Coronavirus Monde : l'Espagne reconfine, pic au Royaume-Uni, chiffres

Plus de 31 millions de personnes ont été contaminées par le coronavirus dans le monde, plus de 960 000 en sont mortes. Reconfinement de l'Espagne, pays les plus touchés, nombre de cas, de morts, évolution : carte, chiffres et courbe.

Coronavirus Monde : l'Espagne reconfine, pic au Royaume-Uni, chiffres
©  Manu Fernandez/AP/SIPA

[Mise à jour le mardi 22 septembre à 10h59] Le cap des 31 millions de cas du nouveau coronavirus dans le monde a été officiellement franchi, selon le comptage réalisé par l'Université John Hopkins et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Plus de 960 000 personnes sont décédées. Et l'épidémie repart de plus belle depuis la rentrée de septembre obligeant certains pays comme l'Espagne et Israël à reconfiner une partie de la population. Par ailleurs, près de 50.000 nouveaux cas de contamination et 1.000 décès ont encore été recensés vendredi 18 septembre aux Etats-Unis. Depuis son apparition à Wuhan en Chine en décembre 2019, le nouveau coronavirus Sars-CoV-2 ne cesse de se propager dans le monde. L'OMS a prévenu le 17 septembre que "cela va devenir plus dur. En octobre, en novembre, on va voir une mortalité plus élevée" . Le 31 août dernier, l'OMS a rappelé que la pandémie n'est endiguée dans un aucun pays et a redonné ses recommandations :

  • Eviter les grands rassemblements (stades, boîtes de nuit, lieux de culte).
  • Protéger les plus vulnérables (personnes âgées, malades chroniques) pour réduire les décès.
  • Respecter les gestes barrières (distance, lavage des mains, port du masque) : éviter les espaces clos, les endroits bondés, les lieux où les contacts sont étroits
  • Dépister et isoler les malades et mettre en quarantaine les cas contacts.

Dans l'actu :

  • Angleterre. Le Premier ministre britannique Boris Johnson doit confirmer ce mardi que "les pubs, bars et restaurants devront fermer à 22 h 00 à partir de jeudi" en Angleterre.
  • Etats-Unis. Les Etats-Unis s'apprêtent à franchir la barre des 200 000 décès liés au coronavirus.
  • Italie. L'Italie va imposer à tous les voyageurs en provenance de plusieurs régions françaises un test négatif à la Covid-19 avant l'entrée sur son territoire, a annoncé lundi 21 septembre le ministre de la Santé. Les régions concernées par cette mesure qui devrait entrer en vigueur dans les prochains jours sont l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Côte-d'Azur, la Corse, la Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie. 

Combien de cas de Covid-19 dans le monde ? 

Le nombre de cas de coronavirus continue d'augmenter chaque jour dans le monde. Au 18 septembre plus de 30,2 millions de personnes ont été testées positives au virus selon les comptages de l'Université John Hopkins (30 205 226) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (29 902 487). Ces chiffres varient selon les définitions de cas appliquées dans chaque pays et leurs stratégies de dépistage. 

Nombre de cas de Covid-19 par continent au 21 septembre 2020 (source : Ecdc.Europa.eu / Ined.fr)
  Nombre de cas positifs au Covid-19 (en millions) Pourcentage de la population positive au Covid-19
Amérique 15 704 633 1.54%
Europe 4 524 724 0.61%
Asie 9 420 535 0.20%
Afrique 1 408 440 0.11 %
Océanie 32 441 0.08%
Autres 696 0%
Total  31 091 469 0.40%

Quels sont les pays les plus touchés ?

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de cas de Covid-19 dans le monde au 21 septembre 2020 (Sources : Université John Hopkins)
Pays Nombre de cas confirmés Nombre total d'habitants (en millions) Pourcentage de la population infectée
Etats-Unis 6 813 984 327,2 2,08%
Inde 5 487 580 1 353 0.41%
Brésil 4 544 629 211,7 2,15%
Russie 1 105 048 144,5 0.76%
Pérou 768 895 31,9 2.41%
Colombie 765 076 49 1.56%
Mexique 697 663 126,2 0.55%
Afrique du Sud 661 211 57,8 1.14%
Espagne 640 040 47 1.36%
Argentine 631 365 44,5 1.42%

> Voir le nombre de cas des autres pays 

Evolution des nouveaux cas confirmés de Covid-19 dans les pays les plus touchés

évolution épidémie covid pays les plus touchés
Evolution des nouveaux cas confirmés de Covid-19 dans les pays les plus touchés © John Hopkins University

Comment évolue l'épidémie dans le monde ?

