Coronavirus Monde : en direct, variant anglais, Belgique

Chargement de votre vidéo
"Coronavirus Monde : en direct, variant anglais, Belgique"

COVID MONDE DIRECT - Un an après le confinement à Wuhan (Chine), plusieurs pays mettent en place de nouvelles mesures face à la progression inquiétante de variants du coronavirus. Liste des restrictions, chiffres en direct.

[Mise à jour du samedi 23 janvier 2021 à 15h57] La pandémie liée au coronavirus Sars-CoV-2 continue de progresser à travers le monde alors que plus de 50 millions de personnes auraient été vaccinées. A date, plus de 98 millions de personnes ont été contaminées et plus de 2 millions en sont décédées en un an, au samedi 23 janvier. Les pays qui rapportent le plus grand nombre de cas en semaine 2 (du 10 au 17 janvier) sont : les États-Unis, le Brésil, le Royaume-Uni, la Russie et la France. Les foyers majeurs de l'épidémie se situent dans la zone Amériques et en Europe, respectivement à l'origine de 52% et 34% des nouveaux cas de Covid-19 rapportés au niveau mondial, et de 47% et 40% des nouveaux décès en semaine 2 (du 11 au 17 janvier), rapporte le bulletin épidémiologique de Santé Publique France du 14 janvier. Chiffres, tableau, courbes d'évolution de l'épidémie et point de situation en direct.

Dernières infos dans le monde :

  • Semi-confinement en Norvège. Ce samedi 23 janvier, le gouvernement norvégien a annoncé des mesures de semi-confinement, au moins jusqu'au 31 janvier, à Oslo et dans sa région, après la découverte d'un foyer du variant anglais. "Nous mettons en place les mesures les plus strictes depuis mars dernier dans dix communes. Dans certains domaines, nous allons même encore plus loin qu'en mars", a déclaré le ministre de la Santé, Bent Høie, lors d'une conférence de presse.
  • Nouvelles restrictions en Belgique. Lors d'une conférence de presse vendredi 22 janvier, le Premier ministre belge Alexander De Croo, a annoncé l'interdiction des voyages "non essentiels" à l'étranger à partir de mercredi 27 janvier jusqu'au 1er mars. 
  • Nouvelles mesures en Espagne. Vendredi 22 janvier, la région de Madrid a décidé d'avancer l'heure du couvre-feu à 22 heures et l'horaire de fermeture des bars et des restaurants à 21 heures. 
  • Confinement dans un quartier de Hong Kong. Des milliers d'habitants d'un des quartiers les plus pauvres de Hong Kong ont reçu l'ordre dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23 janvier de rester chez eux. Il s'agit du premier confinement mis en place depuis le début de la pandémie de coronavirus.
  • Variant anglais. Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré, vendredi 22 janvier lors d'une conférence de presse, que le variant britannique du coronavirus "pourrait être davantage mortel en plus d'être davantage transmissible". La mortalité engendrée par le virus mutant pourrait être de 30 % à 40 % plus élevée que celle liée à la souche originelle.
  • Masques en tissu. Face aux nouveaux variants du coronavirus, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Académie de médecine en France ont souligné, lors d'une conférence de presse vendredi 22 janvier, que les masques en tissu étaient toujours aussi efficaces. Cette recommandation vient contredire, celle faite par le ministre de la Santé Olivier Véran, jeudi 21 janvier sur TF1.
  • Retards de livraison du vaccin AstraZeneca. Le groupe britannique AstraZeneca a indiqué vendredi 22 janvier des retards de livraison de son vaccin au sein de l'Union européenne. "Les volumes initiaux seront inférieurs à ceux qui étaient prévus en raison d'une baisse des rendements sur un site de production au sein de notre chaîne d'approvisionnement en Europe", a expliqué un porte-parole du laboratoire anglo-suédois à Reuters.
  • Livraison du vaccin Pfizer dans les pays pauvres. Selon la Deutsche Welle, l'OMS et le laboratoire Pfizer-BioNTech ont signé un accord vendredi 22 janvier qui doit permettre de fournir 40 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 aux pays défavorisés. La distribution se fera par l'intermédiaire du système Covax, mis en place pour tenter de permettre une distribution équitable des vaccins anti-Covid.  
  • Un cas du variant brésilien en Allemagne. Un premier cas du variant brésilien du coronavirus a été identifié pour la première fois en Allemagne chez une personne rentrant de ce pays, indiquent les autorités de l'Etat de Hesse (ouest) vendredi 22 janvier. Elle est rentrée jeudi 21 du Brésil.


