Victimes du coronavirus : âge des décès, plus d'hommes que de femmes ?

Le nombre de personnes contaminées par le coronavirus croît tous les jours dans le monde : plus de 500 000 cas et plus de 24 000 morts sont comptabilisés. La situation n'est guère meilleure en France qui déplore près de 30 000 contaminations et 1 700 décès. Qui est touché ? Qui en meurt ? Les plus de 60 ans, les jeunes ? Les hommes, les femmes ? Zoom sur le profil-type (âge, sexe, maladie à risque) d'une victime Covid-19.

Victimes du coronavirus : âge des décès, plus d'hommes que de femmes ?
© Владимир Разгуляев - Adobe Stock

[Mis à jour le vendredi 27 mars à 14h19] Le bilan des cas de coronavirus en France grimpe chaque jour : plus de 29 000 contaminations ont été rapportées et le pays déplore 1 696 décès au 26 mars. Le pays est passé au stade 3 de l'épidémie depuis le samedi 14 mars. Qui est touché par cette pandémie ? Qui en meurt ? Pour pouvoir mieux se protéger, il est important de connaître le profil des personnes à risque. Âge, sexe, maladies à risque... Portrait-robot des victimes du Covid-19.

Âge, sexe, comorbidités : le profil des personnes contaminées

Parmi les cas confirmés et isolés au 24 mars en France :

  • 22 302 personnes sont hospitalisées dont 2 516 cas graves, en réanimation. dont 34 % ont moins de 60 ans et 58 % ont entre 60 et 80 ans Les formes graves sont majoritairement signalées chez des personnes âgées ou fragiles (immuno-déficients, avec des comorbidités) mais également chez des adultes sans pathologies antérieures. 
  • 1 100 sont décédés à l'hôpital : 93% des cas de 65 ans ou plus. 
  • Les formes graves sont essentiellement observées chez des adultes avec une médiane à 60 ans.
  • Augmentation significative des décès toutes causes chez les plus de 65 ans dans les départements : Haut-Rhin, Oise, Vosges et Alpes-de-Haute-Provence

Voici la répartition des âges des cas confirmés de Covid-19 au 24 mars 2020 rapportés à Santé publique France :

Classes d'âge Moins de 15 ans 15-44 ans 45-64 ans 65-74 ans 75 ans et plus
Cas confirmés 167 (1.3%) 3 882 (30.6%) 4 204 (33.1%) 1 778 (14%) 2 675 (21.1%)

 

Par ailleurs, lors de son point presse du 10 mars, le Pr Jérôme Salomon a précisé que "les personnes atteintes par le coronavirus ne sont pas celles qui sont classiquement atteintes par la grippe".

Quels risques chez les enfants ?

2% des personnes contaminées sont des enfants ou adolescents. Le Dr Pierre Parneix, médecin de santé publique expert sur le Covid-19 explique que la plupart d'entre eux sont peu symptomatiques, voire porteurs du virus sans même le savoir. "Ils peuvent en revanche être vecteurs de la maladie, d'où l'importance de ne pas les amener dans une collectivité de gens fragiles, comme les maisons de retraites et de leur apprendre à bien se laver les mains fréquemment" insiste le spécialiste. Aucun n'a présenté de formes graves et aucun n'est décédé à date en France.

Âge, sexe, facteurs de risque : le profil des personnes décédées

En France, les hommes représentent 57% des décès. L'âge moyen des personnes décédées est de 81.2 ans. Parmi tous les décès rapportés à Santé publique France au 24 mars, 56.8% présentaient au moins un facteur de risque potentiel de complication du Covid-19. Seulement 2.4% des patients décédés sont âgés de moins de 65 ans et ne présentent pas de comorbidité.

Sexe Hommes Femmes
Répartition des personnes décédées en fonction du sexe 57% 43%
Age 0-14 ans 15-44 ans 45-64 ans 65-74 ans 75 ans et plus
Répartition des personnes décédées en fonction de l'âge 0 1% 6.3% 14.4% 78.3%
Facteurs de risque Avec comorbidités Sans comorbidités
Répartition des personnes décédées en fonction des comorbidités 57% 43%
distriution age deces coronavirus
Distribution par âge des personnes décédées au 24 mars 2020 © Santé publique France

• Dans les faits, parmi les décès recensés en France au 10 mars : 

  • un patient chinois de 80 ans à Paris,
  • un enseignant français de 60 ans dans l'Oise,
  • une femme de 89 ans à Compiègne.
  • un homme âgé de 92 ans dans le Morbihan.
  • une personne de 73 ans dans l'Oise et une autre de 64 ans originaire de l'Aisne.
  • une femme de 83 ans et résidente en EHPAD à Crépy-en-Valois dans l'Oise.
  • Un homme de 86 ans habitant de Méry-sur-Oise.
  • Un homme de 81 ans, originaire de Savoie, et une femme de 76 ans venant du Rhône, une autre personne décédée dans la Drôme dont l'âge n'a pas été indiqué. 
  • Une femme âgée de 94 ans et originaire des Vosges.
  • Un homme de 89 ans à l'hôpital d'Ajaccio. 
  • Un gendarme de 51 ans est décédé le 25 mars dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne)

La liste ci-dessus est évidemment loin d'être exhaustive. Au 25 mars 2020, 1 331 personnes sont décédées du coronavirus en France à l'hôpital, selon les chiffres communiqués par le Directeur général de la Santé.

Taux de mortalité du virus : Le taux de létalité du coronavirus diffère de celui du Sras (virus responsable d'une grave épidémie en 2002-2003 et qui est à 80% identique génétiquement au nouveau coronavirus) : "Pour le Sras on considère que 10% des personnes qui étaient infectées décédaient. Avec ce nouveau coronavirus, l'estimation clinique est de 2%. Pour la grippe saisonnière on est plutôt autour de 1 pour 1000" a indiqué le Pr Arnaud Fontanet de l'Institut Pasteur lors d'une table ronde au Sénat le 26 février 2020. Ces chiffres peuvent être révisés avec l'évolution de l'épidémie.

Les maladies sous-jacentes qui augmentent les risques de décès

Une étude chinoise* montre que la présence de maladies cardiovasculaires augmenterait le risque de mortalité de 10,5%, un diabète de 7,3%, une maladie respiratoire chronique (comme la BPCO) de 6,3%, une hypertension de 6%, un cancer de 5,6%. Le taux de mortalité chez les personnes atteintes de ces maladies est presque trois fois plus important que dans la population totale. On peut conclure de ces chiffres que les hommes âgés de plus de 70 ans et déjà malades sont les plus vulnérables au Covid-19, et doivent redoubler de vigilance pour s'en prémunir.

En Italie, les hommes représentent 70% des décès . L'âge moyen est de 79.5 ans, selon les données de l'Institut supérieur de la santé (ISS) 

Pour les personnes atteintes de cancer : la Ligue contre le cancer a mis en place un numéro vert (0800 940 939) pour répondre aux questions des malades. "Vous êtes en traitement. Beaucoup de ces traitements peuvent diminuer vos défenses immunitaires et vous fragiliser. Vous ne devez cependant pas interrompre vos soins", recommande l'association qui publie une liste de conseils sur son site

*The Novel Coronavirus Pneumonia Emergency Response Epidemiology Team. The Epidemiological Characteristics of an Outbreak of 2019 Novel Coronavirus Diseases (COVID-19) — China, 2020[J]. China CDC Weekly, 2020, 2(8): 113-122.