Comment reprendre du poids après une maladie ?

Parfois, la maladie met tant à plat que l'organisme puise dans ses réserves pour tenir, ce qui occasionne une perte de poids. Pour regrossir, il faut suivre un régime hypercalorique. Comment ? Quels aliments ? Les réponses de Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste.

Comment reprendre du poids après une maladie ?
© baibakova

Qu'est-ce qu'un régime hypercalorique ?

Lorsque le poids santé n'est pas atteint, suite à une perte de kilos importante causée par une maladie (trouble cardiaque, cancer, diabète…), d'autres problèmes de santé peuvent survenir : fatigue chronique, perte de cheveux, ostéoporose… Pour y remédier, il est alors nécessaire de mettre en place un régime hypercalorique. "Il consiste à augmenter vos apports caloriques de la journée à hauteur de 500 Kcal en plus de vos apports habituels, explique Florence Foucaut. Cela engendrera, en moyenne, une prise de poids d'environ 500 g par semaine". 

Comment organiser ses repas ?

Il est conseillé de garder un rythme régulier de 3 repas par jour, sans en sauter aucun, et de rajouter une collation le matin et l'après-midi, selon votre appétit. Exemple de collation : 

  • Une petite poignée de fruits oléagineux
  • Un bol de céréales avec du lait entier et sucré au miel
  • Un sandwich au poulet avec de la mayonnaise
  • Du pain tartiné de beurre de cacahuète

Quels aliments privilégier ?

Pour autant, il ne faut pas tomber dans une alimentation anarchique, faites uniquement de sucreries ou d'aliment gras et salés. Bien que ces derniers ne soient pas interdits et vous permettent au contraire d'enrichir votre alimentation (à la condition que vous n'ayez pas de contre-indications médicales), certains aliments sont à privilégier. "C'est le cas de ceux ayant une densité énergétique élevée, comme les fruits oléagineux (amandes, noix du Brésil, pistache, cacahuètes), les fruits secs (dattes, abricots, figues…), les produits laitiers comme le fromage, la crème, le lait entier et le yaourt grec, certains fruits frais comme la banane, l'avocat, les cerises et le raisin, les légumes comme la patate douce, le panais…", recommande Florence Foucaut. Privilégiez également les protéines, un macronutriment impliqué dans le maintien de la masse musculaire. A raison d'une à deux fois par jour, inscrivez à vos menus de la viande, du poisson, des œufs, des produits laitiers ou des protéines végétales présentes dans les céréales et les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots, pois cassés…). Variez les préparations et les modes de cuisson pour ne pas vous lasser. Enfin, pensez à enrichir votre alimentation : cela permet d'augmenter l'apport en calories et en protéines d'un repas sans en augmenter la quantité. "Vous pouvez, par exemple, rajouter du lait en poudre et du fromage râpé dans les purées, un filet d'huile sur un plat de pâtes, de légumes ou un poisson, ajouter des dès d'avocat et de fromages à vos salades, parsemer de parmesan une soupe, des légumes, du riz et des pâtes, mettre du miel dans vos céréales, boire des jus et des nectars de fruits, terminer un repas sur une crème dessert aux œufs, associer de la crème de marron à un fromage blanc… ", suggère la diététicienne.

Quels aliments éviter ?

Limitez les denrées à faible densité énergétique : les aliments allégés (yaourts à 0%, la crème fraiche à 4%, 12 % ou 15 % de MG, le fromage allégé, les compotes sans sucre ajouté…),  les laitages écrémés…

Comment stimuler l'appétit ?

Il n'est pas forcément évident d'augmenter ses apports lorsque l'on manque d'appétit. Pour y parvenir, voici quelques astuces :
► Pratiquer une activité physique modérée est une bonne option : marche à pied, exercices de renforcement à la maison, natation…    ► Démarrez en douceur si cela fait longtemps que vous n'avez pas pratiqué de sport.
► Faire une jolie présentation afin de donner envie de piocher encore dans le plat.
► Utiliser de grande assiette : la portion paraitra visuellement plus petite et n'effraiera pas.

Merci à Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste. 

Alimentation et maladies