Incontinence pendant l'amour : causes et traitements

C'est un sujet encore tabou et pourtant, l'incontinence urinaire touche plus de 3 millions de personnes en France. Mais quel mécanisme entre en jeu lorsque cela arrive pendant les rapports sexuels ? Existe-t-il des traitements ? Réponses avec le Dr Vincent Hupertan, urologue et sexologue à Paris.

Incontinence pendant l'amour : causes et traitements
© nd3000 - 123RF

Quelles sont les causes chez la femme ?

De nombreuses causes peuvent être à l'origine de l'incontinence urinaire chez la femme pendant l'amour. Les principales sont : 

  • L'incontinence à l'effort engendrée par l'hypermobilité du col de la vessie. Un phénomène qui est accentué par les grossesses, l'âge ou encore la ménopause. "Le périnée et le sphincter étant affaiblis, il peut y avoir des petites pertes urinaires involontaires. Ce n'est pas méchant, ce n'est jamais important mais il y a beaucoup de femmes qui se disent gênées par rapport à ça ", tient à préciser le Dr Vincent Hupertan.
  • La femme fontaine qui est en réalité une incontinence : "Arrivée au paroxysme du plaisir, la femme peut avoir un relâchement sphinctérien suivi d'une contraction vésicale. Cela fait fantasmer les hommes parce qu'ils peuvent constater qu'ils ont réellement donné du plaisir ", explique l'urologue et sexologue.

Quelles sont les causes chez l'homme ?

Chez l'homme, tant qu'il y a la prostate, ce problème d'incontinence n'existe pas. En revanche, chez un homme ayant subi une ablation de la prostate, il peut y avoir des fuites au moment des rapports sexuels, la prostate étant retirée et le sphincter affaibli. Il y a aussi la perte d'urine à l'orgasme, appelée climacturie, qui correspond tout simplement au même phénomène que la femme fontaine. "Lors de l'éjaculation, le sphincter se relâche mais comme il n'y a plus la prostate, il peut y avoir des fuites. Contrairement aux hommes qui sont ravis quand leur partenaire est une femme fontaine, les femmes sont gênées pour une question d'hygiène, commente le spécialiste. Mais généralement, cela arrive après un certain âge, au moment où la sexualité devient très routinière. Il y a donc plus de tolérance et de bienveillance entre les partenaires ". 

Quels traitements ?

L'incontinence d'effort chez la femme se traite par une rééducation périnéale ou une intervention chirurgicale qui consiste à poser une bandelette sous l'urètre de façon à former un petit hamac. "Concernant la femme fontaine, ce n'est pas un problème de santé donc il n'y a pas grand chose à faire. Chez l'homme, le traitement sera adapté selon le volume des pertes urinaires ", ajoute le Dr Vincent Hupertan. 

Quand consulter ?

Il faut consulter pour avoir un diagnostic, évaluer et traiter à partir du moment où l'incontinence gêne le quotidien et où les rapports deviennent difficiles. 

Merci au Dr Vincent Hupertan, urologue et sexologue à Paris.

Sexualité