  •  

Nombre de cas de Covid-19 dans les 10 pays du monde les plus affectés (nombre de cas), au 23 janvier 2021

courbe-cas-covid-monde-classement-pays
Nombre de cas de Covid-19 dans les 10 pays les plus touchés du monde, au 23 janvier 2021 © Université Johns Hopkins

Combien de cas de Covid-19 dans le monde ? 

Le nombre de cas de coronavirus continue d'augmenter chaque jour dans le monde. Au 23 janvier 2021, plus de 98 millions de personnes ont été testées positives au virus selon les comptages de l'Université Johns Hopkins (98 277 828). Pour le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies94 582 873 cas ont été confirmés en semaine 2 (11 au 17 janvier 2021), depuis le 31 décembre 2019. Ces chiffres varient selon les définitions de cas appliquées dans chaque pays et leurs stratégies de dépistage.  

Nombre de cas de Covid-19 par continent du 31 décembre 2019 au 17 janvier 2021 (source : Ecdc.Europa.eu / Ined.fr)

 

Nombre de cas positifs au Covid-19 

Pourcentage de la population positive au Covid-19

Amérique

42 257 586 4,13%

Europe

29 927 859

4,00%

Asie

19 076 296 0,41%

Afrique

3 263 605

0,24%

Océanie

56 822

0,13%

Autres

705

≈ 0%

Total 

94 582 873

1,21%

Quels sont les pays les plus touchés ?

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de cas de Covid-19 dans le monde au 23 janvier 2021 (Sources : Université Johns Hopkins)

Pays

Nombre de cas confirmés

Nombre total d'habitants (en millions)

Pourcentage de la population infectée

Etats-Unis

24 823 197

328,2

7,56%

Inde

10 639 684

1 353

0,79%

Brésil

8 753 920

209.5

4,18%

Russie

3 658 447 144,5

2,53%  

Royaume-Uni

3 594 145
66,65

5,39%

France
3 070 000
66,9 4,59%
Espagne 2 499 560 60,4 5,32%
Italie 2 441 854

47

4,05%

Turquie 2 418 472

84,3

2,87%

Allemagne

2 132 237

83,1

2,57%

> Voir le nombre de cas des autres pays 

Carte de l'épidémie de Covid-19 dans le monde

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 53-01 (4 au 17 janvier 2021)

carte-covid-monde
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 01-02 (4 au 17 janvier) © Ecdc.europa.eu

Comment évolue l'épidémie dans le monde ?

Après l'apparition du virus en Chine en décembre 2019, l'Europe est rapidement devenue l'épicentre de l'épidémie obligeant plusieurs pays à confiner les populations dès le mois de mars. Puis le virus s'est propagé aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Inde. Au 21 janvier, selon Santé publique France, les foyers majeurs de l'épidémie se situent actuellement dans la zone Amériques et en Europe, respectivement à l'origine de 52% et 34% des nouveaux cas de Covid-19 rapportés au niveau mondial, et de 47% et 40% des nouveaux décès en semaine 2 (du 11 janvier au 17 janvier 2021).

→ Les pays qui rapportent le plus grand nombre de cas sont : les États-Unis (+1 583 237 nouveaux cas), le Brésil (+379 784), le Royaume-Uni (+339 952), la Russie (+166 255) et la France (+125 279).

