Foulure : cheville, pieds, doigts, c'est quoi, que faire ?

Bien que fréquente et bénigne, une foulure n'en demeure pas moins douloureuse. Elle est provoquée par un étirement des ligaments, l'articulation restant fonctionnelle. Comment réagir en cas de foulure ? Combien de temps dure-t-elle ? Les explications du Dr. Ahmed Meziane, chirurgien orthopédiste, spécialiste de la hanche.

Foulure : cheville, pieds, doigts, c'est quoi, que faire ?
© yodiyim

Quelle est la définition médicale d'une foulure ?

La foulure correspond à un trop grand étirement des fibres des ligaments au niveaux de différentes articulations du corps. Les plus fréquentes sont les foulures de la cheville, du poignet, des doigts et du genou. "Les causes de foulure sont multiples : faux mouvement notamment la cheville qui tourne lors d'un mauvais appui, échauffement inapproprié avant de débuter l'activité sportive, fatigue musculaire, terrain accidenté..., explique le Dr. Ahmed Meziane. Les symptômes sont une douleur brutale, accompagnée d'un gonflement de la zone atteinte. Il y a parfois aussi un hématome. Certaines personnes souffrent d'une faiblesse ligamentaire et sont donc plus exposées que d'autres à cet accident."

Foulure de la cheville

Elle est très fréquente et se produit à la faveur d'un faux pas ou d'une réception brutale au sol : le pied part subitement sur un côté, provoquant l'atteinte du ligament. Elle se caractérise par une forte douleur sur l'instant. Quelques heures plus tard, la cheville enfle. Une ecchymose peut aussi apparaître. "Glacer la zone, surélever le pied, prendre du repos et, au besoin, des antalgiques, permettent de soulager la foulure en 72 heures. Le repos de longue durée n'est pas recommandé car l'utilisation de l'articulation favorise également sa guérison", recommande le Dr. Meziane.

Foulure du doigt

Elle est très fréquente chez les sportifs, en particulier pour ceux qui pratiquent un sport de ballon. Il s'agit d'un étirement ou d'un allongement d'un ligament. Le doigt peut être très douloureux et enflé. Il est recommandé de glacer la zone et de prendre des antalgiques contre la douleur et, pour éviter de se blesser à nouveau sur cette zone si exposée, de porter une attelle durant 2 à 3 jours.

"Si, au terme de 48 heures de traitement, la douleur n'est pas calmée, prenez rendez-vous chez votre médecin"

Foulure du pied

Celle-ci se produit lorsque le pied se tord. La foulure touche alors principalement le dessus du membre. Restez tranquille, poser une poche de glace et surélever le membre permet un retour au calme en quelques jours.

Foulure de l'orteil

Elle se produit lorsque vous vous cognez dans un meuble ou une porte entrouverte, en tapant dans un ballon…  La douleur est forte, au point parfois d'avoir du mal à marcher quelques instants. L'orteil peut gonfler et devenir bleu. Pour calmer le mal, appliquez de la glace et prenez un antalgique et restez au repos 48 à 72 heures.

Comment distinguer une foulure d'une entorse ?

"Le terme foulure est généralement utilisé pour désigner une légère entorse. L'entorse correspond à une déchirure ligamentaire, plus ou moins importante", explique le Dr. Meziane.

En combien de temps se guérit une foulure ?

Une foulure guérit entre 3 et 5 jours environ. 

Que faire en cas de foulure ?

Si elle se produit dans le cadre du sport, stoppez de suite votre activité pour ne pas aggraver la lésion. Du repos et des médicaments contre la douleur (par voie orale ou cutanée) suffisent à faire rentrer les choses dans l'ordre. Vous pouvez également appliquer de la glace sur la zone lésée afin de soulager la douleur et le gonflement et, dans les cas d'atteintes au pied et à la cheville, surélever le membre. "Si, au terme de 48 heures de traitement, la douleur n'est pas calmée, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant", conseille l'expert.

Merci au Dr. Ahmed Meziane, chirurgien orthopédiste, spécialiste de la hanche à la clinique Capio, à Domont (95).

Blessures