Peau sèche et cancer : conseils avant et après traitement

La chimiothérapie et la radiothérapie fragilisent et assèchent la peau des femmes soignées pour un cancer du sein. Quels conseils en prévention ? Après les traitements ? Quelles crèmes pour réhydrater la peau ? Conseils de spécialistes.

Peau sèche et cancer : conseils avant et après traitement
© Angelina-Adobestock

Le cancer du sein et les traitements pour le soigner engendrent de multiples effets secondaires au niveau de la peau. Sécheresse, fragilité, rougeurs... il est possible de prévenir et d'atténuer ces symptômes en adoptant les conseils des professionnels de santé. En octobre 2020, le Wellness Lab a ouvert ses portes au sein de l'hôpital américain de Paris et propose une offre de soins pour les patientes atteintes d'un cancer du sein. Anaïs Barbotin, infirmière de coordination et à Muriel Limosin, socio-esthéticienne, nous partage leurs solutions pour accompagner ces femmes.

Quelles sont les conséquences des traitements du cancer sur la peau ?

Le cancer du sein et les traitements (chimiothérapie, chirurgie, immunothérapie etc) provoquent des effets secondaires sur la peau. Celle-ci est fragilisée et asséchée et présente des tiraillements, des rougeurs et des démangeaisons. Elle est également plus sensible au soleil, la chimiothérapie étant photo sensibilisante. "S'exposer au soleil alors que l'on est sous chimiothérapie peut induire une pigmentation cutanée (tâche) irréversible" indique Anaïs Barbotin, infirmière de coordination au sein du service d'oncologie de l'hôpital américain de Paris. La chirurgie provoque une cicatrice au niveau de la poitrine. La chirurgie et la cicatrice, même si elle peut être très discrète, altère l'intégrité, l'image et  la confiance en soi de la patiente. "Le syndrome main-pied est un autre effet secondaire du cancer du sein et de ses traitements. Des grosses rougeurs et irritations peuvent apparaitre au niveau de la paumes des mains, de la plante des pieds et des orteils et doigts de la main" précise l'infirmière. La chimiothérapie est à l'origine d'une réaction inflammatoire au niveau des mains et des pieds qui peut induire des rougeurs, des douleurs, des picotements au niveau des extrémités pouvant aller jusqu'à une desquamation de la peau. 

Comment protéger sa peau avant les traitements du cancer ?

"La base consiste vraiment à évoquer tous ces effets indésirables en amont du traitement. Informer la patiente va lui permettre d'appliquer nos conseils afin de prévenir et retarder l'arrivée des effets de la chimiothérapie. C'est pour cela qu'il est indispensable qu'elle soit informée en amont" soutient Anaïs Barbotin. "Le cancer du sein est un chamboulement à tous les niveaux dans la vie d'une femme" note l'infirmière. L'infirmière de coordination est le premier lien entre la patiente et les autres spécialistes pour la prise en charge. "Je les accompagne du début à la fin. Dans un premier temps, je reçois la patiente pour lui expliquer les traitements et les effets secondaires. Ensuite elle rencontre divers professionnels dont la socio esthéticienne" détaille Anaïs Barbotin. Il est possible de prévenir et limiter les effets secondaires des traitements sur la peau en adoptant ses habitudes.

► Les mesures d'hygiène sont la première clé pour prévenir les effets secondaires sur la peau. "Les patientes doivent utiliser des nettoyants dermatologiques sans savon, surgras, comme des huiles lavantes" préconise Muriel Limosin, socio esthéticienne. "On conseille de prendre des douches plutôt que des bains, à environ 37 degrés plutôt que 38 ou 39 degrés. On recommande également d'utiliser ses mains plutôt qu'un gant pour se laver et de sécher son corps ou son visage en tamponnant avec une serviette douce en coton, sans frotter" ajoute l'experte. La marque de dermo-cosmétique Ozalys, par exemple, propose des produits d'hygiène et de soins visage et corps adaptés aux personnes touchées par le cancer du sien.

► Après l'hygiène vient l'hydratation, primordial pour ces patientes. "On hydrate sa peau tous les jours avec une crème hypoallergénique sans parfum. On se dirige vers des produits hydratants émollients de marques de dermo cosmétique, plutôt en allant en pharmacie. Sans oublier l'hydratation du cou et du décolleté" recommande Muriel Limosin.

► On protège sa peau du soleil. "Il est très important de ne pas s'exposer aux UVS et se recouvrir avec une protection totale (vêtements, chapeau etc). Le soleil peut provoquer une pigmentation de la peau. Alors on se protège, même quand il fait nuageux" réitère la socio esthéticienne.

Comment réhydrater la peau après les traitements du cancer ?

Après une mastectomie, la patiente voit une cicatrice plus ou moins esthétique toucher sa poitrine. "Je leur conseille d'appliquer un produit cicatrisant 1 mois après l'opération et de masser la cicatrice quotidiennement. Délicatement, on fait rouler la peau. Les crèmes cicatrisantes doivent être enrichies en actifs réparateurs, vitamine C et E" préconise Muriel Limosin. On n'expose surtout pas sa peau au soleil. La socio-esthéticienne recommande par ailleurs une cure de compléments enrichis en zinc. Pour éviter d'irriter la peau, on se tourne vers des sous-vêtements spécialisés : des soutien gorge sans armatures. "Pour prévenir le syndrome mains-pieds, il est recommandé de porter des chaussures adéquates et des gants en cas travaux manuels (bricolage, jardinage) ou lorsque l'on utilise des produits ménagers" note l'infirmière de coordination. Il faut poursuivre la cure d'hydratation avec les nettoyants dermatologiques et les crèmes hypoallergéniques pendant au moins 3 mois après l'arrêt des traitements.

Quelles crèmes mettre sur sa peau après un cancer ?

"Les crèmes à privilégier après traitements du cancer sont celles des marques dermocosmetiques à base d'eau thermale (exemple : Avene, La Roche Posay) car cette eau présente des bienfaits (anti-inflammatoires, cicatrisants, apaisants). D'autres laboratoires font aussi des formulations bien tolérées, souvent sans parfum et sans agent irritant comme les laboratoires SVR ou Bioderma par exemple" conseille Laura Fonteneau, docteur en pharmacie. Parmi les crèmes bien tolérées, apaisantes pour les peaux sensibles, ayant une bonne hydratation des peaux desséchées et cicatrisantes :

  • Gammes tolérance, Xeracalm + Cicalfate de chez Avène
  • Gammes Crealine, Atoderm + Cicabio de chez Bioderma
  • Gammes Toleriane, Lipikar + Cicaplast de chez La Roche Posay
  • Gammes Sensifine, Topialyse + Cicavit de chez SVR

La plateforme Comptoir de vie regroupe aussi des marques de soin destinées aux femmes atteintes d'un cancer. Parmi elles : 

  • Crème Lipogel réparatrice et apaisante pour peau sensible de la marque VEA
  • Crème pour le corps de la marque MêMe Cosmetics
  • Soin Précieux - Crème visage hydratante jour et nuit de la marque Ozalys
  • Masque hydratant réparateur PurMasque de la marque Dermatherm

Merci à Anaïs Barbotin, infirmière de coordination et à Muriel Limosin, socio esthéticienne, du service d'oncologie spécialisé en cancer du sein à l'hôpital américain de Paris et à Laura Fonteneau, docteur en pharmacie.

Cancer du sein