Coronavirus stade 3 en France : mesures du gouvernement, bientôt le stade 4 ?

STADE 3 - Depuis le 14 mars, la France est officiellement en stade 3 de l'épidémie de coronavirus. Qu'est-ce que ça veut dire concrètement ? Travail, école, aéroport, voyage...Quelles mesures sont appliquées par le gouvernement ? Quelles différences avec le stade 2 ? Quand passerons-nous au stade 4 ? Réponses.

[Mis à jour le jeudi 26 mars à 14h58] La France fait face à une épidémie de coronavirus depuis le mois de janvier 2020. En plus de deux mois, le nombre de cas a explosé : plus de 16 000 malades sont recensés dans le pays et 674 morts sont déplorés. Pour faire face à cette crise sanitaire, le gouvernement met en place des mesures progressives selon l''évolution du nombre de cas. La France est passé au stade 3 le samedi 14 mars 2020 ce qui veut dire que le virus circule sur tout le territoire et non plus de façon isolée. "Nous sommes face à une épidémie débutante et rapide sur le territoire national, nous sommes donc désormais en stade 3", a déclaré Jérôme Salomon, directeur général de la santé lors du point presse.

Les 4 stades de gestion d'une épidémie en France

Quatre stades ont été fixés en octobre 2011 dans le Plan national de prévention et de lutte "pandémie grippale" pour faire face à une épidémie étendue à tout le territoire (caractérisée par le terme de "pandémie"). Ce plan a été mis en place par le gouvernement français après la pandémie de grippe A (H1N1) de 2009. Il décrit la stratégie de réponse de l'Etat et concerne l'ensemble des collectivités publiques, des professionnels de santé et des acteurs socio-économiques, qui participe à la réponse à la situation de pandémie.

Stade 1

Le stade 1 consiste à freiner l'introduction du virus dans le pays. Lors de cette phase, sont mises en place une détection précoce des premiers cas arrivant sur le territoire, avec mise en œuvre de mesures telles que le contrôle sanitaire aux frontières, la prise en charge médicale des cas et de leurs contacts, la mise en place de mesures barrières. Le stade 1 est sans objet si le foyer épidémique est sur le territoire national.

Stade 2

La France était en stade 2 de l'épidémie du coronavirus à partir du 6 mars 2020. Il consistait à freiner la propagation du virus sur le territoire avec la mise en œuvre des mesures-barrières (fermetures de classes par exemple, annulation de grands rassemblements, visites suspendues dans les établissements de personnes âgées...). A ce stade, ralentir la propagation du virus avait pour but de permettre de gagner le temps nécessaire à la montée en puissance du système sanitaire ou à la préparation d'un vaccin.

Pour être efficaces, les mesures de fermetures de classes ou d'établissements d'enseignement doivent être prises dès l'apparition des premiers cas.

Stade 3

Au stade 3, le virus circule sur l'ensemble du territoire. L'objectif est d'atténuer les effets de la vague épidémique. C'est l'augmentation rapide du nombre de cas qui signe le début de la vague épidémique. Le stade 3 marque l'arrêt de la surveillance individuelle des cas par l'Institut de veille sanitaire. Il s'agit alors de limiter la contagion par des mesures barrières, de réduire la charge sur le système de santé, de limiter l'absentéisme au travail, de renforcer la capacité de réponse sanitaire.

Stade 4

Au stade 4, on repasse en-dessous du seuil épidémique défini par l'InVS : retour à une situation normale, évaluation des conséquences de la vague pandémique, retour d'expérience de la conduite de crise, préparation pour une éventuelle vague nouvelle. A ce stade, le bilan final n'est pas connu avec certitude. Seules les statistiques de mortalité, établies à partir des certificats de décès, permettront d'évaluer la surmortalité liée au virus.

Quand le stade 3 est-il déclenché ?

Le stade 3 de l'épidémie de coronavirus en France est déclenché le 14 mars 2020.

Le stade 3 peut durer 8 à 12 semaines.

Durée du stade 3

Selon le Plan national de prévention et de lutte "pandémie grippale", le stade 3 d'une épidémie peut durer 8 à 12 semaines.

Quelles mesures appliquées en cas de stade 3 ?

Les mesures barrières appliquées au stade 3 sont quasi-similaires à celles du stade 2, voire allégées pour certains points comme le virus circule désormais activement sur le territoire. 

  • la France a décidé de fermer les crèches et établissements scolaires à partir du 16 mars 2020, juste avant d'annoncer le stade 3 le 14 mars, et ce jusqu'à nouvel ordre. La fermeture des écoles peut participer à l'atténuation de l'impact d'une pandémie. D'après une étude de l'INSERM* sur des situations réelles, les vacances scolaires pendant une épidémie entraînent une réduction d'environ un quart de l'incidence de la grippe saisonnière chez les jeunes.
  • fermeture de certains lieux publics : le Premier ministre a précisé le 14 mars qu'à partir de minuit étaient fermés les restaurants, cafés, cinémas, discothèques et commerces. Restent ouverts les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques, les bureaux de tabac et de presse.
  • restriction des visites dans les établissements d'hébergements collectifs : toutes les visites de personnes extérieures sont suspendues dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les unités de soins de longue durée (USLD) en France à partir du 12 mars.
  • Eviter au maximum de se rassembler, limiter le réunions amicales et familiales, n'utiliser les transports en commun que pour aller au travail (si cela n'est pas possible de le faire chez soi), pour faire ses courses essentielles et pour aller voter. 
  • fermetures des structures accueillant des mineurs
  • encouragement du public à utiliser les moyens de transport individuels 
  • suspension éventuelle de certains transports en communs (non décidée pour l'instant en France)
  • appel à la mise en oeuvre de mesures de distance de protection sanitaires ; travail à distance, limitation des réunions et des déplacements, respecter une distance d'un mètre entre les gens... 
  • mise en oeuvre de mesures visant à limiter la contamination interhumaine : port de masques, annulation de rassemblements de plus de 100 personnes sur décision du premier ministre.... 

Concernant les ressortissants français à l'étranger, au stade 3 (comme au stade 2), la fermeture des écoles françaises et des centres culturels peut être décidée.

*CAUCHEMEZ S. et al. Nature, 10 avril 2008.