L'Antadys est-il dangereux ?

Antadys® (flurbiprofène) est un anti-inflammatoire non stéroïdien pris notamment par les femmes qui ont des règles douloureuses. Peut-on le prendre en cas d'endométriose ? Faut-il une ordonnance ? Quels sont les risques ? Stérilité ? Les contre-indications ?

L'Antadys est-il dangereux ?
© LeviaUA-Adobestock

Qu'est-ce que l'Antadys ?

Antadys® est une spécialité commerciale renfermant un anti-inflammatoire non stéroïdien : le flurbiprofène. Ce médicament est utilisé pour traiter de manière symptomatique les douleurs liées notamment à des rhumatismes inflammatoires, à une arthrose, à une lombalgie (mal de dos), à une compression d'un nerf rachidien. Il permet également de soulager les dysménorrhées (douleurs des règles).

Quels sont les effets de l'Antadys ?

Par son mécanisme d'action qui vise à bloquer la fabrication des prostaglandines (substances impliquées dans de nombreuses réactions), Antadys® présente plusieurs effets possibles : 

  • anti-inflammatoire
  • antalgique
  • antipyrétique (contre la fièvre)
  • blocage de courte durée des fonctions plaquettaires 

L'Antadys est-il recommandé en cas d'endométriose ?

Chez une patiente souffrant d'endométriose, la prise d'un anti-inflammatoire comme Antadys® permet de soulager les crises douloureuses. Ainsi, il est recommandé dans la prise en charge des douleurs afin de réduire leur intensité. Son association avec un traitement hormonal permet souvent d'améliorer la qualité de vie des patientes. Toutefois, l'administration d'anti-inflammatoires sur le long terme doit être évitée au risque d'induire des effets indésirables affectant l'estomac et les reins. 

L'Antadys peut-il rendre stérile ?

En effet, ce médicament peut nuire à la fertilité de la femme par une action délétère sur l'ovulation. Son utilisation doit être exclue chez les patientes désirant concevoir un enfant ou effectuant un bilan de fertilité. Dans ces circonstances, les femmes traitées doivent envisager l'interruption d'Antadys®, en concertation avec leur médecin.  

Peut-on boire de l'alcool si on a pris de l'Antadys ?

La prise d'Antadys® ne contre-indique pas la consommation modérée de boissons alcoolisées. Toutefois, l'association concomitante peut favoriser la survenue de brûlures d'estomac et de reflux gastro-œsophagiens.

Peut-on prendre de l'Antadys et du Doliprane ?

L'association d'Antadys® (anti-inflammatoire non stéroïdien) et de Doliprane® (antalgique) peut être envisagée, il n'existe pas d'interactions médicamenteuses puisqu'ils ne présentent pas le même mécanisme d'action. De plus, des études scientifiques ont mis en évidence une meilleure efficacité du paracétamol combiné à un anti-inflammatoire par rapport à la prise de paracétamol seul. En revanche, cette association doit rester ponctuelle en raison d'une éventuelle accumulation d'effets indésirables affectant le foie et les reins.

Quels sont les effets de l'Antadys sur les règles ?

Le médicament Antadys® est notamment indiqué dans le traitement des douleurs menstruelles (dysménorrhées). Son action qui diminue la production de prostaglandines permet de réduire les contractions de l'utérus et donc les douleurs associées. Pour un soulagement optimal, un comprimé doit être pris dès la survenue des douleurs 1 à 2 fois par jour. En ce qui concerne l'abondance des règles, certaines études montrent qu'Antadys® permettrait de réduire le flux menstruel par diminution des prostaglandines qui expulsent le sang durant les règles. 

La prise est préférable au cours d'un repas

Quels sont les effets secondaires de l'Antadys ?

Le médicament Antadys® expose fréquemment à des troubles gastro-intestinaux tels que des nausées, des vomissements, des diarrhées ou une constipation, des douleurs abdominales, des brûlures d'estomac et un inconfort intestinal se traduisant par des ballonnements. Pour cette raison, la prise est préférable au cours d'un repas. De plus, Antadys® peut être responsable de vertiges, de maux de tête, d'un excès de potassium dans le sang, d'une augmentation des enzymes du foie, d'une insuffisance rénale et d'œdèmes provoqués par une rétention d'eau et de sel. Aussi, une urticaire et des démangeaisons ont été observées. Plus rarement, des effets cardiovasculaires (palpitations, douleurs thoraciques, insuffisance cardiaque), des réactions cutanées graves, des troubles de la vue peuvent survenir. De même des allergies respiratoires ont déjà été répertoriées chez les patients allergiques à un autre anti-inflammatoire. De manière générale, il est possible de réduire la survenue des effets indésirables en instaurant le traitement à la dose minimale efficace pour une durée la plus courte possible.

L'Antadys est-il sur ordonnance ?

Oui, Antadys® est uniquement disponible sur présentation d'une ordonnance. 

Quelles contre-indications ?

Les contre-indications d'Antadys® sont : 

  • une allergie à l'un des composants 
  • un antécédent d'allergie ou d'asthme provoqué par ce médicament ou un autre anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS)
  • un antécédent d'hémorragie ou de perforation digestive lié à une prise antérieure d'AINS
  • un ulcère évolutif, un antécédent d'ulcère ou d'hémorragie qui se répète 
  • une insuffisance hépatique sévère ou une insuffisance cardiaque sévère

La prise de flurbiprofène est formellement contre-indiquée chez les enfants de moins de 15 ans et la femme enceinte dès le 6ème mois de grossesse. À noter que ce médicament est déconseillé chez la femme enceinte au cours des deux premiers trimestres et chez la femme allaitante. L'association d'Antadys® à certains médicaments est déconseillée, comme les anticoagulants oraux et les héparines, les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, le lithium (traitement des troubles bipolaires) et le méthotrexate à des doses hebdomadaires supérieures à 20 mg. Ainsi, une vigilance accrue est requise lors de l'instauration d'une telle association médicamenteuse.

Sources : 
- Base de données publique des médicaments 
- Prise en charge de l'endométriose, méthode recommandations pour la pratique clinique, HAS, décembre 2017.
- Bofill Rodriguez M., Lethaby A., Farquhar C. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont-ils sûrs et efficaces pour traiter les saignements menstruels abondants ? Septembre 2019.

Autour du même sujet

Effets et risques