Comparativement à la semaine 1, les régions OMS Méditerranée orientale et Pacifique occidental ont observé des hausses de nombre de cas en semaine 2 2 de 7% et 14% respectivement. La région OMS Europe a rapporté une baisse de 15% des cas en S02, alors que le nombre de cas est resté stable dans les régions Afrique, Amériques et Asie du Sud-Est. Le nombre de décès était en augmentation en S02 dans les régions Pacifique occidental (+35%), Afrique (+16%) et Amériques (+15%).

Courbe d'évolution des cas journaliers du Covid-19 dans le monde jusqu'au 23 janvier 2021

covid-19-monde-cas-par-jour-courbe
Courbe d'évolution des cas journaliers du covid-19 dans le monde jusqu'au 23 janvier 2021 © Université Johns Hopkins

Dans son bilan international, Santé publique France rapporte le 21 janvier 2021 : 

Europe : La région a continué de signaler un nombre élevé de cas en semaine 2, avec plus de 1,6 million de nouveaux cas et plus de 37 000 nouveaux décès, soit une diminution de 15% des cas et une augmentation de 2% des décès par rapport à la semaine 1. Les pays de la région Europe ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas étaient le Royaume-Uni (339 952 cas, soit 501 cas /100 000 hab.), la Russie (166 255 cas, soit 114 cas /100 000 hab.) et la France (125 279 cas, soit 192 cas /100 000 hab.). Le plus grand nombre de décès a été signalé au Royaume-Uni (7 722, +23%), en Allemagne (6 076, situation stable par rapport à la semaine précédente semaine 1) et en Russie (3 729, +12%).

Amérique : Dans la région, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a dépassé 2,4 millions en semaine 2, et on compte plus de 43 000 nouveaux décès, ce qui représente respectivement une baisse de 2% et une hausse de 15% par rapport à la semaine précédente (S01). Pour la quatrième semaine consécutive, les États-Unis restent le pays rapportant le plus grand nombre de cas avec 1 583 237 nouveaux cas (478 cas/ 100 000 hab.) et 23 198 nouveaux décès rapportés en S02. Les autres pays avec les plus grands nombres de nouveaux cas sont le Brésil (379 784 nouveaux cas, soit 179 nouveaux cas/100 000 hab.) et la Colombie (114 784 nouveaux cas, soit 225 nouveaux cas/100 000 hab.). Les États-Unis représentaient 66% de tous les nouveaux cas et 54% des décès dans la région des Amériques.

Méditerranée orientale : Plus de 183 000 nouveaux cas ont été signalés, soit une hausse de 7% pour la deuxième semaine consécutive. Le nombre de décès rapportés augmente également avec 2 846 décès (+2% par rapport à semaine 1) alors que la région avait présenté une baisse continue entre le 23 novembre 2020 et le 11 janvier 2021. Les pays avec le plus grand nombre de nouveaux cas sont l'Iran (43 957 cas soit 52 cas/100 000 hab. et une hausse de 2%), le Liban (33 605 cas soit 492 cas/100 000 hab. et une hausse de 15%) et les Émirats arabes unis (22 106 cas soit 224 cas/100 000 et une hausse de 38%). Ces trois pays représentent à eux seuls plus de la moitié (54%) des nouveaux cas de la région. Les plus grands nombres de décès sont observés en Iran, en Tunisie et en Egypte, ces pays enregistrant 60% des décès de la région.

