Balanite de l'enfant, bébé : symptômes, causes, traitement

La balanite est une inflammation du gland du pénis, fréquente chez l'enfant, même bébé. Généralement, elle ne nécessite aucun traitement médicamenteux. Un nettoyage local et une bonne hygiène permettent un retour rapide à la normale. Le Dr Bernard Boillot, Professeur d'urologie, nous explique tout.

Définition : qu'est-ce qu'une balanite du gland ?

La balanite est une inflammation du gland du pénis. Elle peut toucher le gland à proprement parler, l'extrémité du pénis, mais peut également atteindre le prépuce (peau qui recouvre le gland) qui donne dans ce cas à l'inflammation le nom de balano-posthite. "La balano-posthite est fréquente chez l'enfant dont le gland a déjà été décalotté et dont l'hygiène du prépuce n'a pas été surveillée par les parents", constate le Dr Boillot, Professeur d'urologie. Selon le médecin, pour éviter les balanites et les balano-posthites, il faut expliquer au petit garçon (à partir de 6 ou 7 ans) qu'il doit tirer gentiment sur son prépuce pour décalotter son gland : Lorsqu'il va faire pipi. Lorsqu'il prend sa douche. "C'est le seul moyen d'obtenir un confort convenable et une absence de problèmes. Si l'enfant le fait lui-même, il n'aura ni peur, ni douleur, et finira, sans l'aide de personne, à décoller les dernières adhérences du prépuce sur le gland", rassure le spécialiste. En effet, tous les petits garçons naissent avec un phimosis (rétrécissement du prépuce) et des adhérences au niveau des tissus du prépuce. "En général, cela s'arrange tout seul, avec les manipulations de l'enfant ou des parents, poursuit le Dr Boillot. Exceptionnellement si la peau du prépuce a été trop agressée par des manœuvres, des douleurs ou des produits, la peau perd toute souplesse devient épaisse et le garçon ne peut définitivement plus se décalotter : c'est le phimosis secondaire ".

Causes : balanite candidosique, balanite streptococcique, balanite bactérienne ? 

Plusieurs facteurs peuvent provoquer une balanite :

  • La macération provoquée par une hygiène défectueuse. Les germes, les bactéries ou les champignons ne sont pas éliminés correctement (balanite bactérienne).
  • Une infection à levures Candida. Cela se produit notamment en cas de diabète, de surpoids ou de consommation excessive de produits sucrés (balanite candidosique). 
  • Une infection streptococcique (balanite streptococcique).
  • Un usage excessif de produits lavants qui vont irriter les muqueuses (balanites allergiques et d'irritation).
  • Des maladies de la peau comme l'eczéma, le psoriasis, un lichen scléreux, un lichen plan. 
  • Les infections à champignons et les irritations chimiques sont les causes les plus fréquentes.

Symptômes chez le bébé 

La survenue d'une balanite chez un enfant de 2 à 5 ans est très fréquente et banale. L'extrémité du pénis est rouge et gonflée.

Symptômes chez l'enfant 

La balanite se manifeste chez l'enfant par :

  • des démangeaisons et des lésions
  • des mictions (faite de "faire pipi") douloureuses
  • des taches rouges sur le gland ou la verge
  • la présence d'un écoulement blanchâtre au niveau du méat
  • des douleurs
  • un gonflement du prépuce et du gland

Qui et quand consulter ?  

Dès les premiers symptômes, les parents doivent consulter leur pédiatre ou leur médecin. Le diagnostic est en général évident et reconnu par le médecin. En l'absence de signe de complication, aucun autre examen qu'une consultation médicale n'est nécessaire. En revanche, si les symptômes persistent malgré le traitement, des examens supplémentaires (analyse d'urine, cultures, biopsie) peuvent être nécessaires afin d'exclure d'autres causes de l'inflammation.

Traitements : soigner une balanite chez l'enfant

La balanite chez l'enfant ne demande aucun traitement médicamenteux. Elle peut être traitée facilement et rapidement grâce à une bonne hygiène. "Un nettoyage local à l'eau et savon doux et parfois des bains de siège avec de l'eau de Dakin diluée (pendant 3 jours maximum) sont conseillés, souligne notre interlocuteur. Mais dans les suites, le décalottage régulier sera plus indispensable que jamais". Parfois, un traitement topique à l'aide de crèmes ou de baume est ajouté. Un antifongique est conseillé pour les infections liées à des levures ou des champignons. Un antibiotique topique ou systémique pour les infections bactériennes. Afin de prévenir la balanite chez l'enfant, il faut décalotter régulièrement le pénis, sans forcer, afin d'en laver l'extrémité avec un savon au pH neutre. "Plus tard, il faudra apprendre ce geste à l'enfant afin qu'il devienne systématique lorsqu'il va faire pipi", conclut notre spécialiste. Il serait également préférable d'éviter les gels douche et les bains moussants au profit d'un savon au pH neutre ainsi que l'utilisation de sous-vêtements en coton moins irritants pour la peau.

Merci au Dr Bernard Boillot, Professeur d'urologie adulte et pédiatrique au CHU de Grenoble.

Santé du bébé et de l'enfant