Acide salicylique : en pharmacie, dangers, action, quand ?

L'acide salicylique connu depuis l'Antiquité présente plusieurs propriétés thérapeutiques. Quelles différences avec l'acide acétylsalicylique (aspirine) ? La voie d'administration ? Les indications ? Dans quels médicaments le trouve-t-on ? Quels sont les risques et les contre-indications ?

Acide salicylique : en pharmacie, dangers, action, quand ?
© georgina198

Définition : c'est quoi l'acide salicylique ?

L'acide salicylique est une molécule extraite de certaines plantes comme le saule blanc (écorce) et la reine des prés. Il s'agit du précurseur de l'acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom d'aspirine

Comment agit l'acide salicylique ?

L'acide salicylique a une action kératolytique : il dissout la kératine (protéine contenue notamment dans l'épiderme), ce qui favorise la desquamation des cellules mortes à la surface de la peau. En outre, l'acide salicylique possède une action astringente (resserre et assèche la peau et les muqueuses pour favoriser la cicatrisation). De même, il présente une action anti-inflammatoire et antalgique.

Quelles différences avec l'acide acétylsalicylique (aspirine) ?

L'acide acétylsalicylique (aspirine) est fabriqué à partir de l'acide salicylique (molécule naturelle) via un procédé chimique. Il est administré par voie orale et possède des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antipyrétiques (contre la fièvre). Il est moins irritant que l'acide salicylique pour la muqueuse de l'estomac. A contrario, l'acide salicylique présente une faible efficacité par voie orale. C'est pourquoi les médicaments en contenant sont appliqués localement sur la zone à traiter. Cette molécule présente des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, kératolytiques et astringentes.

Indications : quand prendre de l'acide salicylique ?

Les médicaments qui en contiennent sont uniquement destinés aux voies cutanée et ophtalmique. 
► Grâce à son action kératolytique, l'acide salicylique permet de traiter les verrues, les cors, les durillons et les œils-de-perdrix. Les spécialités commerciales se présentent sous forme de solution à application cutanée (Kerafilm®, Verrufilm®, Duofilm®, Pommade M.O. cochon®) ou de pansement adhésif (Feuille de saule®, Transvercid®). Seule l'application sur les pieds ou les mains est possible.  
► L'acide salicylique associé à la rhubarbe (Pyralvex® en gel ou en solution) est indiqué dans le traitement des aphtes et des lésions inflammatoires de la cavité buccale et des gencives. 
► Le baume Algesal® permet de soulager les douleurs musculaires, tendineuses et ligamentaires grâce à son action antalgique. 
► L'acide salicylique contenu dans le médicament Diprosalic® permet de traiter la lichénification (épaississement de la peau) et les affections inflammatoires de la peau comme le psoriasis, le lichen et la dermatite séborrhéique (non localisée sur le visage). La lotion est destinée au cuir chevelu, aux régions pileuses et aux plis. La pommade ne doit pas être appliquée sur les lésions suintantes.
► Le médicament Synthol® (gel, solution pour application cutanée) contenant de l'acide salicylique soulage la douleur causée par des ecchymoses, des contusions ou des piqûres d'insectes.
► L'acide salicylique sous forme de collyre (Ciella®, Antalyre®) est utilisé comme lavage ophtalmique en cas d'irritation de la conjonctive en l'absence d'infection.  

Quels sont les dangers et risques de l'acide salicylique ?

L'acide salicylique peut causer des réactions allergiques au niveau de la zone traitée. L'utilisation de médicaments kératolytiques (pour traiter les verrues, les cors) peut entraîner une irritation et une sensation de brûlure au niveau de la peau. Ces effets sont majorés en cas d'application sur la peau saine. Ainsi, elle devra être protégée au préalable à l'aide d'un vernis neutre en contournant la verrue ou le cor. En cas d'ingestion d'acide salicylique, les secours doivent être prévenus dans les plus brefs délais car une intoxication aux salicylés est possible et peut conduire au décès (surtout chez les sujets âgés et les jeunes enfants). 

Quelles sont les contre-indications de l'acide salicylique ?

► Cette molécule ne doit pas être utilisée en cas d'allergie ou d'antécédents d'allergie à l'un des composants du médicament ou aux salicylés.

► Son utilisation est proscrite à compter du début du 6ème mois de grossesse.

► Le médicament ne doit pas être appliqué sur une peau infectée ou irritée, une plaie ouverte, une affection de la peau (eczéma, liquide au niveau d'une plaie) ou sur une muqueuse (sauf les yeux pour les collyres et la muqueuse buccale pour Pyralvex®). 
Aucun pansement ni compresse ne doit être apposé immédiatement sur la peau après l'application du produit (risque d'augmentation des effets indésirables).
► Les médicaments à base d'acide salicylique ayant une action kératolytique ne doivent pas être appliqués sur des grains de beauté, des taches de naissance, des verrues atypiques (génitales, au niveau du visage, recouvertes de poils, avec une couleur inhabituelle).

► Leur utilisation requiert une vigilance accrue chez les patients ayant un diabète, une maladie des artères ou une affection des nerfs (au niveau de la zone traitée).

Sources : 
- Base de données publique des médicaments 
- Anses

Principes et substances actives