Ongle qui se décolle : mycose, choc, comment soigner ?

L'onycholyse ou "décollement de l'ongle" est un motif fréquent de consultation. Si ce phénomène peut être provoqué par une multitude de cause, des maladies de la peau en passant par les médicaments, ils sont le plus souvent la conséquence de maladresses envers vos ongles. Explications et solutions avec le Dr. Sophie Goettmann, dermatologue, spécialiste des maladies des ongles.

Ongle qui se décolle : mycose, choc, comment soigner ?
© Diego Vito Cervo

Définition : qu'est ce que l'onycholyse ?

L'onycholyse est le décollement d'un ongle, la partie dure se séparant de la pulpe unguéale située juste dessous. Elle est la séparation partielle de l'ongle et de son lit, dit lit unguéal, c'est-à-dire la partie rosée sur laquelle repose l'ongle.

Quelles sont les causes d'un ongle qui se décolle ?

Elles sont nombreuses et très variées :

  • Un traumatisme.
  • L'exposition à l'eau et/ou des substances chimiques contenues dans les produits ménagers par exemple.
  • Une atteinte mycosique.
  • La prise de traitements antibiotiques comme les tétracyclines.
  • Les conséquences d'une chimiothérapie.
  • Les traumatismes répétés (limage important, jardinage, rangement…) peuvent également être cause de décollement.
  • Un dédoublement qui remonte très haut jusqu'à la base de l'ongle, doit faire penser à un lichen.

Est-ce un signe de carence ?

Elle n'est pas le signe d'une carence en vitamines ou minéraux. "Une hypothyroidie se manifeste parfois par un décollement de certains ongles", précise par ailleurs le Dr. Sophie Goettmann.

Quand et qui consulter ?

"Toute lésion inexpliquée, qui traine sur un seul ongle depuis plusieurs mois, doit amener à consulter le médecin généraliste ou le dermatologue, recommande le Dr. Goettmann. Une lésion grave du lit de l'ongle (tumeur) peut entrainer un décollement chronique, avec parfois un suintement."

Comment la soigner ?

Tout dépendra de la cause de l'atteinte. Si une maladie dermatologique ou une mycose sont en cause, le dermatologue prescrira un traitement approprié. "Il est important de découper à ras les ongles décollés pour éviter toute traction, toute macération sous l'ongle et si nécessaire d'appliquer le traitement à même sur le lit de l'ongle, préconise la dermatologue. Il faut absolument éviter les contacts excessifs avec l'eau et l'humidité : porter deux paires de gants lors des travaux ménagers humides et/ou caustiques et lors du jardinage est indispensable : en coton très fin pour celui qui est au contact de la peau pour limiter la transpiration et un modèle imperméable par-dessus." Enfin, il ne faut pas curer les ongles pour les nettoyer, favorisant ainsi leur décollement. 

Quels sont les traitements naturels ? 

Le découpage régulier de l'ongle décollé à ras de la zone décollée jusqu'à guérison et l'éviction de l'humidité est un traitement. Par ailleurs, une alimentation enrichie en biotine peut aussi être un plus car cet acide aminé joue un rôle dans la croissance de l'ongle et sa kératinisation. Elle est disponible dans les abats, les céréales, les fruits à coque, le lait ou encore le blanc d'œufs.

Ongle qui pousse sur un autre : que faire ?

"Parfois après un arrêt transitoire de la pousse de l'ongle, comme après un traumatisme, le nouvel ongle vient pousser l'ancien avec une superposition transitoire des deux ongles." Laissez la pousse se faire naturellement, l'ancien ongle finit par tomber laissant apparaître dessous le nouveau. 

Merci au Dr. Sophie Goettmann, dermatologue, spécialiste des maladies des ongles.