Huile essentielle de menthe poivrée : migraine, digestion...

La Menthe Poivrée est l'une des huiles essentielles les plus utilisées en aromathérapie. Elle atténue les migraines, favorise la pousse des cheveux et la digestion. Bienfaits santé, utilisations, posologie, dangers... Découverte avec le Dr Mareb Bashmilah, pharmacien.

Huile essentielle de menthe poivrée : migraine, digestion...
© Copyright 2018 MiaoMiao LYU, All rights reserved

Bienfaits de l'huile essentielle de Menthe Poivrée 

La menthe poivrée est une plante herbacée appartenant à la famille des Lamiacées. Présente en Angleterre, sur le Pourtour méditerranéen, et en Maine, elle provient du croisement entre la menthe aquatique et la menthe verte. Elle présente une odeur forte et froide. "Sa puissance et sa composition lui confèrent des vertus particulières partagées par peu d'autres huiles essentielles, reconnait le Dr Mareb Bashmilah, Pharmacien, diplômé d'un DU Phytothérapie et Homéopathie. Elle est, entre autres, tonique, antalgique, antibactérien, rafraîchissante, antifongique, expectorante, antispasmodique… Elle est depuis longtemps très utilisée en cas de maux de tête, de nausées ou de mal des transports. C'est également un remède efficace contre la migraine et les douleurs." Elle peut être utilisée en voie orale, cutanée ou en inhalation.

Contre la migraine 

L'huile essentielle de menthe poivrée est préconisée en cas de maux de tête et de migraines, qu'ils soient d'origine hépatique, vasculaire ou infectieuse. "En voie cutanée, pour adultes et adolescents, mélangez 2 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée dans une huile végétale et massez cette synergie sur les tempes, la nuque et le front, dès que nécessaire, propose le pharmacien. Attention à ne pas appliquer d'huiles essentielles près des yeux et à bien se laver les mains après chaque application. Des baumes prêts à l'emploi (associant par exemple Mélèze, Menthe poivrée, Lavande) existent et sont efficaces en cas de migraine."

Pour la digestion 

L'huile essentielle de menthe poivrée est excellente pour la digestion. Elle est d'ailleurs recommandée contre les nausées, la gastro-entérite et les digestions difficiles, notamment les lendemains de fêtes. L'Organisation mondiale de la santé reconnaît d'ailleurs que l'utilisation de l'huile essentielle de menthe poivrée est "scientifiquement établie dans le traitement du syndrome du côlon irritable, et dans les affections digestives comme les flatulences et les gastrites." "On la recommande en cas d'aigreur gastrique, car elle va favoriser la vidange gastrique, précise le spécialiste. Elle est aussi antispasmodique et anti-inflammatoire et va ainsi agir contre le ballonnement, le syndrome du côlon irritable, les spasmes intestinaux, les dyspepsies fonctionnelles, et les douleurs inflammatoires intestinales. Chez l'adulte, utilisez 1 goutte 2 ou 3 fois par jour, diluée dans un peu de miel. Attention à l'inverse, en cas de consommation pure ou excessive, au risque d'irritation gastrique ou œsophagienne."

Contre la constipation 

C'est une huile essentielle qui permet de lutter contre la constipation. "Chez l'adulte, un mélange efficace et antispasmodique associera : 1 goutte d'HE de Menthe poivrée à 1 goutte d'HE de Mandarine, diluées dans 4 ou 5 gouttes d'huile végétale type noisette. On l'applique ensuite en massage circulaire quotidien sur le bas du ventre", propose le Dr Bashmilah.

Comme répulsif 

L'huile essentielle de menthe poivrée est surtout efficace en cas de piqûre d'insecte. "A utiliser en application locale, diluée dans une huile végétale à 10%, seule ou en synergie avec de l'huile essentielle de Lavande aspic et/ou du Tea tree."

