Fécalome (bouchon de selles) : comment l'évacuer ?

"Fécalome (bouchon de selles) : comment l'évacuer ?"

Le fécalome ou "bouchon de selles" se caractérise par une accumulation anormale de matières fécales sèches et dures dans le rectum. C'est l'une des complications de la constipation chronique. Que faire ? Comment l'évacuer ? Un laxatif ? Un lavement ?

Un fécalome correspond à l'accumulation de selles sèches, déshydratées et très dures, ce qui favorise bien évidemment la constipation. On peut également parler de "bouchon de selles". Ces matières fécales s'accumulent le plus souvent dans le rectum, la partie finale de l'intestin (côlon terminal et ampoule rectale). Il faut une prise en charge rapide. Quelles sont les causes d'apparition d'un fécalome ?  Quels sont les symptômes ? Comment faire passer un bouchon de selles ? Avec un laxatif ? Un lavement ? Comment évacuer un fécalome naturellement ?

Définition : c'est quoi un fécalome ?

Ultime complication de la constipation, le fécalome est une concentration anormale de matières fécales sèches et très dures qui s'accumulent le plus souvent dans le rectum, c'est à dire la partie terminale de l'intestin. C'est une pathologie intestinale grave qui nécessite une prise en charge médicale rapide. De fausses diarrhées ou de l'incontinence fécale chez une personne constipée sont souvent révélatrices d'un fécalome.

Schéma d'un fécalome

fecalome-constipation
© Roberto Biasini - 123RF

Quels sont les symptômes d'un fécalome ?

Lors d'un fécalome, les selles fortement déshydratées sont très difficiles à éliminer naturellement et forment ce qu'on peut considérer comme un "bouchon" de selles. S'ensuit une constipation souvent extrêmement douloureuse, qui doit pousser à consulter. Le fécalome peut se manifester par des douleurs abdominales, des fausses diarrhées, des nausées et/ou des vomissements. Dans les cas les plus graves, il induit une occlusion intestinale qui s'accompagne d'une rétention ou d'une incontinence urinaire, ainsi que d'une agitation et/ou confusion et même de thromboses veineuses pelviennes.

En somme, voici les symptômes d'un fécalome :

  • Douleurs pelviennes, abdominales ou au niveau du rectum
  • Envie pressante d'aller aux WC mais impossibilité d'évacuer les selles
  • Fausses diarrhées, engendrées par l'irritation des parois rectales

Quelles sont les causes possibles d'un fécalome ?

Le fécalome est liée à une constipation chronique, favorisée par :

  • Un manque d'activité physique
  • Une immobilisation prolongée
  • Des troubles du système nerveux empêchant d'aller à la selle correctement (affectant les réflexes de défécation)
  • Une carence en fibres (manque de légumes, fruits et céréales complètes)
  • La prise de certains médicaments comme les anticholinergiques, les morphiniques, les inhibiteurs calciques, ou les antidépresseurs par exemple.
  • Une mauvaise hydratation

Certaines personnes sont plus susceptibles de développer un fécalome comme les personnes âgées, les personnes stressées ou anxieuses, ou les personnes qui restent longtemps alitées ou immobilisées, suite à une intervention chirurgicale par exemple. 

Quand consulter en cas de bouchon de selles ?

En cas de constipation chronique avec survenue anormale de diarrhées, de douleurs abdominales intenses et de nausées et de vomissement, une consultation médicale s'impose, de préférence en urgence. Dans tous les cas, la constipation chronique n'est pas anodine et nécessite un suivi médical régulier et éventuellement l'avis d'un gastro-entérologue.

Quelles sont les complications d'un fécalome ?

Parmi les complications les plus courantes d'un fécalome, il y a :

  • Une occlusion intestinale qui doit être prise en charge en urgence
  • Une perforation de la paroi rectale (plus rare)
  • Une ulcération rectale (plus rare)
  • Une compression vésicale (plus rare)
  • Une ischémie artérielle
  • Une incontinence anale
  • Un syndrome compartimental

Traitement : comment soigner un fécalome ?

Pris à temps, un simple lavement évacuateur (solution buvable) permet de ramollir les selles pour évacuer le fécalome par les voies naturelles. En revanche, un lavement ou micro-lavement sont souvent inefficaces, car la masse très dure du fécalome empêche l'introduction de la canule dans le rectum. La prise de laxatifs permet également de soigner un fécalome. Non soigné, le fécalome peut par contre conduire à une occlusion intestinale, qui nécessite une intervention chirurgicale en urgence.

Les traitements naturels sont souvent insuffisants devant la gravité d'un fécalome.

Quels sont les remèdes naturels pour évacuer un fécalome ?

Les traitements naturels sont souvent insuffisants devant la gravité d'un fécalome. Cependant, certains aliments comme le son de blé, les pruneaux, les plantes à mucilages (le psyllium, l'agar agar, la gomme guar), ou les graines de lin peuvent aider à lutter contre la constipation. L'homéopathie peut aussi aider, mais toujours en complément d'une prise en charge médicale : Plumbum 5CH quand la constipation est associée à des douleurs abdominales importantes et Opium 5CH en cas de selles très dures.

Prévention : comment éviter la formation d'un fécalome ?

Pour prévenir la survenue du fécalome, il est préférable de :

► Lutter contre la constipation chronique en adoptant une alimentation riche en fibres (fruits, légumes verts, pruneaux, céréales, etc.)

► Boire de l'eau riche en magnésium et en pratiquant une activité physique régulière (environ 1.5L par jour)

► Eviter les médicaments qui constipent : les anticholinergiques, les morphiniques, les inhibiteurs calciques, ou les antidépresseurs par exemple.

► Aller aux toilettes à heure régulière en privilégiant l'heure suivant le repas.

Pour aller plus loin : Société Nationale Française de Gastro-entérologie

Autour du même sujet

Gastro-entérologie