Après l'apparition du virus en Chine en décembre, l'Europe est rapidement devenue l'épicentre de l'épidémie obligeant plusieurs pays à confiner les populations dès le mois de mars. Puis le virus s'est propagé aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Inde.  

Dans son bilan international, Santé Publique France rapporte le 17 septembre :  

carte-covid-19-monde
Carte des cas confirmés de Covid-19 dans le monde pour 100 000 habitants, au 10 septembre. © ECDC

Amérique : l'Amérique concentre toujours le plus grand nombre de cas et de décès dans le monde. Une diminution du nombre de cas et des hospitalisations est observée aux Etats-Unis, tandis que l'épidémie reste très soutenue dans plusieurs pays en Amérique Latine (Argentine, Brésil, Costa Rica, Chili, Colombie, Mexique, Paraguay et Pérou).

Europe :  parmi les pays de l'UE/EEA, les taux d'incidence les plus élevés sont actuellement observés en Espagne (126,2/100 000 hab.) et en France (87/100 000 hab.). Par ailleurs, le taux d'incidence a fortement augmenté en République Tchèque (79/100 000 hab.) au cours des deux dernières semaines. Des
recrudescences de cas ont également été rapportées dans d'autres pays (Italie, Allemagne, Royaume-Uni,
Autriche, Pays-Bas
) mais les dynamiques de progression et les taux d'incidence restent, à ce jour, nettement
plus faibles que ceux rapportés en Espagne et en France. Ces augmentations récentes concernent plutôt les jeunes adultes. D'autres pays en Europe centrale et en Europe de l'Est continuent de rapporter des taux d'incidence élevés (taux rapporté au 15/09 pour les 14 derniers jours) : Monténégro (309), Moldavie (155), Bosnie-Herzégovine (111), Roumanie (86), Macédoine du Nord (85), Croatie (84), Ukraine (80), Kosovo (72), Arménie (71). Le nombre de cas reste élevé en Russie.

Moyen-Orient : l'épidémie est particulièrement soutenue en Israël, qui présente le taux d'incidence des cas confirmés parmi les plus élevés du monde (297/100 000 habitants) et où un nouveau confinement national entre en vigueur le 18 septembre pour une durée prévisionnelle de 3 semaines. Le nombre de nouveaux cas est également élevé en Turquie où des mesures de limitation des rassemblements ont été mises en place. L'épidémie reste importante en Iraq et au Liban. Une augmentation du nombre de cas a été rapportée aux Emirats Arabes Unis, ainsi qu'en Jordanie où les mesures ont été renforcées. 

Asie : les foyers majeurs de l'épidémie se situent actuellement en Asie du Sud-Est, à l'origine de 37% des cas rapportés dans le monde entre le 07 et le 13 septembre. L'épidémie continue à progresser en Inde et en Indonésie. 

Australie, après une épidémie rapportée en juillet et août dans l'État de Victoria, l'épidémie maintient une décroissance.

Afrique :  le nombre de nouveaux cas continue de diminuer en particulier en Afrique du Sud. En revanche,
l'incidence au Maroc ne cesse de croître depuis début août avec désormais plus de 2 000 nouveaux cas par
jour. La majorité des cas est rapportée dans la région de Casablanca et des mesures de contrôle ont été
réinstaurées par les autorités. L'épidémie progresse également en Tunisie ainsi qu'en Libye.

Evolution des cas de Covid-19 dans le monde, globale et par continent, au 17 septembre 2020

évolution cas de covid dans le monde par continent
Evolution des cas de Covid-19 dans le monde, par continent, au 17 septembre 2020 © Ecdc.europa.eu

Combien de morts du Covid-19 dans le monde ?

Au 21 septembre, le nombre de décès à cause du Covid-19 dépasse les 960 000 dans le monde, selon les comptages de l'Université John Hopkins aux Etats-Unis (964 844) et ceux du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (961 352). 

Nombre de morts du Covid-19 par continent au 21 septembre 2020 (source : Ecdc.Europa.eu)
Amérique 532 540
Europe 217 942
Asie 175 992
Afrique 33 950
Océanie 921
Autres 7
Total 961 352

Quels sont les pays les plus endeuillés ?

