Rhume ou Covid : tableau des symptômes, différences

"Rhume ou Covid : tableau des symptômes, différences"

Mal à la gorge, nez qui coule, fièvre, toux... La rhinopharyngite (rhume) et la maladie du Covid véhiculée par le variant Delta ont des points communs. Comment savoir ce que l'on a ? Quand faire un test ? Tableau des symptômes et des différences avec le Pr Charles Cazanave, médecin infectiologue.

Nez bouché, qui coule, gorge irritée, légère fièvre, toux… La rhinopharyngite, plus communément appelée "rhume", est très fréquente entre le début de l'automne et le début du printemps. Mais en pleine pandémie de coronavirus, les symptômes évocateurs d'un rhume peuvent inquiéter et faire penser à une infection Covid-19. Comment faire la différence entre les deux infections ? Quels sont leurs points communs ? Comment savoir ce que l'on "couve" ? Quand consulter ? Tableau des différences entre les symptômes et réponses du Pr Charles Cazanave, médecin infectiologue et responsable d'une unité du service des Maladies infectieuses et tropicales au CHU de Bordeaux. 

Quels sont les points communs entre le rhume et le Covid-19 ?

Le coronavirus qui entraîne la rhinopharyngite n'a pas la même agressivité que le coronavirus responsable du Covid-19.

Une centaine de virus peuvent entraîner un rhume. Ces virus sont classés en deux catégories : les rhinovirus et les coronavirus. Ces derniers sont bénins, à la différence du Sars-Cov-2, à l'origine de la pandémie Covid-19.  "Les premiers symptômes d'une infection Covid-19 peuvent être très similaires à ceux d'un rhume. Le rhume et le Covid-19 débutent généralement par les mêmes symptômes : on se sent fébrile, fatigué, on a le nez qui coule (ce qu'on appelle une rhinorrhée ou un écoulement nasal en termes médicaux), on a mal à la gorge (douleurs pharyngées), on éternue et on peut tousser, décrit le Pr Charles Cazanave. Ce sont les symptômes de la sphère ORL qui sont les plus fréquents dans les deux cas car le SARS-CoV-2 ou le virus responsable de la rhinopharyngite sont deux virus qui passent par le nez et qui descendent vers les bronches."

Rhume ou Covid : tableau des symptômes 

Symptômes Rhume Covid-19
Fièvre Peu élevée (38°C maximum) Importante (39-40°C)
Fatigue Modérée Importante
Écoulement nasal Important et accompagné d'un nez bouché Possible mais sans obstruction nasale
Nez bouché Important Faible
Mal de gorge

Possible (peut être évocateur d'une angine) 

Attention, un mal de gorge isolé n'est pas évocateur d'un rhume ou d'une infection au Covid-19. En revanche, il peut faire penser à une angine ou à une pharyngite

Possible

Attention, un mal de gorge isolé n'est pas évocateur d'un rhume ou d'une infection au Covid-19. En revanche, il peut faire penser à une angine ou à une pharyngite. 

Toux Modérée Importante
Courbatures Inexistantes ou faibles Importantes (peuvent être évocatrices d'une grippe)
Perte d'odorat (anosmie) Inexistante (ou seulement due à l'obstruction nasale) Possible et typique en l'absence d'obstruction nasale
Perte du goût (agueusie) Inexistante (ou seulement due à l'obstruction nasale) Possible et typique
Problèmes dermatologiques Inexistants Possibles (éruptions, purpura...)
Signes digestifs (diarrhées) Inexistants ou rares (enfants surtout) Possibles (classiquement décrits chez les jeunes enfants et les personnes âgées)

Quelles sont les différences entre le rhume et le Covid ?

► Virus différent : les agents infectieux ne sont pas les mêmes. "Le virus du rhume le plus connu est le rhinovirus, même si certains coronavirus (les coronavirus sont une famille de plusieurs virus) peuvent également entraîner un rhume. Attention, ces coronavirus sont bénins et n'ont rien à voir avec le SARS-CoV-2, lui responsable de l'épidémie de Covid-19", décrit le spécialiste. Le coronavirus qui entraîne la rhinopharyngite n'a pas la même agressivité que le coronavirus responsable du Covid-19."Tout le monde guérit aisément d'un rhume, tandis que tout le monde ne guérit hélas pas d'un Covid-19", tient à préciser notre interlocuteur.

► Symptômes différents : certains symptômes diffèrent entre le Covid-19 et le rhume et certains ne sont associés qu'à l'une des deux maladies : "Une personne qui a un rhume a le nez qui coule et le nez bouché. Cela peut alors entraîner une légère perte d'odorat et de goût, mais cela est simplement dû à l'obstruction nasale, tandis qu'une personne atteinte du Covid-19 n'a pas le nez bouché, mais peut avoir une perte subite de l'odorat et/ou du goût", explique l'infectiologue. Enfin, les problèmes dermatologiques (éruptions cutanées, purpura) et les signes digestifs (diarrhées) peuvent être évocateurs du Covid-19 alors qu'ils sont quasi inexistants lors d'un rhume. 

► Période d'incubation différente : l'incubation de la rhinopharyngite est plus courte que celle du Covid-19 : 2-3 jours pour la rhinopharyngite contre 5-8 jours pour le Covid-19. 

► Des patients aux âges différents : la rhinopharyngite affecte les personnes plus jeunes, particulièrement les enfants entre 6 mois et 7 ans, ce qui n'est pas le cas du Covid-19. Les personnes contaminées ont en moyenne 71 ans, indique Santé publique France

► Mortalité différente : Selon Santé Publique France, le taux de mortalité du Covid-19 (nombre de décès rapporté à la population générale) peut être estimé à 0.002 %. En revanche, on ne meurt pas d'une rhinopharyngite isolée, qui reste une infection bénigne. Le système immunitaire combat le virus généralement en une semaine. Toutefois mais cela reste rare, chez des personnes à risque (personnes ayant subi une greffe de moelle osseuse par exemple), les rhinovirus peuvent entraîner des complications respiratoires qui peuvent, elles, entraîner des pneumonies bactériennes et potentiellement mortelles. 

Comment savoir ce que l'on a ?

"La seule façon d'écarter la piste du Covid-19 est de se faire tester" rappelle notre interlocuteur. En fonction de vos symptômes et de leur intensité, vous pouvez faire la différence entre un rhume et un Covid-19. Un avis médical est nécessaire pour ne pas passer à côté d'une forme peu caractéristique, notamment quand les symptômes persistent et/ou s'aggravent.

Quand consulter ?

En cas de doute, il est conseillé de demander l'avis de son médecin, dans un premier temps par téléphone ou par téléconsultation si cela est proposé. "La seule façon d'écarter la piste du Covid-19 est de se faire tester", indique notre interlocuteur. Désormais, les tests sont payants. Continuent à bénéficier d'une prise en charge, les personnes :

  • ayant un schéma vaccinal complet (ou une contre-indication à la vaccination) ;
  • mineures ;
  • identifiées par le "contact-tracing" fait par l'Assurance maladie ;
  • concernées par des campagnes de dépistage collectif (ARS, établissements scolaires…) ;
  • symptomatiques sur prescription médicale ;
  • ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.

Merci au Pr Charles Cazanave, médecin infectiologue et responsable d'une unité du service des Maladies infectieuses et tropicales au CHU de Bordeaux.