Asie : Les indicateurs de l'épidémie continuent d'être en déclin, une tendance observée depuis mi-septembre. On dénombre plus de 200 000 nouveaux cas et 3 400 nouveaux décès, soit une diminution de 1% et une hausse de 4% respectivement par rapport à la semaine précédente (semaine 1). Les pays rapportant les nombres de nouveaux cas les plus élevés sont l'Inde avec 107 701 cas soit 8 cas/100 000 hab. (-15%), l'Indonésie avec 78 256 cas soit 29 cas/100 000 hab. (+31%) et le Bangladesh avec 5 681 soit 4 cas/100 00 hab. (-8%). Les trois pays cumulant le plus de décès dans la semaine (S02) sont l'Indonésie (1 820 décès, -31%), l'Inde (1 275, -18%) et le Bangladesh (127, -19%). Pour la première fois depuis avril 2020, l'Indonésie comptabilise plus de décès que l'Inde.

Afrique : Plus de 177 252 nouveaux cas et 5 000 décès ont été rapportés, une hausse de respectivement 1% et 16%. Le nombre de nouveaux cas rapportés est en augmentation depuis mi-septembre 2020, mais cette tendance s'accélère depuis fin novembre. Les trois pays rapportant le plus grand nombre de nouveaux cas sont l'Afrique du Sud (111 483 cas, soit 188 cas/100 000 hab. et une baisse de 11% par rapport à semaine 1), le Nigeria (11 465 cas soit 6 cas/100 000 hab. et une hausse de 38%) et la Zambie (9 507 cas, soit 52 cas/100 000 hab. et une hausse de 78%). Les pays rapportant le plus grand nombre de décès sur la semaine (S02) sont l'Afrique du Sud (4 027 décès, +10%), le Zimbabwe (200, +89%) et le Malawi (80, +186%).

Pacifique occidentale : Le nombre de nouveaux cas est de 81 000 soit une augmentation de 14% par rapport à la semaine précédente. Cette tendance à la hausse est observée depuis fin octobre 2020, avec une accélération depuis deux semaines. Les trois pays rapportant le plus nombre de nouveaux cas sont le Japon avec 41 521 cas, soit 33 cas /100 000 hab. (+4%), la Malaisie avec 21 536 cas, soit 67 cas/100 000 hab. (+33%) et les Philippines avec 12 894 cas, soit 12 cas/100 000 hab. (+45%). Les pays rapportant cette semaine le plus grand nombre de décès sont les Philippines (486 décès, +235%), le Japon (450, situation stable par rapport à la semaine précédente S01) et la Corée du Sud (124, +24%).

Combien de morts du Covid-19 dans le monde ?

L'épidémie de coronavirus continue de faire des morts. Samedi 23 janvier, plus de 2 millions de décès sont déplorés, selon les comptages de l'Université Johns Hopkins (2 109 626et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (2 036 713 dans la semaine 2, depuis décembre 2019). 

Nombre de morts du Covid-19 par continent du 31 décembre 2019 au 17 janvier 2021 (source : Ecdc.Europa.eu)

 

Nombre de décès Covid-19

Pourcentage de la population décédée du Covid-19

Amérique

969 992

0.09%

Europe

662 326

0.09%

Asie

324 294 0,01%

Afrique

78 894

0.01%

Océanie

1 201

< 0.01%

Autres

6

0%

Total

2 036 713 

0.03% 

Quels sont les pays les plus endeuillés ?

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de décès par Covid-19 dans le monde au 23 janvier 2021 (Source : Johns Hopkins Université)

Pays

Nombre de décès

Pourcentage de la population décédée

Etats-Unis

414 224

0.13%

Brésil

215 243

0.10%

Inde

153 184

0.01%

Mexique

147 614

0.12%

Royaume-Uni

96 166

0.14%

Italie

84 674

0.14%

France

72 789

0.11%

Russie

67 919 0.05%

Iran

57 294 0.07%
Espagne 55 441

0,12%

> Voir le nombre de décès des autres pays 

Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, de décembre 2019 au 17 janvier 2021 (semaine 53)
 

courbe-covid-monde-cas
Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, de décembre 2019 au 17 janvier 2021 © Ecdc.europa.eu

Coronavirus en Europe : carte, nouvelles mesures restrictives pour faire face à la reprise

La région Europe a continué de signaler un nombre élevé de cas sur la semaine du 11 au 17 janvier, avec plus de 1,6 million de nouveaux cas et plus de 37 000 nouveaux décès, soit une diminution de 15% des cas et une augmentation de 2% des décès par rapport à la semaine précédente. Les pays de la région Europe ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas étaient le Royaume-Uni (339 952 cas, soit 501 cas /100 000 hab.), la Russie (166 255 cas, soit 114 cas /100 000 hab.) et la France (125 279 cas, soit 192 cas /100 000 hab.).

