Au ski, prenez soin de vos genoux ! Entorse, fracture et rupture de ligament...

Il existe plusieurs types de traumatismes auxquels le genou peut être confronté lors d'un accident de ski.

 On assiste à des entorses du genou. L'articulation a subi, comme le nom de ce traumatisme l'indique, une torsion et se trouve donc plus ou moins endommagée. Les ligaments peuvent être étirés, les ménisques (cartilages situés entre le fémur et le tibia) peuvent être déchirés, les cartilages abîmés. Ce type de blessure ne se voit pas nécessairement avec une simple radio, un examen plus poussé, tel qu'une IRM, peut être prescrit.

 Et plus grave : la rupture de ligament, lorsque la torsion est plus sévère. Les ligaments, ce sont ces "élastiques naturels", qui connectent les os d'une articulation entre eux. Chaque genou est doté de quatre types de ligaments, désignés selon leur position. Il y a le ligament latéral interne (LLI), le ligament latéral externe (LLE), le ligament croisé antérieur (LCA) et le ligament croisé postérieur (LCP). Si le choc et la torsion sont trop intenses, certains de ces ligaments peuvent se briser. "Le traumatisme le plus fréquent, c'est la rupture du ligament croisé antérieur, développe le Dr Bouchet. En France, elle concerne 25 000 personnes par an, dont deux tiers sont des femmes. C'est une blessure fréquente dans les accidents de ski, mais on en voit encore plus dans le cadre de sports comme le rugby, le football ou les arts martiaux."

 Même si elle est plus rare, la célèbre fracture fait aussi des victimes chaque année. Le plus souvent, c'est le plateau tibial, c'est-à-dire le haut du tibia, au niveau de l'articulation, qui est atteint. Une radio devrait permettre de confirmer ce diagnostic.

 D'autres petits traumatismes et douleurs peuvent survenir, notamment si le genou est déjà un peu abîmé, souffrant par exemple d'arthrose de la rotule. Les frôlements transversaux peuvent entraîner un épanchement du liquide synovial, situé dans l'articulation, ce qui provoquera un gonflement du genou. Des douleurs musculaires sont également susceptibles de se manifester.

Sommaire