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de décès par Covid-19 dans le monde au 17 septembre 2020 (Source : John Hopkins Université)
Pays Nombre de décès Pourcentage de la population décédée
Etats-Unis 197 655 0.06%
Brésil 134 935 0.06%
Inde 84 372 0.01%
Mexique 72 179 0.06%
Royaume-Uni 41 794 0.06%
Italie 35 658 0.06%
France 31 103 0.05%
Pérou 31 051 0.10%
Espagne 30 405 0.06%
Iran 23 952 0.03%
Colombie 23 665 0.05%

> Voir le nombre de décès des autres pays 

Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, au 17 septembre 2020

Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, au 10 septembre 2020
Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, au 17 septembre 2020 © Ecdc.europa.eu

Carte en direct

Une carte interactive montrant l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans le monde en temps réel a été mise au point par l'éditeur de cartographie en ligne HERE Technologies. Basée sur des données du Center for Systems Science and Engineering (CSSE) de l'Université Johns Hopkins et de DXY, cette carte permet de suivre la progression du nombre de personnes infectées rapportées par les agences gouvernementales, ainsi que le nombre de décès.

Coronavirus en Espagne : l'épidémie repart

L'épidémie de coronavirus repart en Espagne. Madrid décide de reconfiner sa population à partir du 21 septembre pour une durée de deux semaines : interdiction de quitter son quartier d'habitation sauf pour aller travailler ou étudier, se rendre chez un médecin, répondre à une convocation d'ordre légal ou s'occuper de personnes dépendantes. Les habitants de ces quartiers classés en zone rouge ont, en revanche, le droit de s'y déplacer et ne sont donc pas forcés de rester chez eux. L'Espagne compte plus de 30 000 morts du Covid-19. C'est l'unique pays d'Europe à figurer parmi les dix plus touchés au monde en nombre de cas et il figure aussi parmi les 10 pays les plus endeuillés au monde. Par jour, on dénombre plus de 12 000 nouveaux cas, ce qui en fait de nouveau le pays le plus touché du continent européen. 

Où en est l'épidémie en Inde ?

L'Inde est le deuxième pays le touché par la pandémie de coronavirus derrière les Etats-Unis (6,6 millions de cas confirmés) et devant le Brésil (4,4 millions) au 18 septembre. Le premier cas positif a été déclaré le 30 janvier 2020. Aujourd'hui, le pays compte plus de 5,2 millions de personnes infectées depuis le début de la pandémie, pour 1,3 milliard d'habitants (0.39% de la population). Et l'inquiétude grandit car le nombre de nouveaux cas ne cessent de grossir. Il a fallu seulement 11 jours pour passer de quatre millions à cinq millions de cas dans le deuxième pays le plus peuplé de la planète, soit 100 000 nouveaux cas déclarés chaque jour. Le taux de progression de la pandémie est bien plus rapide que celui des Etats-Unis et du Brésil. L'Inde teste plus de 10 millions de personnes par jour en moyenne, et compte réaliser encore davantage de dépistages. Plus de 84 000 décès ont été recensés mais beaucoup ne sont pas correctement enregistrés par les autorités, même en temps normal.

  • Le couvre-feu reste en vigueur sur l'ensemble du territoire entre 21h et 5h.
  • Les liaisons aériennes commerciales internationales restent suspendues.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Inde, par mois.

NOUVEAUX CAS COVID INDE
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Inde, par mois. © John Hopkins University

Où en est l'épidémie en Italie ?

L'Italie a été un des premiers pays d'Europe les plus touchés par le virus Sars-CoV-2. Le pays avait été confiné dès le 9 mars et le pic de l'épidémie atteint le 5 avril. Aujourd'hui, l'Italie compte un total de 293 025 cas confirmés depuis le début de l'épidémie dans le pays (pour 60,3 millions d'habitants soit 0.49% de personnes infectées) et 35 645 décès (ECDC). Le virus est toujours présent dans le pays même si le nombre de nouveaux cas semble s'aplanir depuis le début du mois de septembre. Les commerces, bars, restaurants, musées, bibliothèques, parcs, plages et établissements balnéaires sont ouverts. Le 14 septembre, près de huit millions d'élèves italiens sont retourner à l'école. Selon la ministre de l'Education Lucia Azzolina, plus de 5000 nouvelles salles de classe ont été créées et près de 5000 existantes ont été agrandies pour réduire les risques de flambée du virus au sein des établissements scolaires. Les bureaux des écoliers ont été espacés. Quelques établissements se sont dotés d'une caméra thermique permettant de contrôler si un élève a de la fièvre. L'Italie organise le 20 septembre un référendum et des élections régionales. Initialement prévus en mars, ces deux scrutins avaient été repoussés à plusieurs reprises. Le vote sera étalé sur deux jours, 19 et 20 septembre, pour éviter les attroupements d'électeurs. Sept régions, soit 20 millions d'Italiens, sont appelées à élire leur président respectif.