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe, sur les semaines 1 et 2 : du 4 janvier au 17 janvier 2021

carte-covid-monde-cas-europe
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe, sur les semaines du 4 au 11 janvier 2021 © Ecdc.europa.eu

Parmi les dernières infos :

  • Semi-confinement en Norvège. Ce samedi 23 janvier, le gouvernement norvégien a annoncé des mesures de semi-confinement, au moins jusqu'au 31 janvier, à Oslo et dans sa région, après la découverte d'un foyer du variant anglais. "Nous mettons en place les mesures les plus strictes depuis mars dernier dans dix communes. Dans certains domaines, nous allons même encore plus loin qu'en mars", a constaté le ministre de la Santé, Bent Høie, lors d'une conférence de presse.
  • Nouvelles restrictions en Belgique. Lors d'une conférence de presse ce vendredi 22 janvier, le Premier ministre belge Alexander De Croo, a annoncé l'interdiction de voyager à l'étranger pour ses concitoyens à partir de mercredi 27 janvier jusqu'au 1er mars. Seuls les séjours jugés "essentiels" seront autorisés : pour des raisons de décès, de soins médicaux, de coparentalité, de nécessités professionnelles impératives...
  • Variant anglais. Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré, vendredi 22 janvier lors d'une conférence de presse, que le variant "britannique" du nouveau coronavirus "pourrait être davantage mortel en plus d'être davantage transmissible". La mortalité engendrée par le virus mutant pourrait être de 30 % à 40 % plus élevée que celle liée à la souche originelle.
  • Retards de livraison du vaccin AstraZeneca. Le groupe britannique AstraZeneca a indiqué vendredi 22 janvier des retards de livraison de son vaccin au sein de l'Union européenne. "Les volumes initiaux seront inférieurs à ceux qui étaient prévus en raison d'une baisse des rendements sur un site de production au sein de notre chaîne d'approvisionnement en Europe", a expliqué un porte-parole du laboratoire anglo-suédois à Reuters.
  • Nouvelles mesures en Espagne. Vendredi 22 janvier, la région de Madrid a décidé d'avancer l'heure du couvre-feu à 22 heures et l'horaire de fermeture des bars et des restaurants à 21 heures. 

 Coronavirus en Espagne : près de 40 000 nouveaux cas par jour, vers une troisième vague ?

L'Espagne compte 2 499 560 cas de Covid-19 et 55 441 morts au 23 janvier 2021, selon les données de l'université Johns Hopkins, et l'épidémie reprend de l'ampleur avec peut-être une troisième vague à venir. La vaccination a débuté le 27 décembre. Le gouvernement espagnol a décrété, pour l'ensemble du territoire national à l'exception des Canaries, un nouvel état d'alerte sanitaire jusqu'au 9 mai 2021. 

→ Pour voyager en Espagne : Depuis le 23 novembre, un test PCR effectué moins de 72h avant l'arrivée et dont le résultat est négatif, est exigé à l'entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure. Celle-ci s'applique aux voyageurs, quelle que soit leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d'un pays classé "à risque", c'est-à-dire enregistrant un taux d'incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation de test PCR négatif à l'arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.

L'ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles suivantes :

  • le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu'une distance d'un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes ;
  • le port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;
  • le respect des gestes barrières ;
  • la tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.