Contre la toux 

L'Agence européenne du médicament considère également comme "traditionnellement établi" l'usage de l'huile essentielle de menthe poivrée en inhalation contre la toux. "Chez l'adulte, on peut l'utiliser en inhalation sèche à l'aide d'1 ou 2 gouttes sur un mouchoir ou en inhalations humides (avec un inhalateur de préférence et en fermant les yeux) : vous pouvez mettre 1 ou 2 gouttes de Menthe poivrée (action antivirale et décongestionnante du Menthol) avec 1 ou 2 gouttes de Pin Sylvestre (mucolytique et expectorant) dans un bol d'eau chaude mais pas bouillante, propose le pharmacien. Eviter de sortir dans la demi-heure qui suit l'inhalation et chez l'asthmatique." On peut aussi tout simplement l'utiliser en massages du torse et du haut du dos en diluant la Menthe poivrée avec une huile végétale.

Contre la sinusite 

Avec ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales, l'huile essentielle de menthe poivrée permet de soulager les sensations de troubles respiratoires (sinusite, nez bouché, rhume ou encore rhinopharyngite). "Pour profiter de ses bienfaits dans cette situation, utilisez l'huile en inhalation : versez 2 petites gouttes sur votre mouchoir et respirez. On peut également l'utiliser en voie orale - sous la langue, ou dans une tisane (préalablement mélangée dans une cuillère à café de miel ou un sucre) - en synergie avec d'autres huiles essentielles (Radiata ou Ravintsara)."

Contre les règles douloureuses 

"Dans le cas de règles douloureuses, on utilisera l'effleurage circulaire du bas ventre avec un mélange d'1 goutte d'HE de Menthe Poivrée, 1 goutte d'HE de Camomille romaine et 1 goutte d'HE de Lavande vraie, diluées dans 7 gouttes d'Huile Végétale type Onagre", propose notre interlocuteur.

Pour la pousse des cheveux 

"Pour obtenir la stimulation de la microcirculation du cuir chevelu, vous pouvez ajouter 1 ou 2 gouttes d'HE de Menthe poivrée à votre noisette de shampooing et laisser agir 5 min avant de rincer, 3 fois par semaine. L'HE de Menthe poivrée permet également de calmer les démangeaisons du cuir chevelu."

La voie externe diluée est à préférer.

Utilisations et posologie

Comme la plupart des huiles essentielles, elle est à utiliser en cures courtes de quelques jours par voie orale et donc la voie externe diluée est à préférer. "L'huile essentielle de Menthe Poivrée est irritante pour la peau, il est donc préférable de la diluer entre 10 et 15 % (avec 85-90 % d'huile végétale) et de ne pas l'appliquer sur une grande surface", rappelle notre interlocuteur. Pour les enfants de 7 à 15 ans, il est recommandé de la diluer de 3 à 5 %.

Dangers et effets secondaires 

"Il ne faut pas utiliser cette huile essentielle sur une longue durée sans l'avis d'un thérapeute, rappelle le professionnel de santé. Une dose excessive ingérée peut provoquer une gêne respiratoire, des convulsions ou un syndrome épileptiforme et peut avoir une action stupéfiante. Elle peut être légèrement néphrotoxique et hépatotoxique après ingestion à forte dose et sur une longue durée." De plus, "éviter tout contact avec les yeux car elle est irritante pour les muqueuses oculaires. Si contact, rincer l'œil abondamment avec de l'eau (paupières ouvertes, 10 minutes sous un filet d'eau tempérée) et contacter le centre antipoison."

Contre-indications 

  • "L'huile essentielle de menthe poivrée est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, aux bébés et aux enfants de moins de 7 ans, insiste le pharmacien. Il ne faut pas l'utiliser pure sur le torse ou le cou (risque de spasme laryngé)."
  • Elle est en outre déconseillée en cas de cancers oestrogéno-dépendants ou de mastoses et contre-indiquée pour les personnes épileptiques. 
  • "De même, elle ne doit pas être utilisée en cas de lithiase biliaire, d'inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, d'hypertension et lors de problèmes cardiovasculaires importants."

Précautions

"L'huile essentielle de Menthe Poivrée contient peu de composants potentiellement allergènes, mais il est préférable de tester l'huile essentielle avant de l'utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu'il n'y a pas de réaction)", conclut le Dr Bashmilah.

Merci au Dr Mareb Bashmilah, Pharmacien titulaire à Angers, diplômé d'un DU Phytothérapie et Homéopathie et formulateur pour ENEA SENS.