  • Depuis le 16 août, le port du masque est obligatoire de 18 heures à 6 heures du matin sur tout le territoire national même à l'extérieur, dans les espaces et lieux ouvert au public (places, rues, promenades de front de mer) où la formation de groupes est rendue possible.
  • Le Sénat italien a prolongé jusqu'au 15 octobre l'état d'urgence sanitaire.
  • Les voyageurs en provenance d'un pays de l'Union européenne, de l'espace Schengen, du Royaume-Uni, de l'Irlande du Nord, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican peuvent circuler librement en Italie (y compris pour du tourisme) et ne sont plus soumis à une quarantaine (sauf ceux venant de Croatie, Grèce, Malte et Espagne au cours des 14 derniers jours).

Où en est l'épidémie aux Etats-Unis ?

Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement affecté au monde par la pandémie de coronavirus en chiffres absolus (cas et décès) mais une diminution du nombre de cas et des hospitalisations continue d'être observée dans le pays, rapporte Santé Publique France le 17 septembre. Le pays rapportait encore plus de 50 000 nouveaux cas de contamination sur la seule journée du 18 septembre et 1000 décès de plus. Le premier cas de Covid-19 a été rapporté le 22 janvier 2020. Au 21 septembre, selon l'ECDC, 6.8 millions habitants des Etats-Unis ont été testés positifs au coronavirus (sur 328 millions d'habitants soit 2,04% de la population infectée) et 199 509 sont décédés. Le chef de l'Agence américaine des médicaments (FDA) a annoncé qu'il était possible qu'un futur vaccin contre le coronavirus soit d'abord autorisé aux États-Unis selon une procédure d'urgence, avant la fin des essais cliniques. Des disparités régionales persistent. Les trois Etats les plus peuplés du pays - Californie, Floride et Texas - rapportent des hausses inédites, ce qui a provoqué une surcharge des hôpitaux et contraint les Etats à faire marche arrière sur le déconfinement qu'ils avaient entamé. D'une manière générale, il est préférable, dans toute la mesure du possible, de différer les déplacements prévus aux États-Unis (y compris les croisières).

  •  les voyageurs âgés de 11  ans ou plus au départ des Etats-Unis doivent présenter, depuis le 1er août, le résultat d'un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par le covid-19.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par mois.

évolution des cas de covid usa
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par mois. © John Hopkins University

Où en est l'épidémie en Asie ?

Le nouveau coronavirus est apparu sur le continent asiatique en décembre 2019. En Chine précisément, sur un marché local de Wuhan. Aujourd'hui, en Asie, l'épidémie reste très importante en Inde et en Indonésie. Dans certains pays confrontés à une recrudescence de cas en juillet-août (Japon, Corée du Sud, Hong Kong), une diminution est observée depuis plusieurs semaines.

En Chine. Toute personne désirant se rendre en Chine en avion doit présenter avant le départ un test Covid-19 négatif réalisé dans les cinq jours précédant le décollage. La mesure s'applique à tous les passagers, sans distinction de nationalité. Toute arrivée en provenance de l'étranger fait l'objet d'une mise en quarantaine pour une période de 14 jours dans un lieu désigné par les autorités locales. L'équivalent de l'application StopCovid en France est obligatoire en Chine pour pouvoir tracer tous les contacts positifs au virus. 

Au Japon, la pandémie de Covid-19 se propage à partir de la mi-janvier, après le retour d'un ressortissant chinois ayant séjourné à Wuhan. Le 13 février, un premier décès est enregistré. En avril, l'état d'urgence sanitaire est déclaré. Il ne sera levé que le 25 mai. Fin juillet, le pays connaît une recrudescence des cas, principalement à Tokyo. Depuis, la situation semble se stabiliser : entre 400 et 500 nouveaux cas par jour sont recensés, identique au 31 juillet (450). A partir du 1er septembre, le Japon compte assouplir ses conditions de retour pour ses ressortissants étrangers possédant un visa de long et moyen séjour, soit 2,6 millions de personnes. 