Evolution des cas de Covid-19 en Espagne, par jour au 23 janvier.

courbe-covid-espagne
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Espagne, par jour © Université Johns Hopkins

Italie : plus de 2,3 millions de cas et plus de 80 000 morts

L'Italie compte 2 441 854 cas de Covid-19 et 84 674 morts selon l'Université Johns Hopkins, samedi 23 janvier. En raison de l'augmentation du nombre de cas de covid-19, les autorités italiennes ont adopté de nouvelles restrictions liées au contexte sanitaire. Le décret-loi (DPCM) en vigueur du 16 janvier au 5 mars instaure quatre catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes, détaillées sur le site France Diplomatie :

  1. zone rouge pour un risque maximal : Lombardie, Sicile, Province autonome de Bolzano.
  2. zone orange pour un risque élevé : Abruzzes, Calabre, Émilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Latium, Ligurie, Marches, Piémont, Pouilles, Ombrie, Val d'Aoste, Vénétie.
  3. zone jaune pour un risque modéré : Sardaigne, Basilicate, Toscane, Province autonome de Trente, Molise et Campanie.
  4. zone blanche pour un risque réduit : aucune région.

Le placement d'une région dans l'une de ces trois catégories est décidé par le ministre de la Santé, en tenant compte de nombreux indicateurs. Chaque région peut moduler à la hausse ou à la baisse les mesures restrictives (au niveau des provinces voire des communes).

La situation sanitaire est réévaluée régulièrement ainsi que le classement des régions. 

Au niveau national, des restrictions s'appliquent dans les 3 zones (rouge, orange ou jaune). En zone blanche des mesures spécifiques pourront être adoptées :

  1. Un couvre-feu de 22h00 à 5h00 du matin (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité) ; une attestation (disponible sur le site du ministère de l'Intérieur) devient nécessaire pour toute sortie pendant les horaires du couvre-feu.
  2. L'interdiction jusqu'au 15 février de se déplacer entre les Régions (même entre régions d'une même couleur) ;
  3. La fermeture des salles de spectacles, des congrès, des salles de sport et piscines ; dans les zones jaunes, les musées pourront rouvrir en semaine ;
  4. La fermeture des services de restauration sur place (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) à 18h00 ;
  5. L'obligation de porter un masque en permanence : dans les lieux fermés accessibles au public, mais aussi dans les lieux fermés autres que les domiciles privés, et à l'extérieur ;
  6. L'interdiction des festivités en intérieur ou en extérieur, à l'exception de celles liées à des cérémonies civiles ou religieuses ;
  7. La recommandation d'éviter les festivités dans les domiciles privés et de s'abstenir de recevoir des personnes extérieures au foyer (max. 2 personnes).

Dans les zones orange et rouge des restrictions supplémentaires, notamment en matière de déplacements, sont imposées :

Zones orange :

  1. Interdiction des déplacements à partir de et vers ces zones (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité), ainsi que les déplacements entre les communes de ces zones ;
  2. Les services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) peuvent rester ouverts uniquement pour la vente à emporter.

Zones rouge :

  1. Fermeture des services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) ainsi que des commerces (hormis ceux alimentaires ou de première nécessité) et activités de service aux personnes ;
  2. Interdiction des déplacements à partir de, vers et à l'intérieur de ces zones (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité).

Le transit par ces zones reste autorisé, à condition que le déplacement soit motivé par des raisons professionnelles, de santé, de nécessité ou le retour au domicile habituel.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Italie, par jour, au 23 janvier

covid-19-courbe-italie
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Italie, par jour. © Université Johns Hopkins

Allemagne : plus de 50 000 morts, masque FFP2, confinement étendu

L'Allemagne totalise 2 132 237 cas de Covid-19 et 51 771 morts au 23 janvier, selon l'université Johns Hopkins. Le pays renforce et prolonge ses mesures sanitaires (confinement, port du masque FFP2 et la fermeture des commerces non-essentiels) jusqu'au 14 février. Le télétravail sera obligatoire "partout où cela est possible" . Les crèches, les écoles, les bars et restaurants ainsi que les lieux cultures restent donc fermés. Par ailleurs, l'Allemagne a rendu obligatoire le port de masques médicaux, et non plus artisanaux dans les transports et les magasins. En Bavière, les masques FFP2, plus filtrants sont obligatoires.

