Quels aliments éviter en cas d'infection urinaire ?

Les infections urinaires (ou cystites) ne vous facilitent pas la vie. Il est bon de savoir que l'alimentation peut vous éviter les récidives. Aliments et boissons à éviter ou au contraire à privilégier (et pas que la canneberge §) : on vous guide.

Quels aliments éviter en cas d'infection urinaire ?
© dolgachov-123RF

Pourquoi faut-il éviter certains aliments en cas d'infection urinaire ?

Dans le cas d'infection urinaire, il est préférable d'éviter les aliments qui vont accentuer l'inflammation de la paroi de la vessie et qui vont acidifier davantage les urines.

Quels sont ces aliments ?

Pour irriter la vessie, les épices et plats épicés se posent là. Donc on les évitera ! Sachez aussi que le sucre favoriserait les infections urinaires en nourrissant les bactéries responsables de ces dernières. On visera alors l'abstention.

Des boissons à éviter en cas d'infection urinaire ?

Si le maître-mot est de boire, boire et encore boire en cas de cystite, il faut éviter les boissons concentrées en sucres comme les sodas car le sucre n'arrangera pas la situation. Plus encore, l'alcool car il irrite la vessie ! On parlera plutôt de boissons à privilégier comme une eau riche en bicarbonates voire additionnée de pur jus de citron pour alcaliniser le pH des urines. Le citron aura une vertu antibactérienne non négligeable même si la quantité utilisée est faible.

40 à 50 % des femmes ont eu au moins une infection urinaire au cours de leur vie.

Quels aliments privilégier à la place ?

L'aliment phare reconnu pour ses effets sur l'infection urinaire est la canneberge plus communément appelée "cranberry". Il peut y avoir une efficacité. Une dizaine d'études menées depuis 2003 et ont été "concordantes" rappelle l'Anses. "Elles indiquent que les produits à base de canneberge diminuent l'adhésion de certaines bactéries responsables d'infections urinaires sur les parois des voies urinaires."  Un effet lié à la présence de substances anti-oxydantes appelées proanthocyanidines dans les produits à base de canneberge, "Cependant, les données, notamment cliniques (suivi de patients), sont actuellement insuffisantes pour conclure que la consommation de canneberge ou de produits en contenant a un effet préventif sur les infections urinaires" estime l'Anses. On peut donc essayer (notamment dans la prévention des récidives) mais sans certitude du résultat. Par ailleurs, on peut opter pour des aliments riches en fibres car les troubles du transit peuvent favoriser une prolifération bactérienne. Ce n'est pas la peine d'en rajouter.

Mon conseil de diététicienne

En vous retenant de boire, vous allez aggraver la situation. Donc optez pour une hyperhydratation. La consommation de probiotiques pourrait aussi être utile, pensez-y !