sexuel (hors règles) est la plupart du temps bénin. Mieux vaut tout de même consulter. Stérilet, sécheresse vaginale, infection, grossesse, endométriose : tour des causes.

Un saignement après un rapport sexuel n'est pas grave la plupart du temps, mais ce n'est pas un symptôme à négliger. "Saigner après un rapport n'est jamais normal, il est donc conseillé d'en parler à son médecin, surtout si les saignements s'accompagnent de douleurs (ou d'autres symptômes comme des pertes malodorantes, des brûlures ou des démangeaisons...) et sont récurrents", souligne d'emblée le Dr Brigitte Raccah-Tebeka, gynécologue-endocrinologue. En somme, selon le contexte dans lequel ces saignements apparaissent et leur régularité, il faut consulter. Et ce, même s'il s'agit de saignements peu abondants. Pourquoi saigne-t-on après avoir fait l'amour ? Quand faut-il s'inquiéter ? S'ils sont abondants ? S'ils font mal ? Explications et conseils de notre experte.

Pourquoi je saigne après un rapport sexuel ?

Saigner après un rapport n'est pas forcément grave, mais il ne faut pas pour autant passer ce problème sous silence. Cela peut avoir plusieurs causes :

  • Une sécheresse des muqueuses ou vaginale
  • Une IST
  • Un cancer
  • La mise en place d'un stérilet
  • Des polypes
  • Une maladie gynécologique (endométriose...)

Dans tous les cas, un suivi gynécologique régulier permet de prendre en charge rapidement ce problème, quelle que soit sa cause. 

Saigner après un rapport : le signe d'une sécheresse vaginale ?

 "Le plus souvent, c'est le signe d'une inflammation de la muqueuse du vagin ou du col de l'utérus qui est alors un peu fragile et qui peut se mettre à saigner lors de la friction durant le rapport", rassure le Dr Raccah-Tebeka. Cette inflammation peut être due à une sécheresse vaginale : votre vagin n'est pas suffisamment lubrifié (sécheresse à cause d'un traitement, préliminaires insuffisants...) et les mouvements de va-et-vient peuvent ainsi "blesser" la muqueuse vaginale asséchée et causer des saignements. 

Quelles infections peuvent faire saigner ?

Les saignements après un rapport peuvent témoigner d'une pathologie au niveau du col de l'utérus, comme une infection  :

  • La chlamydia
  • La gonorrhée
  • La trichomonas
  • Une vaginite bactérienne...

Saigner après un rapport : signe d'un cancer ?

 "Les saignements post-coïtaux peuvent révéler une authentique pathologie du col voire un cancer, même si c'est très rare", tient à rassurer le Dr Raccah-Tebeka. 

Le stérilet en cause ?

Les saignements après les rapports font partie des effets indésirables du stérilet, surtout les 3 à 6 mois qui suivent sa pose. S'ils sont régulier, il vaut mieux consulter son gynécologue. 

Un polype peut-il provoquer des saignements après un rapport sexuel ?

Un polype est une tumeur bénigne qui se développe dans le col de l'utérus. Cela peut entraîner des saignements pendant ou après les rapports sexuels

Est-ce un signe de grossesse ?

Pas vraiment si les saignements arrivent qu'une fois. Ces saignements peuvent tout simplement signifier que vous avez légèrement saigné lors de votre dernier rapport sexuel, et que le sang ne s'est pas évacué immédiatement après.

Ça peut l'être si vous saignez plusieurs jours après un rapport, c'est potentiellement un saignement d'implantation, signe d'une grossesse débutante. Il est donc conseillé de réaliser un test de grossesse pour en être sûre.

Peut-on saigner en cas d'endométriose ?

Oui, parmi les signes cliniques de l'endométriose, il y a les douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie), mais aussi les saignements génitaux. 

Quand s'inquiéter d'une perte de sang après un rapport ?

Les saignements après un rapport peuvent être plus ou moins abondants (parfois juste quelques tâches de sang sur les sous-vêtements ou sur le papier toilette) et ont plusieurs origines. "Lors des premiers rapports sexuels, quand l'hymen se déchire, il est normal de saigner. Ce n'est pas forcément inquiétant. En revanche, une femme qui a une vie sexuelle régulière et qui a des saignements répétitifs après (ou pendant) des rapports sexuels doit obligatoirement consulter un médecin ou un gynécologue", insiste la gynécologue. Le médecin pourra alors examiner le col de l'utérus et réaliser un frottis afin de déterminer la cause des saignements. 

Quel traitement pour ne plus saigner après un rapport ?

Il existe des traitements pour soigner une inflammation de la muqueuse. "Il s'agit d'ovules à base d’œstrogènes locaux qui vont permettre d'apporter une meilleure trophicité à la muqueuse. Celle-ci va alors se fortifier, s'épaissir et mieux résister à tous les frottements lors d'un rapport", précise la gynécologue-endocrinologue. Des gels lubrifiants (de préférence, sans huile, vaseline ou parfum) permettent de soulager la sécheresse vaginale. Le praticien pourra également vous donner quelques conseils sur votre hygiène intime (comment choisir le bon gel nettoyant ou le bon savon, fréquence des toilettes intimes...). En revanche, s'il s'agit d'une infection, le médecin va alors vous prescrire un traitement adapté.

A RETENIR

► Un saignement indolore et léger après un rapport n'est pas forcément inquiétant. En revanche, si cela se reproduit plusieurs fois ou si cela s'accompagne d'autres symptômes comme des douleurs, il faut consulter un médecin. 

► Lésion des parois du vagin, sécheresse vaginale ou autres pathologies gynécologiques... Un saignement après un rapport peut avoir différentes causes

► Il existe des traitements comme des ovules ou des gels lubrifiants qui permettent d'éviter de saigner après un rapport. S'il s'agit d'une infection, il faut un traitement prescrit par un médecin pour la soigner. 

Merci au Dr Brigitte Raccah-Tebeka, gynécologue-endocrinologue.

Autour du même sujet

Sexualité