Pruneau : bienfaits, constipation, combien par jour max ?

Le pruneau est laxatif. Il ne faut pas en abuser car il est riche en sucres et peut se montrer irritant. Très nutritif, c'est un des fruits les plus antioxydants. Il est intéressant pour lutter contre le vieillissement et le stress oxydatif. Comment le consommer ? Combien par jour, sans risque ? Précautions et contre-indications.

Pruneau : bienfaits, constipation, combien par jour max ?
© serezniy-123RF

Quels sont les bienfaits des pruneaux pour la santé ?

La prune utilisée pour fabriquer le pruneau est la prune d'ente. Le pruneau a des propriétés :

  • laxatives très utiles en cas de constipation.
  • toniques et nutritives.
  • antioxydantes. Son indice ORAC (Capacité d'absorption des radicaux dérivés de l'oxygène) élevé classe le pruneau parmi les aliments aux propriétés antioxydantes permettant de lutter contre le vieillissement prématurés des cellules de l'organisme en s'opposant à l'action des radicaux libres.
  • stimulantes sur le système nerveux grâce à sa richesse en vitamines, notamment du groupe B, en oligoéléments (potassium, zinc).

Quels bienfaits contre la constipation ?

"Le pruneau est efficace en cas de constipation grâce à sa teneur en fibres assez importantes, (constituées essentiellement de pectines), qui jouent le rôle de "lest" pour le transit. Il y a entre 6 et 7 grammes de fibres dans un pruneau" décrit Pierre Lafitte, ingénieur agronome. Le classique pruneau séché ou réhydraté est donc "utile sur les problèmes de transit". Néanmoins, "compte tenu de sa forte teneur en sucre, il ne faut pas en abuser : pruneaux par jour suffisent, lorsqu'on ne peut pas consommer le fruit frais, en "cure" de 5 jours. Il peut-être alors intéressant de combiner le pruneau avec du tamarin par exemple, dont les fibres ont aussi une action sur le transit". Cette synergie existe "sous forme d'ampoules buvables dans lesquelles on retrouve la pulpe des fruits avec leurs fibres et leurs oligoéléments", préconise l'expert. Quant au jus de pruneau, "son efficacité sur le transit, est reconnue à la dose de 3 grammes par jour".

Combien de calories ?

"Le pruneau concentre près de 60% de glucides", précise Pierre Lafitte, c'est donc un aliment très sucré, dont il ne faut pas abuser. 100 grammes de pruneau représentent une valeur énergétique de 244 calories ou kilocalories.

La prune utilisée pour fabriquer le pruneau est la prune d'ente.

Combien maximum par jour ?

  • Sous sa forme séchée, déshydratée, 2 pruneaux par jour suffisent, sur 5 jours, pour obtenir un effet laxatif.
  • En jus : 3 grammes par jour.
  • Fruit frais : 3 ou 4 par jour.

Quels risques si on en mange trop ?

Manger 10, 20, 30 pruneaux par jour constitue un apport excessif de fibres qui peuvent irriter le côlon, sans compter l'apport excessif en sucre.

Comment bien les choisir ?

La prune utilisée pour fabriquer le pruneau est la prune d'ente, celle qui sert notamment à fabriquer "le pruneau d'Agen – qui bénéficie d'une IGP (indication géographique protégée) - et qui est le plus adapté au séchage pour garder ses propriétés et qualités organoleptiques", indique l'expert. Lorsqu'il est choisi frais, "plus il est mûr et violacé, plus il est riche en antioxydant et en saveur". Le petit voile blanc cireux appelé "pruine" observé parfois à la surface du fruit est une protection naturelle pour se protéger de la chaleur. La présence de cette pruine est plutôt un gage de qualité sur les fruits. Le pruneau peut être consommé sec, frais (prune d'ente), confit, en jus ou en décoction, de préférence de culture biologique.

Quelles contre-indications ?

Les personnes diabétiques devront tenir compte de l'apport important de sucre dans le pruneau. De même les personnes aux intestins fragiles ne doivent pas en abuser.

Merci à Pierre Lafitte, ingénieur agronome et expert en compléments alimentaires naturels Les Trois Chênes.

Bienfaits et méfaits des aliments