Hongkong : depuis le 28 juillet, les rassemblements de plus de 2 personnes sont interdits sur la voie publique, le port du masque est obligatoire dans la rue, il est interdit de manger au restaurant (seuls les plats à emporter sont autorisés), les piscines et les installations sportives sont fermées. En cause, une forte recrudescence des contaminations, liées essentiellement à des cas au sein des professions qui étaient exemptées des mesures strictes de quarantaine. Depuis le 15 septembre, le gouvernement propose un dépistage massif et gratuit de sa population, mais la participation reste frileuse par peur du fichage, tant la crise de confiance est grande avec les autorités après plus d'un an de contestation politique.

Corée du Sud : Le premier cas confirmé a été rapporté au mois de janvier en Corée du Sud. La situation s'est dégradée fin février. Le bilan s'élève au 18 septembre à 22 783 cas confirmés, et 377 décès dans un pays qui compte 50 millions d'habitants. Si le pays a rapidement su faire barrage à la propagation du virus dans sa première vague, il fait face à une "deuxième vague" selon le gouvernement : environ 200 à 300 cas positifs au Covid-19 sont recensés par jour depuis la mi-août. Les habitants pointent du doigt les membres et dirigeants de communautés religieuses assimilés à des sectes, déjà à l'origine de la première vague. En février, plus de 4 000 membres d'une communauté religieuse avaient attrapé le virus après un important rassemblement. Face à la reprise du Covid-19, le gouvernement a pris des mesures drastiques, comme l'obligation de porter le masque et la fermeture des écoles à Séoul, en pleine rentrée scolaire, ainsi que l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans la majorité du pays. 

Voyages : frontières ouvertes, fermées, test à l'aéroport en France

Depuis le 1er juillet, l'Union européenne a rouvert ses frontières à 15 pays hors de l'Europe, néanmoins sous certaines conditions sanitaires.

Dans son communiqué du 31 juillet, le ministère de la Santé rappelle que depuis le 1er août :

  • Test virologique RT-PCR obligatoire avant toute entrée sur le territoire français pour 16 pays où la circulation du virus est considérée comme particulièrement active.
  • Test RT-PCR obligatoire pour tout le monde avant d'embarquer pour les Outre-Mer.
  • Depuis début juillet, seuls les ressortissants des pays de l'Espace Schengen ainsi qu'une liste limitée de pays où le virus circule faiblement peuvent se rendre librement en France. Les ressortissants de tous les autres pays doivent fournir un motif impérieux de déplacement.
DATES CLÉS DE L'ÉPIDÉMIE DANS LE MONDE
  • Le 31 décembre 2019, l'Organisation mondiale de la Santé en Chine est informée de plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan. 44 personnes sont infectées entre cette date et le 3 janvier 2020.
  • Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises identifient un "nouveau type de coronavirus".
  • Le 13 janvier, un cas importé est recensé en Thaïlande.
  • Le 15 janvier, le virus cause la mort d'une première personne à Wuhan, un homme de 69 ans. 
  • Le 23 janvier, trois villes chinoises dont Wuhan sont placées en quarantaine.
  • Le 25 janvier, trois personnes contaminées sont recensées en France, deux à Paris et une Bordeaux. Ce sont les premiers cas enregistrés sur le continent européen.
  • Le 30 janvier, l'Organisation mondiale de la Santé décrète l'urgence de santé mondiale. Cette mesure n'avait été décrétée que 5 fois depuis sa création (pour Ebola (deux fois), la grippe H1N1, Zika et la poliomyélite). 
  • Le 11 mars, l'OMS classifie de pandémie la diffusion de la maladie à coronavirus Covid-19 dans le monde.
  • Le 13 mars, l'OMS désigne désormais l'Europe comme épicentre.
  • Le 16 mars, l'Europe ferme ses frontières ainsi que celles de l'espace Schengen. La France met en place un dispositif de confinement interdisant les déplacements.
  • Le 2 avril, le million de cas de coronavirus dans le monde est dépassé, et plus de 51.000 morts, selon le décompte de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 28 juin, le cap des 10 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 500 000 décès ont été atteints dans la nuit du 28 au 29 juin 2020, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 11 août, le cap des 20 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 730 000 décès ont été atteints, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 30 août, le cap des 25 millions de cas de Covid-19 a été officiellement franchi à travers le monde dans la nuit de samedi à dimanche, dont plus de la moitié en Amérique, selon un comptage réalisé par l'AFP.
  • Le 18 septembre, le cap des 30 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et 947 000 décès sont déclarés, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.

Sources :

Université John Hopkins

ECDC

- Flambée de maladie à coronavirus 2019 ( Covid-19), OMS