Jusqu'au 15 février 2021, sont interdits sur tout le territoire fédéral :

  1. Les rassemblements de plus de 1 foyer plus 1 personne maximum ;
  2. Les nuitées touristiques (les déplacements privés non impérieux sont fortement déconseillés, y compris pour rendre visite à la famille) ;
  3. Les déplacements supérieurs à 15 km autour de la ville de résidence dans les districts (Landkreis) où le taux d'incidence dépasse 200 nouvelles contaminations cumulées en 7 jours pour 100 000 habitants (sauf deux motifs impérieux : activités professionnelles et RDV médicaux).

Jusqu'au 15 février 2021, sont fermés sur tout le territoire fédéral : les commerces non essentiels, les lieux de spectacles (dont les théâtres, opéras, salles de concert, cinémas), les lieux de loisirs (dont les musées, salles de jeux, foires, parcs d'attraction, discothèques, maisons closes), les lieux de sports (dont les piscines, bains, saunas, centres de fitness), les lieux de restauration (dont les bars, clubs, restaurants), les lieux de soins corporels (dont les salons de beauté, cabinets de massage, studios de tatouage).

Depuis le 11 janvier 2021, l'Allemagne a décidé de renforcer les règles de quarantaine auxquelles doivent se soumettre les voyageurs en provenance de zone à risque. Les changements majeurs prévus sont en particulier :

Toute personne entrant sur le territoire allemand (par voie aérienne, maritime, fluviale, ferroviaire ou routière) ayant séjourné ou transité dans les 10 derniers jours dans une zone classée comme " à risque " par les autorités sanitaires allemandes devra se conformer à quatre principales obligations :

  1. Mesure 1 : Informer les autorités sanitaires locales de son entrée sur le territoire allemand
  2. Mesure 2 : : Obligation de passer un test soit au minimum 48 heures avant l'arrivée en Allemagne, soit juste après l'entrée sur le territoire allemand
  3. Mesure 3 : Observer une quarantaine de 10 jours à son domicile, sans y recevoir de visite (hors autres membres du domicile) ; cette quarantaine peut être réduite à 5 jours sur présentation d'un second test PCR négatif réalisé en Allemagne au plus tôt 5 jours après l'entrée sur le territoire allemand.
  4. Mesure 4 : Informer les autorités sanitaires de toute apparition de symptômes.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Allemagne, par jour au 23 janvier

courbe-covid-allemagne
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Allemagne, par jour © Université Johns Hopkins

Etats-Unis : quarantaine, test négatif, les mesures de Joe Biden

Les États-Unis sont le pays le plus lourdement affecté au monde par la pandémie de coronavirus en chiffres absolus (cas et décès). Samedi 23 janvier, le pays enregistre plus de 24 millions de cas de Covid (24 823 197) et plus de 410 000 morts (414 124). Le nouveau président des Etats-Unis, Joe Biden, fait de la lutte contre la Covid-19 une priorité. Il a annoncé que les voyageurs arrivant en avion devraient être en mesure de présenter un test négatif au virus et devront effectuer une quarantaine. L'AFP rapporte que Joe Biden "a promis une mobilisation comme "en temps de guerre" face au Covid-19, annonçant des restrictions pour les voyageurs et dénonçant le "terrible échec" de la distribution des vaccins." Le 14 décembre, le pays avait commencé à administrer le vaccin développé par Pfizer et BioNTech. Un comité consultatif d'experts a voté le 18 décembre, pour recommander l'autorisation d'urgence aux Etats-Unis du vaccin Moderna. 

