Les remèdes naturels pour les jambes lourdes

Les jambes peuvent gonfler, s'alourdir et parfois même devenir douloureuses. 70 % des femmes seraient concernées. Pour pallier ces perturbations de la circulation veineuse, il existe de nombreuses solutions naturelles. Marron d'Inde, cyprès, citron... Quelles plantes ? Huiles essentielles ? Pour quelle utilisation ?

Les remèdes naturels pour les jambes lourdes
© Yana Tatevosian - 123RF

Quelles plantes contre les jambes lourdes ?

"Pour soulager les jambes lourdes, il faut privilégier les plantes riches en flavonoïdes, explique le Dr Mareb Bashmilah, Pharmacien. Elles peuvent être utilisées en tisane, seules ou en association pour combiner leurs effets." 

  • Des essais cliniques ont montré l'efficacité des extraits de feuilles de vigne rouge dans le traitement des manifestations de l'insuffisance veineuse. "La vigne rouge contient des flavonoïdes et une grande quantité d'anthocyanosides, qui ont des effets vasculoprotecteurs", précise le spécialiste.
  • Dans le marronnier d'Inde, les graines et l'écorce peuvent avoir une action sur la paroi des veines et des petits vaisseaux sanguins. "Elles auraient également la capacité de réduire les œdèmes (gonflements) et l'inflammation." 
  • Les feuilles de ginkgo se distinguent par leurs propriétés anticoagulantes qui visent à augmenter le tonus des veines et à diminuer la perméabilité des petits vaisseaux. Le ginkgo est parfois proposé sous forme de gel pour masser les jambes lourdes. Enfin le mélilot a démontré une certaine efficacité dans le traitement des symptômes de l'insuffisance veineuse.
  • L'OMS reconnaît l'usage traditionnel de l'hamamélis dans le traitement des varices. "Ses feuilles et son écorce contiennent une grande variété de tanins et de flavonoïdes. Des substances aux propriétés vasculoprotectrices."
  • Le petit-houx contient des substances de la famille des flavonoïdes, qui ont montré des propriétés liées au tonus et à l'élasticité des veines. "Des analyses ont montré une certaine efficacité sur les manifestations de l'insuffisance veineuse, en particulier la sensation de jambes lourdes." 

Quels aliments contre les jambes lourdes ? 

"Dans tous les cas, il faut privilégier une alimentation riche et variée avec des fruits et légumes, et des aliments riches en vitamines E (céréales complètes, fruits secs) et C (agrumes)", conseille le pharmacien. Pour stimuler la circulation sanguine, on peut également consommer :

  • du gingembre (en racine),
  • de l'ail (cru et à jeun),
  • du poivre de Cayenne (déconseillé aux femmes enceinte),
  • du thé vert,
  • des baies de Goji (riches en antioxydants),
  • du chocolat noir (70 % de cacao).

Quelles huiles essentielles contre les jambes lourdes ?

"Certaines huiles essentielles aux vertus décongestionnantes et tonifiantes vont permettre de soulager la sensation de jambes lourdes en agissant sur le retour veineux", poursuit le pharmacien. Parmi elles : l'huile essentielle de Cyprès (toujours vert), de Cèdre, de Patchouli, de Cajeput, de citron ou de lentisque pistachier. "Il convient de les diluer avec une huile végétale et de les utiliser en massage circulatoire de la pointe du pied en remontant vers les mollets et les genoux, notamment le soir." L'huile de Cyprès, par exemple, peut être utilisée dans le bain : mélangez 10 gouttes d'HE cyprès vert à une base pour le bain ou à une cuillère à soupe d'huile végétale. Versez dans l'eau du bain avant de vous y plonger. "Attention évitez l'eau trop chaude, qui aggrave les problèmes circulatoires. Terminez le bain par un jet d'eau froide sur les jambes." 

Quelles précautions et contre-indications ?

"Si les plantes veinotoniques soulagent et améliorent les symptômes, il conviendra avant tout de privilégier les mesures hygiéno-diététiques", rappelle notre interlocuteur :

  • Contrôler son poids
  • Marcher activement de façon quotidienne (la pression sur la plante des pieds déclenche le retour veineux)
  • Faire des exercices talon-pointes et rotations régulières des pieds pour contracter les mollets si la station assise ou debout est prolongée
  • Surélever les pieds du lit de quelques centimètres
  • Porter des chaussettes ou bas de compression veineuse

Contre-indications pour les plantes : Concernant les principales contre-indications des plantes citées contre les jambes lourdes, il s'agit de la grossesse et de l'allaitement, ainsi que des traitements anticoagulants. "D'une manière générale un entretien avec votre médecin ou votre pharmacien est préférable avant toute cure, de nombreux médicaments pouvant également être responsables d'œdèmes ou de troubles de la circulation veineuse." 

Contre-indications pour les HE : Pour l'utilisation des Huiles essentielles de Cyprès vert et de Menthe poivrée : "il faut éviter de les utiliser en cas de grossesse et allaitement, ainsi qu'en cas d'antécédents de cancers œstrogèno-dépendants ou de mastoses. On privilégiera l'usage externe et dilué à 10%." Il existe de nombreuses formules prêtes à l'emploi et déjà diluées comme l'huile jambes légères/minceur Bio d'ENEA SENS (Cyprès vert, Cèdre, Lavandin, Hélichryse).

Merci au Dr Mareb Bashmilah, Pharmacien titulaire, diplômé d'un DU Phytothérapie et Homéopathie et formulateur pour ENEA SENS.

Remèdes naturels et autres médecines douces