Coup de chaleur enfant, bébé : durée, que faire ?

Exposé à la chaleur sans ventilation, le bébé risque alors de souffrir d'un coup de chaleur pouvant entraîner de la fièvre, de la fatigue, voire des troubles de la conscience. Cela peut être très grave en cas de déshydratation. Il ne faut alors pas hésiter à contacter les urgences et à consulter un médecin. Voici comment repérer les symptômes.

Coup de chaleur enfant, bébé : durée, que faire ?
© photodeti

Quels sont les symptômes d'un coup de chaleur chez l'enfant et le bébé ? 

Le coup de chaleur survient lorsqu'un enfant ou un bébé est exposé à la chaleur dans un environnement non ventilé. "Le nourrisson et le jeune enfant sont particulièrement à risque en raison d'une immaturité des moyens de contrôle de la température corporelle et le non accès à l'eau", explique le Dr Eric Sellam, pédiatre. Le premier symptôme visible est une fièvre importante, de la fatigue, des troubles de la conscience : l'enfant est alors somnolent et il est difficile voire presque impossible de le réveiller.  

Combien de temps dure un coup de chaleur chez le bébé ? 

La durée dépend de la sévérité des symptômes mais le coup de chaleur dure généralement moins de 12 heures. 

Quels sont les risques d'un coup de chaleur chez le bébé ?

"La plupart du temps, un coup de chaleur évolue vers une guérison sans séquelle", assure le Dr Sellam. Si l'enfant ou le bébé a été exposé directement au soleil, il risque cependant une insolation. De plus, une exposition prolongée à une température élevée peut entraîner : 

  • Des maux de tête ;
  • Une sensation de chaleur intense ;
  • Une peau rouge et sèche ;
  • Des troubles du comportement ;
  • Une fatigue ;
  • Une soif intense ;
  • Des crampes musculaires ;
  • Des signes digestifs comme la diarrhée ou des vomissements ;
  • Une respiration accélérée ;
  • De la fièvre bien que celle-ci dépasse rarement les 38,5°. 

Le risque principal d'un coup de chaleur est la déshydratation, surtout chez le nourrisson. A ce moment-là, "ses yeux se cernent, il est de plus en plus fatigué et hypotonique, ses lèvres sont sèches. Parfois, malheureusement, des convulsions peuvent survenir ou l'enfant peut décéder en raison d'une hyperthermie majeure et d'une déshydratation", déplore le médecin. 

Quand consulter ? 

Il ne faut pas hésiter à effectuer un appel d'urgence si votre enfant de moins de 5 ans ou de moins de 2 ans a été exposé à la chaleur pendant longtemps, présente des troubles digestifs empêchant une réhydratation par voie orale, ou encore des troubles de la conscience. 

Traitement : que faire en cas de coup de chaleur chez le bébé ?

En attendant de pouvoir obtenir une consultation avec un médecin généraliste, un pédiatre ou un médecin du SAMU, il est important d'allonger l'enfant à l'ombre et de le rafraîchir avec un linge humide. S'il est conscient il est nécessaire de l'hydrater en le faisant boire de l'eau pas trop froide toutes les 15 minutes et il est possible de lui administrer du paracétamol si sa température est supérieure à 38 C°. 

Merci au Dr Eric Sellam, pédiatre. 

Santé du bébé et de l'enfant