Reconnaître les symptômes de l'ovulation

L'ovulation se produit généralement 2 semaines avant le début des règles, chez les femmes qui ont des cycles réguliers. Pour celles qui ont des cycles irréguliers, il peut être intéressant de repérer les signes annonçant une ovulation, en particulier quand on souhaite tomber enceinte.

Définition

L'ovulation est à la base de la reproduction. Elle a pour but de libérer un ovocyte dans les trompes de Fallope. Il est ensuite prêt à être fécondé par un spermatozoïde et à donner naissance à un embryon. "L'ovulation survient généralement 14 jours avant le début des règles suivantes, explique Brigitte Letombe, gynécologue médical et obstétrique à Lille. Il y a certains signes annonciateurs mais chaque femme a des signes différents."

Symptômes : "Surtout des pertes blanches plus abondantes"

Ovulation normale

Certains des signes peuvent être annonciateurs d'une ovulation, même si chaque femme est différente et doit apprendre à reconnaître ses propres signes. Parmi les plus fréquents, on retrouve :

  • une sorte de tension au niveau des seins,
  • une sensation de libido plus forte chez certaines,
  • surtout des pertes vaginales plus abondantes, voire des sécrétions vaginales légèrement gluantes et transparentes "dont la consistance peut faire penser à du blanc d'œuf" détaille la gynécologue. C'est cette glaire vaginale qui permet aux spermatozoïdes d'atteindre l'utérus.
  • "Il peut aussi y avoir une légère augmentation de la température, mais un jour après l'ovulation, c'est pourquoi certaines techniques se basent là-dessus" ajoute le docteur. Pour être repérée, la prise de température doit être effectuée sur plusieurs mois, toujours dans les mêmes conditions.
  • "Il y a des femmes qui ressentent une douleur abdominale, au niveau de l'ovaire, lors de l'ovulation. Elles peuvent même dire de quel côté elles ont ovulé, mais c'est loin d'être la majorité."
  • Plus rarement  : des ballonnements voire une légère prise de poids associée à un phénomène de rétention d'eau.

Cette reconnaissance des signes d'ovulation n'est pas facile et l'absence de symptômes ne signifie pas qu'il n'y a pas d'ovulation et qu'un rapport sexuel non protégé n'entraînera pas de grossesse.

"Il peut y avoir des règles sans ovulation"

Mauvaise ovulation : quels symptômes ?

On parle de mauvaise ovulation quand il y a une anomalie irrégulière de l'ovulation, ce qu'on appelle aussi dysovulation. "L'ovulation se produit, mais pas à chaque cycle, explique le docteur Letombe. Il peut ne pas avoir d'ovulation pendant deux, trois mois. On s'en rend compte parce qu'il n'y a aucun signe d'ovulation, il faut donc faire un bilan gynécologique si cela persiste." 

Ces troubles peuvent avoir plusieurs origines : un choc psychologique, un amaigrissement extrême, ou un mauvais fonctionnement de l'ovaire, qui est incapable d'ovuler ou de fabriquer dans le bon équilibre les hormones nécessaires aux tous premiers stades de développement de l'embryon, avant même le retard de règles. "Il faut aussi faire attention aux règles : dans le cas d'une dysovulation, il peut arriver qu'il y ait des saignements sans ovulation, c'est pour cela qu'un bilan gynécologique est nécessaire dès qu'on a un doute."

Ovulation tardive

"Une ovulation tardive peut être le signe d'une ovulation de mauvaise qualité." En effet, les cycles irréguliers sont en général mauvais signe (mais pas toujours, c'est au cas par cas). "On peut anticiper une ovulation tardive avec sa courbe de température ou un test d'ovulation urinaire, qui sont très fiables", précise la gynécologue. "Mais quand on a des cycles irréguliers et qu'on veut être enceinte, le mieux est de faire une consultation gynécologique avec dosages hormonaux, une prise de sang avec une échographie qui nous permet de voir si l'ovulation est de mauvaise qualité ou pas", conseille la gynécologue obstétrique.

Cycle sans ovulation : quels symptômes ?

Une absence d'ovulation s'appelle l'anovulation. "Les signes de celles-ci sont le plus souvent des règles irrégulières, des cycles longs, ou encore l'absence de règles", explique le docteur Brigitte Letombe.

Plusieurs causes : le Syndrome des Ovaires Polykystiques ou SOPK (il s'agit d'un trouble primitif des ovaires, touchant 5 à 10 % des femmes), une hyperprolactinémie, une insuffisance hypophysaire primaire, une maladie comme le diabète, un traitement lourd contre le cancer (chimiothérapie) ou encore une ménopause précoce. Selon la cause, l'absence d'ovulation peut être temporaire ou définitive.

Arrêt de la pilule : l'ovulation n'attend pas !

Après l'arrêt de la pilule, il n'y a normalement pas d'anovulation : "C'est une idée reçue sur la pilule, précise le docteur. Certaines femmes croient qu'elle fonctionne encore 2 ou 3 mois après l'arrêt, or pas du tout ! S'il faut la prendre tous les jours, c'est pour une raison. On a pleins de femmes qui viennent pour une IVG à cause de cette idée reçue !"

Symptômes de l'ovulation après une fausse-couche

"Les symptômes de l'ovulation sont les mêmes après une fausse-couche, déclare la gynécologue. Il n'y a aucune différence, le cycle se remets en place normalement le mois prochain." Pas d'inquiétude à avoir, donc.

Test d'ovulation

Si vous souhaitez tomber enceinte, et que vous avez du mal à reconnaître ces signes d'ovulation, vous pouvez aussi utiliser des tests d'ovulation, vendus en pharmacie et à réaliser à domicile. Ils sont très fiables.

Merci à  Brigitte Letombe, gynécologue médical et obstétrique.

Lire aussi : 

Reconnaître les symptômes de l'ovulation
Reconnaître les symptômes de l'ovulation

Sommaire Définition Symptômes Ovulation normale Mauvaise ovulation Ovulation tardive Cycle sans ovulation Ovulation après l'arrêt de la pilule Ovulation après fausse couche Test d'ovulation Définition ...