Cholestérol élevé : à partir de quel taux ?

"Cholestérol élevé : à partir de quel taux ?"

L'hypercholestérolémie correspond à une augmentation du taux de cholestérol sanguin. Ceci constitue un facteur de risque cardio-vasculaire majeur. Normes, mesure du taux de cholestérol, régime anti-cholestérol, aliments à éviter... On fait le point.

La surveillance du taux de cholestérol est indispensable, surtout en vieillissant, car un taux trop élevé (particulièrement de mauvais cholestérol, LDL) favorise la formation de plaques d'athérome dans les artères, le rétrécissement de celles-ci et si on ne fait rien leur occlusion (infarctus).

Définition du cholestérol

Le cholestérol est un lipide indispensable au bon fonctionnement des membranes cellulaires. Il est produit par le foie et 'intestin. Il est transporté dans le sang par des lipoprotéines mines, ce qui permet de différencier les LDL, HDL et VLDL cholestérol, en fonction de la densité de la lipoprotéine qui le transporte. En excès, le cholestérol est responsable de complications cardio-vasculaires.

Quelles sont les normes ?

Les normes du taux de cholestérol varient selon les laboratoires, mais de manière générale le cholestérol doit être inférieur à 2g/l. Il est mesuré également en fonction du taux des différentes lipoprotéines qui le transportent., le LDL étant considéré comme le "mauvais cholestérol" et le HDL  comme le "bon cholestérol". Le rapport LDL/HDL, s'il est supérieur à 1, permet d'identifier les sujets à risque.

A partir de quel taux a-t-on trop de cholestérol ?

Un taux de cholestérol trop élevé, c'est-à-dire supérieur à 2g/l, expose à des risques de complications cardio-vasculaires en raison de la formation de plaques d'athérome sur les parois des artères. La surveillance de la cholestérolémie de ces sujets doit être régulière. Il existe des formes familiales d'hyperlipidémies, qui peuvent nécessiter un traitement dès l'enfance.

Diagnostic : comment se mesure le taux de cholestérol ?

Le diagnostic de l'hypercholestérolémie se fait par une simple prise de sang qui permet de mesurer le taux de cholestérol total et celui des différents lipoprotéines transporteuses.

Quels sont les aliments à éviter quand on a trop de cholestérol ?

La diminution de la consommation de graisses saturées est une mesure importante qu'il est nécessaire d'adopter. Voici la liste des aliments qu'il est conseillé d'éviter, en cas d'hypercholestérolémie:

  • beurre, crème fraîche, lait entier et demi écrémé, concentré.
  • viandes grasses : mouton, agneau, oie, bœuf, poule, abats
  • charcuterie.
  • huile végétale: arachide, palme.
  • fromages : pas plus de deux fois par semaine.
  • œufs.
  • fritures, frites chips.
  • viennoiseries, pâtisseries.chocolat, biscuits.glaces (sauf les sorbets)

Quels traitements pour faire baisser son cholestérol ?

Il existe des traitements médicamenteux pour faire baisser le taux de cholestérol. Ceux-ci doivent être systématiquement associés au régime alimentaire. Il s'agit principalement des stationnes et des vibrantes. Les satines on montré une réelle efficacité mains sont pas dépourvues d'effets secondaires.

Prévention

"Une bonne hygiène de vie associant une alimentation équilibrée, une activité physique régulière (marcher 30 minutes par jour est très bénéfique), l'absence de tabagisme et une bonne gestion du stress va limiter considérablement les risques cardiovasculaires", conseille le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. Il est indispensable d'intervenir sur les autres facteurs de risque cardio-vasculaires comme l'hypertension artérielle, la sédentarité, l'obésité… La pratique d'une activité sportive quotidienne est indispensable afin de diminuer les risques cardiovasculaires et d'augmenter le taux du bon cholestérol, Le HDL-cholestérol.