Hypervitaminose : symptômes, traitements d'une survitaminose

L'hypervitaminose, concentration sanguine d'une vitamine trop élevée, est rare, et toujours liée à une supplémentation. Les hypervitaminoses A et D, les plus fréquentes, sont à l'origine de troubles qui cessent à l'arrêt de la prise de suppléments vitaminiques.

Hypervitaminose : symptômes, traitements d'une survitaminose
© patrickhastings - 123RF

Qu'est-ce qu'une hypervitaminose ? 

Une hypervitaminose ou survitaminose est un excès de vitamines dans notre organisme ce qui est alors toxique. "Les hypervitaminoses sont rares et s'accompagnent rarement de manifestations. Le problème majeur ce sont les carences en vitamines et en oligo-éléments (fer, calcium, zinc, magnésium, cuivre)" souligne le Pr Emmanuel Andrès, Chef de Service de Médecine interne aux Hôpitaux Universitaires et Professeur d'Université à la Faculté de Médecine de Strasbourg. 

Quelles causes ?

L'hypervitaminose est liée à un excès d'apport en vitamines par la prise de compléments alimentaires ou un usage excessif de crème ou autre onguent contenant de la vitamine A par exemple (la vitamine A pénétrant dans le sang via la peau). "Habituellement notre organisme se régule. La majorité des gens ne vont pas faire une hypervitaminose en cas d'excès d'apport de vitamines car celles-ci sont éliminées dans les urines et les selles" explique le Pr Emmanuel Andrès. "Seules les personnes ayant un terrain particulier (une maladie sous-jacente comme des par exemple des problèmes hépatiques ou rénaux, la prise de certains médicaments par exemple un dérivé thiazidique pour le traitement de l'hypertension artérielle et des suppléments en calcium pour l'ostéopénie) vont développer un excès vitaminique" indique-t-il. 

Hypervitaminose D, A, B6, C : quels sont les symptômes ? 

Relativement peu d'hypervitaminoses s'accompagnent de vraies pathologies. Seules certaines vitamines en excès sont responsables de symptômes ou maladies : ce sont essentiellement les vitamines liposolubles A et surtout D. "Une hypervitaminose D peut survenir chez des personnes ayant des problèmes rénaux et être responsable de l'apparition de calculs rénaux, d'une hypertension artérielle, un syndrome polyuro-polydipsique (augmentation de la production d'urine et soif excessive)" informe le Pr Emmanuel Andrès. 

Un excès de vitamine A entraîne des problèmes de peau relativement bénins, mais chez les enfants et nourrissons un excès de cette vitamine peut être responsable d'une hypertension intracrânienne, de problèmes de croissance, de maux de tête et chez les femmes enceintes et enfants des problèmes d'ossification avec des os qui deviennent plus fragiles. "Les hypervitaminoses d'autres vitamines sont exceptionnelles. Une hypervitaminose B6 se manifeste par des petites atteintes neurologiques, de légers troubles de la sensibilité sous forme de polynévrite, des troubles de la mémoire et de l'attention. Une hypervitaminose C favorise la rétention de fer et des calculs rénaux" décrit le Pr Andrès.

Comment poser le diagnostic ? 

Le diagnostic des hypervitaminoses est surtout clinique. "Un interrogatoire poussé permet de savoir quels sont les médicaments, les compléments alimentaires que prennent la personne. Lorsque les suppléments sont achetés sur Internet il est parfois difficile de trouver leur composition" explique le Pr Emmanuel Andrès. "Les dosages de vitamines avec une prise de sang existent mais ils sont compliqués à mettre en œuvre (la prise de sang doit être faite dans des conditions idéales de repos, le prélèvement doit être mis sur de la glace et techniqué tout de suite) et n'ont pas beaucoup d'intérêt en première intention. Ce qui est important c'est d'identifier la cause et d'arrêter le supplément vitaminique en cause. Si malgré l'arrêt de la supplémentation, les symptômes évocateurs de survitaminose sont toujours présents, un dosage peut être effectué" informe le médecin.

Quels sont les traitements ?

Le traitement d'une hypervitaminose est simple : il convient d'arrêter la supplémentation à l'origine de la survitaminose (complément alimentaire ou utilisation excessive de crème contenant de la vitamine A), encore faut-il avoir identifier cette dernière. En prévention des hypervitaminoses qui sont cependant rares, le Pr Emmanuel Andrès rappelle "qu'une alimentation équilibrée suffit normalement à ne pas avoir de déficits ou carences qui sont en fréquence beaucoup plus présent dans la population et qu'une prise de complément alimentaire devrait toujours être encadrée par votre médecin traitant, une diététicienne, un médecin nutritionniste, ne serait-ce que pour éviter les interactions avec des comorbidités et des médicaments que vous pouvez prendre."

Merci au Pr Emmanuel Andrès, Chef de Service de Médecine interne aux Hôpitaux Universitaires et Professeur d'Université à la Faculté de Médecine de Strasbourg. 

Vitamines