Coup de froid : symptômes, contagieux, durée, se soigner

"Coup de froid : symptômes, contagieux, durée, se soigner"

Le terme "coup de froid" est communément employé pour désigner les maladies virales de l'hiver. Mais peut-on tellement tomber malade à cause du froid ou est-ce simplement une expression ? Le point sur les causes, les symptômes et les traitements avec le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste.

Définition : qu'appelle-t-on un coup de froid ?

"Tu étais mal couvert(e), tu as dû attraper froid". Une expression qui revient chaque hiver avec la baisse des températures et la circulation des maladies virales. Pourtant, le "coup de froid" en tant que tel n'existe pas. S'il est vrai que l'on tombe plus facilement malade en hiver, ce n'est pas à cause des températures négatives, mais parce que ces dernières affaiblissent l'organisme, ce qui permet aux virus d'y pénétrer plus facilement. 

Quels sont les symptômes ? 

"Les affections virales ORL débutant par un coup de froid sont les rhumes, les angines, les états grippaux. Elles se manifestent par un mal de gorge, un nez qui coule, une toux, une fièvre. Les affections digestives, telles que les gastro-entérites, sont liées à des rotavirus et des norovirus. Elles circulent beaucoup entre décembre et janvier. Elles se manifestent par des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, des diarrhées, de la fièvre", indique le Dr Patrick Aubé.

Quelle est la cause ? 

Il n'y a pas d'infections liées seulement au froid

"La prolifération d'infections virales lorsqu'il fait froid est due aux faits que l'organisme est moins résistant contre les virus car il est très fréquemment sollicité et que les virus en cause bénéficient au froid d'une meilleure survie. Mais il faut nécessairement qu'il y ait une rencontre avec un virus, apporté généralement par autrui, il n'y a pas d'infections liées seulement au froid. Il ne faut pas oublier cependant qu'un air trop sec lié au chauffage et à la climatisation peut rendre notre muqueuse ORL plus fragile et sensible aux virus", explique le médecin généraliste.

Quelle est la durée d'un coup de froid ?

Les maladies virales de l'hiver guérissent généralement en quelques jours (de 2 à 10 jours), mais certaines peuvent évoluer vers une sinusite ou une bronchite. Les affections digestives guérissent quant à elles spontanément en quelques jours, mais peuvent se compliquer de déshydratation chez le nourrisson et la personne âgée.

Est-ce contagieux ?

Les virus de l'hiver sont tous très contagieux. Raison pour laquelle il est primordial de respecter les gestes barrières : port du masque, utilisation de mouchoirs à usage unique, lavages fréquents des mains, aération régulière des pièces, sommeil suffisant, miser sur une alimentation riche en fruits et légumes (vitamine C)

Quels traitements pour se soigner ?

Les traitements recommandés pour traiter une affection virale sont :

  • du repos,
  • des lavages de nez avec du sérum physiologique ou un spray à base d'eau de mer,
  • la prise d'un antalgique pour apaiser les maux de tête.

En cas de gastro-entérite, si les mesures hygièno-diététiques ne suffisent pas, il est possible d'avoir recours à des pansements digestifs ou à des anti-diarrhéiques. Dans tous les cas, il faut toujours demander conseil à son médecin ou à son pharmacien. 

Quels remèdes naturels ?

En cas de frissons et de fièvre qui persistent depuis plus de quatre jours, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé.

Pour traiter les refroidissements ORL, le Dr Patrick Aubé recommande :

De ne pas se précipiter sur les médicaments anti-fièvre. La fièvre est une réaction normale de l'organisme et aide les défenses immunitaires à jouer leur rôle. Si elle est très élevée ou très inconfortable, on peut utiliser du paracétamol durant deux à trois jours.

D'avoir recours aux huiles essentielles en inhalation, dont l'action décongestionnante sur la muqueuse ORL est souvent intéressante : 2 gouttes d'huile essentielle de ravintsara ou d'arbre à thé (tea tree) dans un bol d'eau chaude, trois fois par jour

Pour les gastro-entérites aigües d'origine virale, le médecin généraliste préconise de boire par petites quantités une eau sucrée et gazeuse, de manger essentiellement du riz et des pâtes, et d'apporter un peu de confort digestif grâce à des tisanes de menthe poivrée et de mélisse. En cas de frissons et de fièvre qui persistent depuis plus de quatre jours, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé.

Merci au Dr Patrick Aubé, médecin généraliste, auteur de Les tisanes qui soignent, aux éditions Leduc.S

Symptômes et questions diverses