La santé par le chocolat Euphorisant, psychostimulant, pour un moral à toute épreuve

Le chocolat contient des molécules euphorisantes et psychostimulantes qui sont proches ou même précurseurs des endorphines. Les endorphines sont des neurotransmetteurs qui ont des propriétés analgésiques (contre la douleur).

Contenus en quantité minime, les substances psychotropes (qui agissent sur le système nerveux central) du chocolat sont nombreuses : d'abord la phényléthylamine (précurseur de la sérotonine, molécule du bonheur) issue de la famille des amphétamines, est aussi appelée peptide de l'amour car elle augmente la concentration d'endorphines dans le corps et est responsable de l'état joyeux voire euphorique. Autres substances : le magnésium (calmant), les méthylxanthines (caféine, théobromine, théophylline) excitantes ou encore l'anandamide qui est un cannabinoïde endogène (fabriqué par l'organisme).

Antidépresseur naturel

"Le chocolat peut être comparé à un antidépresseur naturel" selon Michel Barel. La consommation de chocolat stimule nos sens et provoque dans le cerveau la libération de dopamine, l'hormone du plaisir, mais aussi d'endorphines (opiacés naturels du corps). La consommation de chocolat entraîne un état de mieux-être voir euphorique. "Mais le chocolat ne remplace pas la prise médicamenteuse car il en faudrait des kilos chaque jour pour avoir le même effet" ajoute Michel Barel.

Sommaire