Peut-on faire l'amour quand on a une cystite ?

Une cystite peut arriver à tout moment chez la femme, avant, après ou en dehors du rapport sexuel. Mais peut-on quand même faire l'amour quand on a une infection urinaire ? Y-a-t-il des contre-indications médicales ? Peut-elle se transmettre au partenaire ? Réponses avec le docteur Joelle Robion, gynécologue.

Peut-on faire l'amour quand on a une cystite ?
© Anton Estrada -123RF

Mal au ventre, brûlure en bas du ventre, envie pressante de faire pipi... "Une cystite est un type d'infection urinaire basse de la vessie" définit le Dr Joelle Robion. Cette infection urinaire peut survenir après un rapport sexuel. Peut-on faire l'amour quand on a une cystite ? Le Dr Joelle Robion, gynécologue, nous répond. 

Peut-on faire l'amour avec une cystite ?

Selon le Dr Joelle Robion, la réponse est oui. "Il n'y a aucune contre-indication car une cystite n'est pas sexuellement transmissible". Cependant, la gynécologue indique que "souvent les patientes atteintes d'une cystite n'ont pas très envie d'avoir des rapports, elles ne veulent pas trop être approchées pendant cette période". 

Y-a-t-il des contre-indications médicales ?

Non, une cystite ne contre-indique pas la pratique de rapports sexuels. "Il n'y a pas d'aggravation médicale. Avoir des rapports sexuels avec une cystite n'aggrave pas la cystite en elle même, c'est-à-dire qu'elle ne deviendra pas plus grave" ajoute le Docteur Rubion. Votre cystite ne se transformera pas en pyélonéphrite (infection urinaire des reins plus grave) parce que vous avez fait l'amour. "Mais un rapport pendant une cystite peut être désagréable parce que ça accentue les symptômes de la cystite d'un point de vue mécanique."  Pour rappel, une femme ayant une infection urinaire de type cystite : 

  • A très souvent envie d'uriner.
  • N'urine que très peu mais a très mal : "Ça les brûle quand elles vont aux toilettes." indique la gynécologue.
  • A souvent "un mal de ventre, comme une pesanteur dans le bas ventre".
  • "A parfois du sang dans les urines."

La cystite peut-elle se transmettre au partenaire pendant l'acte ?

"Dans 90% des cas, la cystite est due à un germe (Escherichia coli) qui n'est absolument pas sexuellement transmissible, répond notre interlocutrice. On part ainsi du principe que le partenaire ne court aucun risque quand sa partenaire à une cystite."  Cependant "s'il s'agit d'une infection urinaire à Chlamydia ou à Gonocoque (plus rare)"  la cystite peut être transmise au partenaire pendant l'acte.

"Chez l'homme ,en cas d'infection urinaire on fait toujours un prélèvement bactériologique. En fonction du germe trouvé, les rapports doivent être protégés si le germe est sexuellement transmissible."

Faut-il mettre un préservatif pour éviter de la transmettre ?

"Si les femmes sont dans une relation stable, avec un partenaire stable et que les deux partenaires ont fait leur tests sérologiques, il n'y a pas plus de raison de mettre un préservatif quand la femme à une cystite qu'en dehors de la cystite, explique Dr Robion. Le préservatif, dans la cystite, n'a aucun avantage."

La cystite n'est pas sexuellement transmissible.

Combien de temps après une cystite peut-on faire l'amour ? 

"La femme peut déjà faire l'amour pendant la cystite, mais quand elle n'a plus de symptômes elle va mieux et peut reprendre une vie normale, affirme la gynécologue. Si elle est traitée, les symptômes disparaissent en 48 heures maximum, elle n'est pas obligée d'attendre une semaine pour reprendre sa vie sexuelle." En revanche, si au bout de ces 48 heures, la situation ne s'améliore pas et que les symptômes persistent, le Dr Robion conseille de consulter à nouveau. 

Comment éviter la cystite après un rapport ? 

"Les rapports peuvent provoquer des infections urinaires, même si la cystite n'est pas sexuellement transmissible, explique le Dr Robion. Les femmes ayant déjà eu des infections urinaires doivent redoubler de prudence lors des rapports sexuels pour que ça ne recommence pas." Parmi les recommandations : 

Boire assez d'eau. "Il faut un apport hydrique d'au moins 1 litre et demi d'eau par jour."

Aller uriner après le rapport. "Aller aux toilettes dans les 15 minutes qui suivent" précise le Dr Joelle Robion.  

"Encadrer le rapport sexuel par des apports hydriques, indique la gynécologue. Je conseille de boire un ou deux verres d'eau avant et après." 

Ces mesures ont un "effet chasse d'eau". "S'il y a une infection urinaire après un rapport, c'est qu'il y a des germes présent normalement au niveau de la vulve, qui remontent dans l'urètre (et donc dans la vessie) à cause de la mécanique du rapport, détaille la gynécologue Le fait de boire et d'aller uriner ça empêche les germes d'aller dans la vessie et de déclencher une cystite." Certaines femmes ont une cystite de temps en temps, d'autres en ont à répétition, elles sont considérées comme "récidivantes au-delà de quatre par an". "On conseille à ces femmes-là de consommer de la cranberrie, et parfois un médecin urologue ou généraliste peut donner un traitement antibiotique à prendre après chaque rapport. Mais il s'agit de cas très particuliers et le traitement est encadré, il ne s'agit pas de s'automédiquer."

Merci au Dr Joelle Robion, gynécologue. 

Sexualité