Vitamine E : bienfaits, aliments riches, carence

Chargement de votre vidéo
"Vitamine E : bienfaits, aliments riches, carence"

Si toutes les vitamines sont nécessaires à notre organisme, la vitamine E servirait à prévenir bon nombre de maladies. Quels sont ses bienfaits pour la santé ? Où la trouver ? Quels sont les risques d'une carence ? Réponses et conseils de Sandra Ferreira, diététicienne-nutritionniste. 

Définition : qu'est-ce que la vitamine E ?

La vitamine E est une substance organique liposoluble (soluble dans les graisses) donc insoluble dans l'eau et qui est décomposée en 8 formes organiques : 4 tocophérols et 4 tocotriénols. Elle est résistante à la chaleur et à la lumière, mais n'aime pas l'oxygène et les UV. Elle joue un rôle important dans l'organisme grâce à ses propriétés antioxydantes : elle prévient les réactions chimiques néfastes qui sont provoquées par les radicaux libres et impliquées dans la survenue de nombreuses pathologies. "La vitamine E est essentiellement apportée par l'alimentation. Il faut donc consommer régulièrement des aliments qui en contiennent ", commente Sandra Ferreira.

A quoi sert-elle ?

La vitamine E participe à la protection des membranes cellulaires, à commencer par celles de la peau, et contribue ainsi à ralentir le vieillissement cutané. Elle protège aussi les globules rouges contre les substances oxydantes. La vitamine E permettrait notamment de prévenir les maladies cardiovasculaires comme les infarctus ou les accidents vasculaires cérébraux (AVC) en empêchant la formation anormale de caillots dans le sang. Son implication est toutefois remise en question par des études récentes. Elle lutterait contre certains cancers dont celui de la prostate, à condition de ne pas être présente en excès, et diminuerait aussi le risque d'hémorragie intracrânienne, de rétinopathie sévère et de cécité chez les nouveaux-nés prématurés, ainsi que les risque de cataracte, de dégénérescence maculaire liée à l'âge et de maladie de Parkinson chez l'adulte. 

Quels sont les bienfaits pour la santé ?

"La vitamine E embellit la peau et les cheveux. Anti-oxydante, elle permet de ralentir le vieillissement des cellules et donc de protéger la peau. Par exemple, si vous mettez de l'huile de vitamine E sur vos cernes, cela améliorera la circulation sanguine et les cernes seront ainsi moins visibles ", explique la diététicienne-nutritionniste. 

Parmi les aliments les plus riches, on trouve la papaye, les graines de tournesol et les fruits à coques.

Quels sont les aliments riches en vitamine E naturelle ?

La vitamine E se trouve dans l'alimentation et principalement dans les aliments gras. "Pour avoir un apport suffisant, l'idéal est de varier les sources et d'en consommer à chaque repas. Parmi les aliments les plus riches, on trouve la papaye, les graines de tournesol et les fruits à coques types noix, noisettes ou amandes, les céréales de son, les arachides, les avocats", conseille la spécialiste. La vitamine E est également disponible en tant que complément alimentaire, mais l'utilisation de ces derniers doit être encadrée pour éviter tout risque de surdosage. 

Carence en vitamine E : risques, que faire ?

Les carences en vitamine E sont rares. Elles s'observent surtout chez le bébé prématuré, en cas de malnutrition ou en présence de certaines maladies intestinales ou hépatiques qui entraînent une réduction de l'absorption des matières grasses. 

Quand prendre des capsules de vitamine E ?

La supplémentation en Vitamine E est surtout intéressante pour les fumeurs ou les personnes ayant un taux de cholestérol élevé. Les apports nutritionnels recommandés par l'ANSES sont de 15 mg/ jour. "Mais attention, cette vitamine est anti-coagulante, il n'est donc pas recommandé de vous supplémenter si vous avez un traitement qui fludifie votre sang ou si vous avez des risques d'AVC. De même, si vous supplémentez en trop grande quantité, vous risquez certains symptômes comme la fatigue, les troubles digestifs ou des troubles émotionnels ", prévient Sandra Ferreira. Il est primordial de demander conseil à son médecin avant toute supplémentation.

Merci à Sandra Ferreira, diététicienne-nutritionniste.

Nutriments et Calories