Codéine et alcool : effet, danger, faut-il éviter le mélange ?

La codéine est une substance extraite du pavot, comme la morphine. Elle possède des propriétés antalgiques et analgésiques. La consommation d'alcool peut influer l'action des médicaments, en majorant ou, au contraire, en réduisant leurs effets. Quels dangers si on mélange les deux ? Comment éviter les accidents ?

Codéine et alcool : effet, danger, faut-il éviter le mélange ?
© Photographee.eu - stock.adobe.co

Peut-on mélanger la codéine et l'alcool ?

La codéine est une substance extraite du pavot, comme la morphine. Elle possède des propriétés antalgiques et analgésiques. Elle est principalement utilisée pour calmer les douleurs mais aussi comme antitussif dans le traitement des toux sèches. La consommation d'alcool peut influer l'action des médicaments, en majorant ou, au contraire, en réduisant leurs effets. De même que certaines molécules peuvent accentuer les effets de l'alcool. Les médicaments codéines sont concernés par ce type d'interaction. "A cela s'ajoute que l'alcool comme la codéine sont des substances qui "ralentissent" le système nerveux central. Quand ils sont associés, leurs effets s'additionnent, ce qui explique qu'il ne faut pas les prendre ensemble" explique le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Quels sont les dangers si on mélange la codéine et l'alcool ?

Le mélange alcool+codéine augmente le risque de somnolence et entraine une forte diminution des réflexes, rendant notamment la conduite d'un véhicule très dangereuse. Le mélange peut aussi entrainer un état de confusion mentale dans certains cas. En outre, le mélange peut produire des effets similaires à ceux d'une drogue (euphorie, sensation de planer…) et ses conséquences sont potentiellement dangereuses. "En cas d'overdose, une dépression respiratoire peut survenir et conduire au coma voire au décès en l'absence de prise en charge rapide", précise le Dr. Quillard.

L'intoxication médicamenteuse est une urgence vitale.

Quels médicaments contenant de la codéine doit-on éviter avec l'alcool ?

Les médicaments antalgiques comme le Codoliprane ®, le Dafalgan Codéiné ®, Claradol Caféiné ®, Algisedal ®, Klipal ®, Novacetol ®. Les médicaments antitussifs comme Drill toux sèche ®, Euphon ®, Néo Codion ® et Tussipax ®.

Quels médicaments contenant de la codéine peut-on prendre avec de l'alcool ?

Aucun médicament contenant de la codéine peut être associé à la consommation d'alcool. Ces médicaments sont délivrés sur prescription médicale.

Quels sont les symptômes d'alerte d'une mauvaise réaction ?

Il s'agit le plus souvent d'une perte de connaissance et des signes de dépression respiratoire liée à la prise de codéine à hautes doses.

Que faire si on a pris de la codéine et de l'alcool ?

"L'intoxication médicamenteuse est une urgence vitale. Une prise en charge d'urgence est requise face aux symptômes décrits. Appeler immédiatement les secours (15)", recommande le Dr. Quillard.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Effets et risques