Les mesures adoptées par les autorités américaines sont évolutives et le plus souvent d'application immédiate, prévient le site France Diplomatie. En fonction de l'évolution de la situation sanitaire, les autorités américaines sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays et des voyageurs faisant l'objet de mesures spécifiques à l'arrivée aux États-Unis. 

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par jour au 23 janvier

courbe-covid-etats-unis-usa
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par jour. © Université Johns Hopkins

Voyages : frontières ouvertes, fermées, test à l'aéroport en France

Les frontières extérieures à l'Union Européenne sont fermées. Les Français de l'étranger restent libres de regagner le territoire national. Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire français à compter du 28 octobre. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides antigéniques sont déployés pour toutes les arrivées. 

DATES CLÉS DE L'ÉPIDÉMIE DANS LE MONDE

  • Le 31 décembre 2019, l'Organisation mondiale de la Santé en Chine est informée de plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan. 44 personnes sont infectées entre cette date et le 3 janvier 2020.
  • Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises identifient un "nouveau type de coronavirus".
  • Le 13 janvier, un cas importé est recensé en Thaïlande.
  • Le 15 janvier, le virus cause la mort d'une première personne à Wuhan, un homme de 69 ans. 
  • Le 23 janvier, trois villes chinoises dont Wuhan sont placées en quarantaine.
  • Le 25 janvier, trois personnes contaminées sont recensées en France, deux à Paris et une Bordeaux. Ce sont les premiers cas enregistrés sur le continent européen.
  • Le 30 janvier, l'Organisation mondiale de la Santé décrète l'urgence de santé mondiale. Cette mesure n'avait été décrétée que 5 fois depuis sa création (pour Ebola (deux fois), la grippe H1N1, Zika et la poliomyélite). 
  • Le 11 mars, l'OMS classifie de pandémie la diffusion de la maladie à coronavirus Covid-19 dans le monde.
  • Le 13 mars, l'OMS désigne désormais l'Europe comme épicentre.
  • Le 16 mars, l'Europe ferme ses frontières ainsi que celles de l'espace Schengen. La France met en place un dispositif de confinement interdisant les déplacements.
  • Le 2 avril, le million de cas de coronavirus dans le monde est dépassé, et plus de 51.000 morts, selon le décompte de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 28 juin, le cap des 10 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 500 000 décès ont été atteints dans la nuit du 28 au 29 juin 2020, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 11 août, le cap des 20 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 730 000 décès ont été atteints, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 30 août, le cap des 25 millions de cas de Covid-19 a été officiellement franchi à travers le monde dans la nuit de samedi à dimanche, dont plus de la moitié en Amérique, selon un comptage réalisé par l'AFP.
  • Le 18 septembre, le cap des 30 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et 947 000 décès sont déclarés, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Au 1er octobre, le cap du million de morts du Covid-19 dans le monde est franchi.
  • Au 9 novembre, plus de 50 millions de personnes sont contaminées par la Covid-19 dans le monde. 
  • Au 10 novembre, les Etats-Unis ont dépassé les 10 millions de cas.
  • Au 15 novembre, le Mexique a dépassé le million de cas de Covid-19.
  • Au 17 novembre, la France a dépassé les 2 millions de cas Covid-19. 
  • Au 19 novembre, les Etats-Unis déplorent plus de 250 000 morts de la Covid-19.
  • Au 26 novembre, plus de 60 millions de personnes sont contaminées dans le monde.
  • Le 9 décembre, les Etats-Unis franchissent le cap des 15 millions de cas Covid-19. 
  • Le 14 décembre, plus de 72 millions de personnes sont infectées par la Covid-19 dans le monde. 
  • Le 11 janvier, plus de 90 millions de personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus dans le monde. 

Sources :

Université John Hopkins

ECDC

- Flambée de maladie à coronavirus 2019 ( Covid-19), OMS 

Gestion de l'épidémie