Arbovirose : c'est quoi, liste, symptômes, s'en protéger

Les arboviroses sont des maladies virales transmises par des moustiques infectés, comme la dengue, le zika ou le chikungunya. Définition, liste, symptômes, cas, test de diagnostic, comment s'en protéger...

Arbovirose : c'est quoi, liste, symptômes, s'en protéger
© nechaevkon - stock.adobe.com

Les arboviroses regroupent les maladies virales dues à un virus transmis par les piqûres de moustiques infectés, comme la dengue, le zika, la fièvre jaune ou le chikungunya. Chaque année, entre le 1er mai et le 30 novembre, Santé publique France coordonne la surveillance renforcée saisonnière de ces maladies dans les départements métropolitains, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS) et les Centres nationaux de référence, et publie régulièrement les chiffres des cas sur le territoire. C'est quoi une arbovirose ? Quels sont les symptômes ? Comment s'en protéger ?

Définition : c'est quoi une arbovirose ?

Les arboviroses sont des maladies virales transmises par un arbovirus, un vecteur de type moustique (moustique tigre par exemple) ou tique, à des hôtes animaux ou humains, définit Santé publique France. Ces affections sont surtout tropicales. On recense environ 130 arbovirus pathogènes connus, appartement à une douzaine de familles d'hématophages (qui se nourrit de sang) différentes. 

Quelle est la liste des arboviroses ?

Les principales arboviroses sont : 

Quels sont les symptômes d'une arbovirose ?

Une arbovirose se manifeste par :*

  • Une forte fièvre qui survient brutalement
  • Des frissons
  • Des maux de tête
  • Des douleurs rétro-orbitaires (mal derrière les yeux)
  • Des nausées
  • Des vomissements
  • Des douleurs articulaires et musculaires
  • Parfois une éruption cutanée

Comment se fait la transmission d'une arbovirose ?

Les arboviroses sont des affections surtout tropicales pouvant être causées par plusieurs virus (sont recensés environ 130 arbovirus pathogènes connus, appartenant à une douzaine de familles différentes). Les arbovirus sont des virus transmis à l'Homme par des arthropodes hématophages (principalement les insectes (mouches et moustiques, dont le moustique tigre) et arachnides (tiques)) à partir d'un réservoir animal ou d'un individu infecté. "L'infection est transmise par le vecteur contaminé en prélevant le virus dans le sang d'une personne infectée et peut, à l'occasion d'une autre piqûre, transmettre le virus à une nouvelle personne. Une personne infectée est "contaminante pour les moustiques" au moment où le virus est présent dans son sang", détaille Santé publique France. 

Photo d'un moustique tigre
Photo d'un moustique tigre © ruiruito - stock.adobe.com

Combien y a-t-il de cas d'arbovirose en France ?

Le moustique tigre (Aedes albopictus) peut entraîner des arboviroses comme la dengue, le zika ou le chikungunya.

Du 1er mai 2022 au 20 mai 2022, ont été identifiés en France métropolitaine :

  • 13 cas importés de dengue ; tous ont été diagnostiqués dans des départements avec implantation documentée d'Aedes albopictus (moustique tigre)
  • Aucun cas importés de chikungunya
  • Aucun cas importé de zika

Le moustique tigre (Aedes albopictus) peut entraîner des arboviroses comme la dengue, le zika ou le chikungunya. La présence du moustique tigre s'étend sur l'ensemble du territoire français depuis 2004. Fin 2021, 67 des 96 départements métropolitains étaient colonisés.

Comment pose-t-on le diagnostic d'une arbovirose ?

Des arbovirus différents peuvent être responsables de tableaux cliniques identiques. De la même façon, un même virus peut provoquer plusieurs types d'infections, d'où l'importance du diagnostic au laboratoire. Ce diagnostic repose sur l'isolement du virus, les cultures virales, la PCR, la microscopie électronique et la détection des antigènes et anticorps lorsqu'ils sont disponibles.

En quoi consiste la surveillance des arboviroses ?

Entre le 1er mai et le 30 novembre, Santé publique France lance sa surveillance saisonnière. Une surveillance épidémiologique permet de ralentir la colonisation du moustique dans les départements qui ne sont pas encore envahis et de limiter la contamination. Pour détecter les risques de transmission, la surveillance repose sur la déclaration obligatoire avec signalement de tout cas, importé ou autochtone, documenté biologiquement. Chaque signalement est effectué par les médecins et les laboratoires et déclenche une investigation épidémiologique et entomologique de manière immédiate. Il est possible de signaler la présence du moustique tigre sur le portail officiel des autorités sanitaires : signalement-moustique.anses.fr

Quel est le traitement d'une arbovirose ?

Le traitement est symptomatique. La prophylaxie repose sur la lutte contre les vecteurs et la vaccination : fièvre jaune, encéphalite à tiques, encéphalite japonaise. 

Comment se protéger d'une arbovirose ?

Pour se protéger et éviter de se faire piquer par des moustiques dans les régions où des cas de chikungunya, la dengue ou le zika ont été signalés, voici les bons gestes à adopter :

  • Porter des vêtements amples et couvrants
  • Utiliser des répulsifs anti-moustiques
  • Dormir sous une moustiquaire
  • Brancher des diffuseurs électriques
  • Utiliser des serpentins à l'extérieur
  • Climatiser les intérieurs

Au retours des régions où des cas ont été signalés, il est recommandé :

  • de consulter un médecin en cas de symptôme (douleurs articulaires, douleurs musculaires, maux de tête, d'éruption cutanée avec ou sans fièvre, conjonctivite…)
  • d'éviter de se faire piquer par un moustique et ainsi infecter de nouveaux moustiques de type Aedes qui pourraient contaminer une autre personne
  • de rester vigilant

Sources : Chikungunya, dengue et zika : lancement de la veille saisonnière 2022, Santé publique France, 25 mai 2022 / Généralités sur arbovirus et arboviroses, EM Consulte.

Maladies infectieuses